TV - Écran plat

Pioneer PDP-LX5090

Par Jacquemin Vidal - Publié le 20/06/08
Mustav
Prix indicatif : 3 790 € TTC
Note AVCesar.com


Type : plasma
Diagonale de l'image : 127 cm
Standard : HD Ready 1 080p
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui
Contraste : 100 000:1
TNT : simple tuner (SD)
HDMI : 3 (v 1.3, dont 3 arrières)
Dim. (L x H x P) : 1 233 x 866 x 380 mm
Poids : 45 kg
L’essentiel
La huitième génération de dalles plasma Pioneer avait déjà créée la surprise avec une profondeur de noir dépassant celle proposée par la technologie CRT. Avec cette neuvième génération de dalle, Pioneer en remet une couche. Du coup, les quelques sceptiques et encore adeptes du CRT peuvent définitivement enterrer leurs vieux téléviseurs. Avec ce PDP-LX5090, ils seront obligatoirement conquis…
Il faut avouer qu’avec l’aide de son nouveau filtre, le Direct Color Filter dans sa version 3+, la dalle gagne non seulement en contraste (100 000:1), mais également en efficacité (meilleure luminosité). Du coup, par rapport à la génération précédente, ce plasma explose les compteurs avec des blancs encore plus blancs et des noirs encore plus noirs. Ce ne sont d’ailleurs pas les chiffres qui nous le disent, mais bien nos tests… Et pour couronner le tout, l’écran gagne en finesse, l'écran ne dépassant pas les 9,3 cm d’épaisseur.

Côté connectique, comme à l’accoutumée chez Pioneer, il ne manque pas grand-chose. Avec, entre autres, trois péritel, une YUV, une Sub‑D15 et trois HDMI 1.3 avec gestion du CEC et du Deep Color. Le tuner TNT intégré n’est malheureusement pas compatible HD (pour cela, il faudra se tourner vers le PDP-LX5090H, modèle plus haut de gamme aux fonctionnalités et possibilités plus nombreuses, dont le test est à venir). Il s’accompagne malgré tout d’une sortie audio numérique optique (pour le Dolby Digital de la TNT), d’un port CI (pour accéder aux chaînes numériques payantes) et des modes d’incrustation d’image PIP, PAP et PAT. Le port USB Host avec lecture Jpeg jusqu’à 8 Mpxls est toujours de la partie, tout comme la sortie subwoofer. Par contre, l’entrée latérale S‑vidéo a disparu au profit d’une simple entrée audio vidéo…

Enfin, au niveau de l’électronique, pas de révolution. Hormis des traductions du menu plus cohérentes avec les fonctions associées, il n’y a rien de véritablement nouveau par rapport au PDP-LX508D. Les réglages sont toujours aussi nombreux et efficaces. Le traitement vidéo toujours aussi performant en désentrelacement, comme en Upscaling. Et la compensation du mouvement toujours aussi perfectible sur les films. C’est d’ailleurs le seul véritable reproche à faire au PDP-LX5090.
Concurrence
S'il existe bien évidemment des téléviseurs plasma 50’’ avec dalle dite Full HD (1 920 x 1 080 pixels) chez LG, Panasonic et Samsung, tous ces modèles s'affichent à des tarifs jusqu'à deux fois inférieurs, malgré la baisse de prix de cette nouvelle génération Pioneer...
Fiche technique
Type : plasma
Diagonale de l'image : 127 cm
Standard : HD Ready 1 080p
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui
Contraste : 100 000:1
Réception : télétexte, PAT, PIP, PAP, Infos+, EPG, TNT (simple tuner SD, chaînes payantes via CI)
Connectique : 3 entrées HDMI (v 1.3), 1 entrée YUV (RCA), 1 entrée Data (Sub-D15), 3 entrées péritel (1 RVB, 1 S-vidéo et 1 RVB + S-vidéo), 1 entrée Stéréo + Composite (latérale), 1 sortie casque (latérale), 1 sortie audio stéréo, 1 sortie audio numérique (optique), 1 sortie subwoofer, 1 port CI, 1 port RS-232, 1 port USB Host (latéral)
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24), Data (SXGA avant compression)
Multimédia : Jpeg, Bluetooth , NFC
Usage : télécommande préprogrammée, capteur de luminosité, CEC, Deep Color, Super 4/3, 4/3, 14/9, 16/9, Zoom Letterbox, Zoom Letterbox sous-titres, Overscan
Réglage : température de couleur (paramétrable (RVB)), balance des blancs paramétrable (CMJRVB), réglage de gamma (préréglage), renforcement du contraste (dynamique), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR, Mpeg NR, Mosquito NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en Ultra HD (2 160p/24
Compensation de mouvement : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Son : puissance (2 x 18 W), décodeur (PCM, Dolby Digital), ARC, processeur surround (SRS Wow), AVL
Consommation : 420 W (0,3 W en veille)
Dim. (L x H x P) : 1 233 x 866 x 380 mm
Poids : 45 kg
ph image
Verdict technique
Que dire de cette nouvelle génération de plasma 50 pouces Pioneer si ce n’est qu’il s’agit d’un PDP-LX508D en mieux. Si l’électronique n’a pas véritablement évolué, la dalle a pour sa part enfoncé le clou. L’efficacité lumineuse est, pour commencer, bien supérieure. Cela se traduit par des blancs plus puissants et par une dynamique d’image nettement améliorée. La colorimétrie est également plus naturelle dans les tons chairs.
Mais surtout, le niveau de noir fait merveille. Encore plus détaillés et fouillés, tout en étant à la fois plus profonds, les noirs sont tout simplement incroyables de vérité. Jamais un écran plat n’a atteint un tel niveau d’efficacité en basse lumière. Même le meilleur des téléviseurs CRT est battu à plate couture… Du coup on peste vis-à-vis de la compensation de mouvement qui, sur les films, ne parvient à assurer une parfaite fluidité. Pour le reste, c’est un sans faute absolu.
+ Les points forts
»  
Port USB Host
»  
Connectique ultra riche
»  
Traitement vidéo efficace
»  
Colorimétrie bien étalonnée
»  
Filtre anti-reflets performant
»  
Corrections vidéo nombreuses
»  
Densité des noirs exceptionnelle
»  
Dynamique de l'image époustouflante
»  
Piqué et définition en HD remarquables
- Les points faibles
»  
Pas de gestion de l'Auto LipSync et du xvYCC
»  
Compensation de mouvement perfectible
»  
Pas de tuner TNT HD
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES