Enceinte

Cabasse Pacific 3 SA

Par Jean Eparvier - Publié le 20/09/11
Mustav
Prix indicatif : 12 000 € TTC
Note AVCesar.com
Système : 2.0
Colonnes : Pacific 3 SA (12 000 € la paire)
Dim./Poids : 1 290 x 290 x 490 mm/42 kg
    
L’essentiel
Cabasse fait partie des grands constructeurs d’enceintes français. Un nom, aussi connu dans le monde professionnel que dans celui de la Hi‑Fi à travers des produits souvent innovants qui ont marqué plusieurs générations d’audiophiles et de mélomanes. Et les Cabasse Pacific 3 SA que nous avons pu longuement essayer, de belles colonnes haut de gamme qui s’adressent à ceux qui exigent le meilleur, ne dérogent pas à cette réputation. Directement dérivées des fameuses Sphères, apparue voici quelques années pour cristalliser le principe SCS (source à cohérence spatiale) qui occupe le bureau d’étude du constructeur brestois depuis une trentaine d’année déjà, elle est la première enceinte colonne Cabasse à intégrer le nouveau coaxial BC17 de 17 cm de diamètre. Ce transducteur sophistiqué en forme de demi‑sphère qui concentre un tweeter à dôme et un médium annulaire, a pour but de regrouper le centre émissif des fréquences comprises entre 175 Hz et 20 kHz pour reconstituer devant l’auditeur une image stéréo aussi proche que possible de la réalité. Pour aller jusqu’au bout du concept, il est entouré par deux boomers de 21 cm de diamètre afin de se rapprocher encore de l’idéal théorique de la sphère pulsante qui fait rêver les ingénieurs depuis toujours.

Bien conscient des problèmes d’intégration acoustique dans une pièce de vie associés à toute enceinte capable de descendre en‑dessous de 40 Hz, le constructeur français a choisi d’utiliser ces deux transducteurs dans une configuration semi‑active. Chaque Cabasse Pacific 3 SA est ainsi équipée d’un amplificateur de 450 W RMS en classe D dont le niveau est variable pour adapter le niveau de grave à l’acoustique du local dans lequel elle est installée. L’ensemble démontre un rendement confortable de 91,5 dB qui facilitera le choix d’un amplificateur en fonction de ses qualités musicales plus que de ses caractéristiques de puissance, même si le filtre monocâblable (un seul bornier HP, comme sur la plupart des enceintes) des Cabasse Pacific 3 SA est prévu pour encaisser 1 000 W en crête afin de reproduire la dynamique du signal sans retenue dans une pièce adaptée !

La finition des Cabasse Pacific 3 SA est en tout cas remarquable. On connaît bien sûr la qualité de fabrication des haut‑parleurs Cabasse, mais l’ébénisterie a aussi fait l’objet de toutes les attentions pour éviter les ondes stationnaires à l’intérieur de la charge close. Les parois du coffret sont constituées de panneaux d’épaisseurs variables non parallèles, rigidifiés par des renforts internes pour offrir une référence stable aux transducteurs. Cette imposante colonne d’un mètre trente de haut repose sur des pointes réglables, par le dessus, pour faciliter la mise à niveau et assurer son découplage du sol. Les Cabasse Pacific 3 SA peuvent recevoir un cache intégral retenu magnétiquement au coffret ou une demi‑sphère qui recouvrira seulement le haut‑parleur coaxial.
Concurrence
Avec les Pacific 3 SA, Cabasse s’attaque au gratin de l’enceinte acoustique mondial. Les B&W 802, Focal Scala Utopia, Triangles Magellan Cello et autres Thiel 3.7 sont dans sa ligne de mire ! Liste non exhaustive…
Verdict technique
Imposantes et sculpturales, les Cabasse Pacific 3 SA nous ont d’abord étonné par leur polyvalence ! Il est rare de tomber sur des enceintes de ce niveau capables de s’exprimer aussi bien dans une grande pièce que dans un salon d’une vingtaine de mètres carrés. Impossible ensuite de ne pas tomber immédiatement sous le charme de cette scène sonore en trois dimensions, haute (ce qui est assez rare), large et parfaitement focalisée dans l’espace pour ré‑inventer les musiciens devant soi, comme si l’on était au spectacle ! Une sensation d’immersion qui aurait pu être gâchée par une forme de projection désagréable dans l’aigu ou par un grave omniprésent… Il n’en est rien !

Les Cabasse Pacific 3 SA savent se tenir sur toute la bande passante, avec une neutralité qui fait honneur aux ingénieurs de la marque. Le grave, ultra‑rapide et précis rejoint un médium‑aigu remarquablement homogène, avec une douceur appréciable pour les longues écoutes de cet hiver ! Attention toutefois : comme toutes les enceintes haut de gamme, les Cabasse Pacific 3 SA se montrent légitimement exigeantes envers leurs partenaires. Une source précise et un amplificateur musical dont les qualités de timbre compteront plus que la puissance brute, sont exigés. Il est ainsi possible de se faire plaisir avec un excellent amplificateur d’une cinquantaine de watts, pour peu qu’ils soient de qualité et aussi réactif que ceux de l’amplification intégrée aux enceintes. Mais si vous pouvez leur en donner plus, elles ne seront pas contre, loin de là : nous l’avons constaté avec délectation à de nombreuses reprises, les Cabasse Pacific 3 SA aiment jouer fort ! Sur une grande formation orchestrale, une symphonie de Mahler, ou un concert de Pink Floyd, elles se montrent dynamiques et tactiles à la fois, et savent rester expressives, même à niveau réaliste. Dans une pièce de plus de 20 mètres carrés s’entend…

Mais aussi, quel plaisir d’écouter un trio de jazz ou des instruments anciens sans forcer le volume. On est ici dans le vrai haut de gamme, lorsque le matériel s’efface devant la musique. Petite critique tout de même : il arrive à très bas niveau que l’on devine la jonction entre la sphère et les deux haut‑parleurs de grave, mais il est bien évident que les Cabasse Pacific 3 SA ont besoin d’un minimum de niveau pour s’exprimer !

On apprécie en tout cas de pouvoir régler finement le niveau du grave, par ailleurs verrouillé par une main de fer dans un gant de velours par l’amplification numérique intégrée à l’enceinte. La qualité des attaques et la sensation de puissance délivrée par les Cabasse Pacific 3 SA les rendent jouissives aussi bien sur une basse ou un piano que sur la bande‑son d’un film à sensation. La focalisation et la profondeur délivrées par les deux demi‑sphères permettront même de se passer de voie centrale… conséquence collatérale positive du principe de la stéréo, lorsqu’elle est traitée avec autant d’attention que sur ces enceintes.

Vous l’aurez compris : nous sommes littéralement tombés amoureux de cette paire de colonnes ! Bien sûr, elles ne sont pas données mais à partir du moment ou elles sont inscrites dans un système cohérent capable de révéler toutes leur qualités de spatialisation, de timbre et de dynamique, le résultat est vraiment à la hauteur des moyens déployés. De plus, leur configuration semi‑active permet d’envisager de les installer dans une pièce de vie dans de très bonnes conditions, pour profiter au mieux de la musique en grand large ! Et en plus, quelle silhouette…
+ Les points forts
»  
Image sonore, dynamique et qualité de timbres exceptionnelles
»  
Polyvalence grâce au réglage séparé du grave
»  
Finition irréprochable
»  
Rapport qualité/prix (si, si !!!)
- Les points faibles
»  
Nécessite d'être branchée au secteur
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES