Smartphone

Huawei Mate 20 Pro

Par Maurice Leblanc - Publié le 29/11/18
Mustav
Prix indicatif : 999 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Smartphone
Stockage : 128 Go
Caméra : 40 + 20 + 8 Megapixels
Selfie caméra : 24 Megapixels
Dimensions (L x H x P) : 157,8 x 72,3 x 8,6 mm
Poids : 0,189 kg
L’essentiel

Après une gamme P20 particulièrement réussie, le constructeur chinois Huawei a décidé de renouveler les modèles Mate avec les Mate 20 Lite, Mate 20 et Mate 20 Pro. Le premier a été dévoilé au salon IFA de Berlin 2018 le 31 août tandis que les deux autres ont eu le droit à une présentation le 16 octobre à Londres lors d’une conférence de presse mondiale gigantesque.

 

 

Aujourd’hui, nous vous proposons le test du spécimen Huawei Mate 20 Pro, un smartphone vendu à 999 € qui a pour ambition de fusionner tous les points forts de l’iPhone XS et du Galaxy S9. Car Huawei assume la volonté de devenir numéro 1 mondial du marché de la téléphonie mobile dès la fin de l’année 2019. Et, à la lecture de la fiche technique de ce terminal, il y a des chances que le Mate 20 Pro soit le tremplin que la firme attendait pour atteindre son objectif. Lors de sa présentation officielle dans la capitale anglaise, comme à l’accoutumée, Huawei a en effet mis l'accent sur les nombreux points forts du produit. Et malgré quelques comparaisons douteuses avec l’iPhone XS Max et le Samsung Galaxy Note 9, force est de constater que ce Mate 20 Pro est un smartphone qui mérite l'attention de tous les mobinautes.

 

Finition soignée et utilisation très confortable

Placez un iPhone XS Max et un Samsung Galaxy Note 9 dans un checker, secouez fort et le tour est joué, vous obtenez un Huawei Mate 20 Pro ! Enfin, pour ce qui est de la face avant en tout cas. Celle‑ci affiche un gigantesque écran incurvé bord à bord 6,39'' (16,23 cm) au format 19,5:9, surmonté d’une encoche plutôt large. Mais cette taille s’explique par l’intégration de nombreux capteurs pour la reconnaissance faciale 3D. Si vous n’aimez pas les « Notch » (c’est ainsi que sont dénommées les encoches des smartphones dernière génération), vous avez la possibilité de la dissimuler en passant par les paramètres. À noter, aucun capteur d’empreintes digitales n’est apparent, celui‑ci est directement intégré sous l’écran (cf. photo ci‑dessous). Les commandes de verrouillage et de volume, qui prennent place sur la tranche droite, sont facilement accessibles. Petit point appréciable du Mate 20 Pro, le bouton de déverrouillage est d’une couleur différente de la coque.

 

 

Le dos conçu en verre est tout simplement sublime et agréable à manipuler, notamment grâce à la présence de stries sur le boîtier qui empêchent le smartphone de glisser dans la paume de la main (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Notons au passage que les traces de doigts se voient moins que sur d’autres terminaux mobiles. Bref, le Huawei Mate 20 Pro propose un magnifique design. Côté gabarit, le smartphone se glissera sans aucun problème dans toutes les « pognes » des utilisateurs même si, il faut le préciser, il est relativement compliqué de l’utiliser avec une seule main. Néanmoins, le Mate 20 Pro propose aussi une fonction afin de profiter d’une interface adaptée à ce type d’utilisation (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Place au processeur Kirin 980

Héritier de la puce Kirin 970, ce nouveau processeur signé Huawei est gravé en 7 nanomètres. Figurant déjà sur le Mate 20, il est ici associé à 6 Go de mémoire vive et à 128 Go de stockage. En parlant de la mémoire interne, sachez que celle‑ci peut être étendue avec une carte Nano Memory jusqu’à 256 gigaoctets. Ce nouveau format, créé par Huawei est 45% plus petit qu’une carte micro‑SD et offre une vitesse de transfert de 90 Mo par seconde. Bref, avec une telle configuration technique, il est possible de tout faire tourner.

 

 

Au taquet sur la photo !

Comme on pouvait s’y attendre, Huawei a doté son Mate 20 Pro de trois capteurs dorsaux positionnés auprès d’un flash LED, le tout au sein d’un carré du plus bel effet design, il faut le reconnaître. Où comment marier technologie et design… Pour une fois que c’est réussi, soulignons‑le. En revanche, dites adieu au capteur monochrome du Huawei P20 Pro. Voici la configuration en détails des différents capteurs :

  • Un objectif grand‑angle 40 millions de pixels ouvrant à f/1,8
  • Un capteur ultra grand‑angle 20 millions de pixels ouvrant à f/2,2
  • Un téléobjectif, avec zoom x3, 8 millions de pixels ouvrant à f/2,4

Pour les selfies, le Huawei Mate 20 Pro est équipé d’une caméra 24 Mpxls qui ouvre à f/2,0.

 

Concurrence

Le Huawei Mate 20 Pro est un smartphone haut de gamme et nombreux sont ses concurrents sur ce segment de prix. Il doit dégainer ses arguments devant les iPhone XS et XS Max, le Samsung Galaxy Note 9, le LG G7 ThinQ, le Sony Xperia XZ3 et le HTC U12+ pour ne citer qu’eux.

 

Techniquement, des modèles dits « flagship‑killers » (soit des modèles dotés d’une rapport qualité‑prix « de la mort ») à moins de 600 € comme le OnePlus 6T et le Pocophone F1 peuvent aussi lui tenir tête. C’est notamment avec sa partie photo que le Huawei Mate 20 Pro pourra se distinguer de la masse.

 

Au printemps dernier, le P20 Pro s’en était brillamment sorti grâce à cet aspect de son équipement, en plus de sa fiche technique très solide. Il peut également séduire les utilisateurs qui hésitent entre un Samsung Galaxy Note 9 et un iPhone XS Max étant donné que ce téléphone unit visuellement ces deux terminaux.

Fiche technique
Type : Smartphone
Écran : 6,4"
Résolution : 3 120 x 1 440 px
Stockage : 128 Go
Caméra : 40 + 20 + 8 Mpixels
Batterie : 4 200 mAh
RAM : 6 000 Mo
Processeur : Kirin 980 (ARM, 2,6 Ghz, 8 cœurs, 6 000 Mo RAM)
Ecran : OLED (tactile capacitif, 3 120 x 1 440 pixels)
Lecteur d'empreinte : oui
Réseau : 4G, Wi-Fi ac, Bluetooth 5.0 + EDR, NFC
Caméra : capteur arrière 40 + 20 + 8 Megapixels avec flash, capteur avant 24 Megapixels
 
Connectique : , port USB Host et OTG, lecteur de carte sans
Compatibilité : MP3, AAC, Flac, résolution maximum Ultra HD (2160 lignes), Divx, WMV, Mpeg2, Mpeg4
Fonctions : magasin d'applications universel, UPnP , PAL 50 Hz, NTSC 60 Hz
Finition : coque en verre et aluminium
Dimensions (L x H x P) : 157,8 x 72,3 x 8,6 mm
Poids : 0,189 kg
ph image
Verdict technique

Pour revenir sur l’écran qui équipe le Huawei Mate 20 Pro, sachez que ce dernier est d’obédience Oled avec une définition 1 440 x 3 120 pixels. Cette dalle 2K compatible HDR10 et DCI‑P3 occupe quasiment 90% de la surface avant du terminal. Elle offre une très belle luminosité et des couleurs particulièrement réalistes. Bien entendu, vous pourrez opter pour une colorimétrie plus ou moins intense en vous rendant dans les paramètres. Autant le dire tout de suite, la dalle est techniquement parfaitement maîtrisée et le spectacle, comme l’immersion, sont au rendez‑vous.

 

Tournant sous Android 9.0, le Huawei Mate 20 Pro affiche une surcouche Emui 9.0 qui pose problème. Visuellement, elle continue d’être vieillotte avec des icônes d’un autre temps même si elle cherche à être moderne avec la navigation par geste (cf. photo ci‑dessous). Malheureusement, celle‑ci est très mal optimisée. En effet, sur des applications comme Instagram, il est par exemple impossible de revenir en‑arrière.

 

 

Un haut-parleur dans le port USB‑C ? Étonnant !

Le Huawei Mate 20 Pro dispose de deux haut‑parleurs stéréo. Le premier prend place dans l’encoche au‑dessus de l’écran tandis que le second se trouve dans le port USB‑C (si, si !). Le son diffusé par ces deux composants est puissant et quasiment dépourvu de distorsions. Cependant, cela se complique lorsque le smartphone est en charge, étant donné que le câble vient couper le son émanant du haut‑parleur inférieur. À savoir, le Mate 20 Pro de Huawei ne possède pas de prise mini‑Jack 3,5 millimètres. Il faut donc passer par l’adapteur inclus dans la boîte pour brancher un casque ou des écouteurs classique. La qualité sonore qui est alors offerte est bien sûr plus séduisante.

 

 

Sachant que le spectacle sonore est largement assuré par les capacités du casque associé au smartphone, il faut juste garder à l’esprit que l’adaptateur mini‑Jack de Huawei n’obère pas le potentiel du smartphone, c’est plutôt bien. N’oublions pas non plus la présence du Bluetooth 5.0 pour connecter sans problème un appareil sans‑fil, mais toujours en qualité APT‑X, le streaming d’un signal compressé sans perte autorisé via la dernière itération Bluetooth n’étant toujours pas exploité par les marques. De smartphones ou de casques d'ailleurs. Dernière précision pour le son, un égaliseur intelligent est à votre disposition.

 

Quelques mots rapide pour préciser que le Huawei Mate 20 Pro est certifié IP68. Résistant à l'eau, et plus globalement à la submersion, le terminal peut vous accompagner à la plage par exemple, sans crainte d'une catastrophe autre que le vol. Atention aussi à ne pas laisser le produit au soleil, nous avons été témoin cet été de plusieurs « morts numériques » par insolation…

 

 

Le Kirin 980 n’a pas à rougir face à la concurrence

Avec son processeur Kirin 980 (2 x 2,6 GHz Cortex‑A76 + 2 x 1,92 GHz Cortex‑A76 + 4 x 1,8 GHz Cortex‑A55) gravé en 7 nm et ses 6 Go de mémoire vive, le Huawei Mate 20 Pro offre une expérience fluide en toute circonstance. Si le Kirin 980 n’arrive pas tenir tête à la puce A12 Bionic d’Apple, ses performances restent supérieures à celles du Snapdragon 845 de Qualcomm même si le résultat de notre benchmark sur AnTuTu plante sans raison (cf. photo ci‑dessus). En multitâche, le Huawei Mate 20 Pro tient ses promesses. Aucun ralentissement n’est venu perturbé l’usage du terminal pendant la durée de notre test. En mode Jeu, c’est également à la hauteur des plus folles espérances, que ça soit sur le dernier Asphalt ou PUBG. Autre point positif : il chauffe peu.

 

 

Partie photo toujours plus impressionnante !

Tout comme le P20 Pro, le Huawei Mate 20 Pro embarque trois capteurs à l’arrière. Les clichés capturés par cette triple caméra sont extraordinaires. La journée, les détails foisonnent et les couleurs sont très réalistes (cf. photo ci‑dessous).

 

 

De nuit ou en conditions de basse lumière (cf. photo ci‑dessous), c’est également impressionnant, notamment avec le mode Cliché nocturne. La luminosité est gérée avec minutie pour des prises de vues précises en toute circonstance. Vraiment, les résultats sont bluffants et grandement suffisants pour Monsieur Toutlemonde. Même les pros trouveront matière à apprécier le Mate 20 Pro avec un mode Manuel très complet (possibilité de régler la sensibilité Iso, les contrastes, la saturation ou encore l’exposition) et des performances qui permettent à ce terminal de jouer sans souci le rôle d’un boîtier de repérage, voire de prises de vue.

 

 

La caméra frontale du Huawei Mate 20 Pro est aussi très efficace mais moins convaincante que ses collègues placés à l’arrière, la faute à une propention à lisser un peu trop les visages et à laisser apparaître davantage de bruit numérique.

Au final, nul doute que le Huawei Mate 20 Pro est l’un des meilleurs photophones du marché.

 

Une autonomie renversante

C’est une batterie de 4 200 mAh qui vient alimenter le Huawei Mate 20 Pro. En utilisation polyvalente, soit les conditions de notre banc d’essai réalisé sur plusieurs jours, il tient un peu plus de 14 heures. Autrement dit, pour les utilisateurs les moins « addicts » à leur smartphone, une recharge tous les deux jours peut amplement suffire ! Grâce à la technologie SuperCharge 40 W, ce smartphone se recharge complètement en moins d’une heure et emmagasine 50% d’énergie en 20 minutes. Nouveau, avec le Mate 20 Pro, et grâce au support du standard Qi (chargement lui aussi ultra‑rapide : 15 W), vous avez la possibilité de recharger un autre smartphone compatible avec la recharge sans‑fil juste en le posant sur son dos. Si l’un de vos amis n’a plus de batterie en fin de soirée vous pourrez lui sauver la vie ! Évidemment, la charge prend plus de temps.

 

 

Conclusion

Une fois de plus, Huawei nous propose une excellente alternative aux meilleurs smartphones haut de gamme du marché. Pour que le Mate 20 Pro puisse atteindre la perfection, il ne lui manque plus qu’une surcouche au design moderne et une caméra frontale aussi séduisante que les capteurs dorsaux.

+ Les points forts
»  
Mix réussi entre l'iPhone XS Max et le Galaxy Note 9
»  
Écran Oled maîtrisé
»  
Performances à couper le souffle
»  
Section photo inégalée
- Les points faibles
»  
Interface un peu trop chargée
»  
Caméra frontale parfois capricieuse
»  
Positionnement des haut‑parleurs
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES