Lecteur multimédia

Amazon Fire TV Cube

Par Gwendal Lars - Publié le 19/01/21
Mustav
Prix indicatif : 119 € TTC
Note AVCesar.com
Type : lecteur réseau
Disque dur : 16 Go
Réseau : UPnP (DLNA)
Sortie HDMI : v 2.0b
Dimensions (L x H x P) : 86,1 x 86,1 x 76,9 mm
Poids : 0,465 kg
119,99  €
Amazon.fr
L’essentiel

Amazon ajoute un nouveau membre à sa famille d’équipements dédiés à son écosystème de services en ligne et accès en streaming. Baptisé Fire TV Cube, ce dernier‑né regroupe en un unique boîtier un stick Fire TV, dont nous avons déjà eu l’occasion de parler lors de notre test sur les enceintes Echo Studio (cliquez pour découvrir le banc d’essai du produit par la rédaction d’AVCesar.com), et un Echo Dot, le petit haut‑parleur équipé de l’assistant vocal Alexa. Très design et ultra‑compact, ce petit cube d’environ huit centimètres d’arête ne se contente cependant pas de combiner deux éléments déjà existants chez Amazon. En fait, une première version de ce boîtier multimédia est présente sur le marché américain depuis plus de deux ans. Pour l’Europe, Amazon attendu l’apparition de sa nouvelle mouture pour le commercialiser. 

 

Au cœur du FireTV Cube

Basé sur un processeur Hexa Core travaillant jusqu’à 2,2 GHz, cette nouvelle version du Fire TV Cube gagne en fluidité et en réactivité. Par ailleurs, elle est conçue pour donner accès aux formats vidéo les plus actuels. Les contenus HDR Dolby Vision, HDR10+, HDR HLG et/ou Ultra HD 4K jusqu’à 60 images par seconde sont donc gérés. La qualité d’image en termes de dynamique et de colorimétrie a également été optimisée. Le son, quant à lui, bénéficie aussi des dernières innovations puisque le Dolby Atmos est de la partie.

 

 

En ce qui concerne l’assistant vocal intégré dans le Fire TV Cube, c’est sans surprise que nous retrouverons Alexa, emblème d’Amazon en matière de reconnaissance vocale. Ici encore, le système bénéficie d’importantes optimisations. Afin de se libérer du parasitage que constituent les bruits environnants et offrir un meilleur taux de reconnaissance aux instructions vocales, le Fire TV Cube se dote de huit microphones associés à un dispositif de filtrage spatial. Ainsi, le système différencie beaucoup mieux les ordres vocaux qui lui sont destinés des bruits ambiants, du contenu sonore en cours de diffusion, ou même des phénomènes de réverbération que peut présenter la pièce.

 

Ergonomie plurielle 

Cette nouvelle symbiose que permet le Fire TV Cube entre Alexa et les services proposés par Amazon ouvrent la voie à une nouvelle ergonomie. Même si le Fire TV Cube est livré accompagné d’une petite télécommande, la même que celle du Stick TV (toujours pas rétroéclairée donc), l’environnement qu’est capable de gérer l’assistant vocal est suffisamment vaste pour répondre à la quasi‑totalité des besoins. Il est ainsi possible de demander un accès direct à un film ou une musique mais aussi de commander un équipement annexe de l’équipement audio‑vidéo de l’installation, même s’il n’est, a priori, pas directement compatible Alexa. Si, pour le téléviseur, le dialogue HDMI CEC est mis à contribution, le Fire TV Cube exploite la technologie infrarouge multidirectionnelle et retrouve des protocoles dans le Cloud pour devenir une véritable télécommande universelle. À signaler qu’un petit haut‑parleur est inclus dans le Fire TV Cube. Disons le d’emblée, il n’a guère pour vocation de diffuser de la musique. Il est, en revanche pratique pour interagir avec Alexa et répondre à des questions du type « Quel temps fera‑t‑il demain ? » pour lesquelles ses performances audio seront suffisantes.

 

 

À signaler encore la possibilité de contrôler le Fire Cube TV à l’aide de l’application Amazon Fire TV Android/iOS via une tablette ou un smartphone. Utile si le besoin se faisait sentir de taper du texte, on peut quasiment tout le temps s’en passer.

 

La connectique

Côté connectique, l’indispensable est là, mais il n’y a pas de superflu, loin de là. Pour l’essentiel une prise HDMI est présente. Le port micro‑USB a pour sa part une double vocation. S’il permet de connecter un disque dur nomade, par exemple, Amazon livre aussi avec le Fire TV Cube un petit adaptateur qui transforme le port USB en port Ethernet. Une option qui permet de se passer de la configuration d’une liaison Wi‑Fi (possibilité d’éteindre le Wi‑Fi via le menu). Voilà une excellente initiative de la part d’Amazon pour limiter les ondes dans un foyer. Enfin, une entrée mini‑Jack 3,5 mm est dédié au raccordement d’un bloc infrarouge déporté fourni et, hormis la prise de raccordement du bloc secteur, c’est tout. Nous aurions apprécié la présence d’une sortie optique pour pouvoir exploiter au mieux la qualité des meilleurs fichiers audio.

 

 

Fonctionnalités principales

Côté fonctionnalité, le Fire TV Cube se dote de nouveautés. Parmi les dernières on peut citer l’appel en visioconférence bi‑directionnel. Pour cela, il suffit de lui associer une caméra prenant en charge le protocole UVC. De même, il est possible de visionner en direct une pièce dans laquelle une caméra de surveillance est installée, celle de bébé par exemple très facilement, juste à la voix.

 

 

Ici encore, Alexa peut intervenir pour l’établissement de la communication. Il suffit, par exemple, de dire : « Alexa, appelle l’Echo de Paul » et la liaison s’établit automatiquement, pour peu que celui‑ci soit répertorié dans la liste de contacts de l’utilisateur. Enfin, l’interface utilisateur qu’affiche le Fire TV Cube a également été revue. Son interactivité avec la commande vocale Alexa est totale. Il est ainsi possible d’accéder directement à tous les services de l’environnement Amazon (Amazon Music, Amazon Prime Vidéo…) mais aussi de lancer les applications les plus connues (Netflix, YouTube…). En fait, l’utilisateur se trouve immédiatement plongé au cœur de l’écosystème Amazon.

 

Concurrence

Les boîtiers multimédia qui assurent, à la fois, la fonction d’assistant vocal et de terminal multimédia sont de plus en plus nombreux. On peut citer la dernière déclinaison de la clé Google, la Chromecast avec Google TV. Ou encore la box nVidia Shield TV ou l’Apple TV. Le Fire TV Cube vient donc compléter cette catégorie de matériels avec la particularité d’embarquer Amazon Alexa bien sûr, en plus de l’écosystème Amazon.

Fiche technique
Type : lecteur réseau (16 Go)
Connectique : sortie HDMI (v 2.0b)
Compatibilité : MP3, AAC, Ogg, Flac, Alac, Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, gestion DRM
Réseau : UPnP (DLNA), Bluetooth 5.0 + EDR, ZigBee, Podcast, Webradios, Web TV, accès aux contenus de sites web (oui)
Gestion vidéo : automatique, Pal (50 Hz), NTSC (60 Hz), Cinéma (24 Hz)
Fonctions : CEC, xvYCC, Deep Color, High BitRate Audio, OSD Français, désentrelacement (vidéo/film) automatique, upscaling vidéo 2 160p, gamme HDMI étendue
Consommation : 5 W (2 W en veille)
Finition : noire
Dim. (L x H x P) : 86,1 x 86,1 x 76,9 mm
Poids : 0,465 kg
ph image
Verdict technique

Pour connecter le Fire TV Cube, nous avons opté pour une liaison Ethernet. Ce choix résout l’échange de données et de mot de passe indispensable à l’utilisation du Wi‑Fi. Nous avons donc utilisé le petit adaptateur USB/Ethernet fourni pour réaliser cette opération. La liaison s’est établie sans le moindre problème. Reste que la connexion au téléviseur est tout aussi indispensable. Là, petite déception, Amazon ne fournit pas de cordon HDMI. Il faudra s’en procurer un pour poursuivre l’installation. À signaler qu’il est indispensable d’opter pour un câble de bonne qualité compatible 2 160p/60 HDR, malheureusement relativement coûteux, pour bénéficier pleinement des possibilités du Fire TV Cube. Il est probable que ce soit ce prix conséquent qui ait dissuadé Amazon de fournir d’origine un câble HDMI au risque de faire flamber le prix de vente de son petit cube.

 

 

Déport infrarouge superflu ?

En revanche, le déport infrarouge présent dans la boîte du Fire TV Cube permet de le cacher dans un meuble sans pour autant en perdre le contrôle via la télécommande… En fait non, peu importe si le Fire TV Cube est caché des regards ou excentré par rapport à l’utilisateur, sa télécommande opérant aussi en Bluetooth, la liaison n’est aucunement gênée. Seule configuration à laquelle nous pensons pour utiliser ce déport infrarouge, associé à une télécommande universelle idoine. Un accessoire quasiment superflu donc.

 

Image et son

Concernant les capacités audio et vidéo du Fire TV Cube, il faut lui reconnaître de belles qualités. Le décodage des vidéos Full HD, Ultra HD 4K, en SDR ou HDR, et même de qualité inférieure en provenance par exemple de YouTube est excellent avec une image vraiment de toute beauté. Si la précision et la netteté de l’image ne sont pas au niveau de celles proposée par la nVidia Shield TV, exceptionnelle dans le domaine grâce à l’inestimable expérience emmagasiner par la firme californienne en matière d'Upscaling boosté à l’intelligence artificielle, le Fire Cube TV propose en revanche une fonction Autoframerate qui fonctionne pleinement (pas encore sur la Shield TV) et éviter ainsi les microsaccades. Côté audio, le Fire TV Cube compatible Dolby Atmos assure le transfert du signal bitstream vers un amplificateur pour un parfait décodage.

 

 

Compte Amazon obligatoire

Comme toujours, dès qu’il est question d’équipements Amazon, il est indispensable de créer son propre compte Amazon avant toute tentative d’utilisation. Précisons que celui‑ci peut être créé à partir de n’importe quel appareil ayant accès au net, ordinateur, tablette, etc. mais aussi directement depuis le Fire TV Cube. Dès cette courte configuration terminée, le Fire TV Cube prend totalement la main sur le téléviseur pour immerger son possesseur dans l’univers Amazon.

 

 

L’ergonomie de l’interface utilisateur est assez plaisante, même si elle peut parfois paraître un peu « brouillonne » et nécessite un temps d’apprentissage. Cependant ce point est en grande partie lié à la richesse de l’offre proposée.

 

 

Et c’est là que l’offre du Fire TV Cube diffère sensiblement des autres box multimédia. En effet, les recommandations en termes de séries et de films sont uniquement liées au service Amazon Prime Vidéo. Pour les contenus proposés par les autres plateformes, il faut donc lancer chacune des applications adéquates. Sur nVidia Shield TV, Apple TV ou la clé Chromecast avec Google TV, les visionnages en cours sont directement accessibles via l’interface principale. C’est quand même plus pratique.

 

 

Section vidéoludique

Pour être complet, il faut aussi préciser la possibilité d’accéder à plusieurs jeux, histoire de passer le temps. Il est même possible via le Bluetooth 5.0 de raccorder une manette de jeu (PS4 et Xbox acceptées).

 

 

Gestion de l'équiement audio-vidéo

La reconnaissance vocale est très efficace, même dans un environnement sonore assez « pollué ». Pour y accéder deux solutions sont possibles. Traditionnellement, il suffit de prononcer « Alexa » pour que le Fire TV Cube se mette « en écoute ». L’illumination de son bandeau lumineux frontal confirme l’activation de ce mode. Néanmoins, il est également possible de condamner l’écoute permanente des micros. Dans ce cas, il suffit de presser le bouton Micro de la télécommande pour déclencher le passage en mode Écoute et d’accéder à la reconnaissance vocale.

 

Au chapitre des repproches, on peut citer une prise en charge incomplète des matériels audio‑vidéo d’un salon. Par exemple, si votre barre de son est antérieure à 2015, il y a des chances qu’elle ne soit pas reconnue par le Fire TV Cube, même en passant par le mode Apprentissage des codes infrarouges de la télécommande. De même, impossible pour le moment, une fois sur l'interface du Fire TV Cube de retourner sur le signal TNT via l'antenne (la fonction existe en Amérique du Nord mais pas encore en France).

 

 

Conclusion 

Outre la mise à niveau d’une installation audiovisuelle (TV, vidéoprojecteur…) dépourvue de fonctionnalité Smart TV, l’insertion du Fire TV Cube et de l’écosystème Amazon ouvre la voie à une nouvelle vision de la domotique. En effet, ses interactions ne se limitent pas à celles de l’univers multimédia. Ce petit cube magique est en effet capable de dialoguer avec tout type d’équipement compatible avec le protocole Amazon (serrure connectée, thermostat, interrupteur connecté, aspirateur connecté, caméra de surveillance, capteur de mouvement, prise de courant connectée, ampoule connectée…) proposé par de nombreuses marques : Netatmo, Arlo, Nuki, Somfy, D‑Link, Hue, TP‑Link, Tado, Ring… Et tout porte à penser que de nouvelles fonctionnalités (déjà disponibles en Amérique du Nord comme mentionné plus haut) devraient régulièrement voir le jour.

+ Les points forts
»  
Simplicité de mise en œuvre
»  
Fluidité et réactivité
»  
Compatibilité avec les formats audio/vidéo les plus actuels
»  
Assistant vocal efficace
»  
Faible encombrement
- Les points faibles
»  
Compte Amazon indispensable
»  
Câble HDMI non fourni
»  
Pas de sortie numérique optique
»  
Pas de slot de lecture des cartes SD/micro‑SD
1499€ 1999€
il y a 8 heures
449€ 499€
il y a 14 heures
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser