Smartphone

Oppo Find X5

Par Michel Brunet - Publié le 26/09/22
Mustav
Prix indicatif : 999 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Smartphone
Stockage : 256 Go
Caméra : 50 + 50 + 13 Megapixels
Selfie caméra : 32 Megapixels
Dimensions (L x H x P) : 160,3 x 72,6 x 8,7 mm
Poids : 0,196 kg
L’essentiel

Oppo poursuit son développement à marche forcée avec une politique de communication ambitieuse et un renouvellement de gamme fréquent. Au sein de cette marque chinoise qui joue la carte du design et de l’innovation, la série Find correspond à son offre haut de gamme. Après les Find X3, voici donc les Find X5. En effet, en Asie, le 4 portant malheur est ignoré. La série se compose de trois modèles : le Pro, le Lite et entre les deux le X5 qui fait l’objet de ce test.

 

 

Ce produit est proposé en France en une seule configuration mémoire soit 8 Go de mémoire vive plus 256 Go de stockage et en deux couleurs, blanc ou noir. Son prix de 999 € ne laisse pas de place au doute : nous sommes encore dans le premium avec un tarif deux fois plus élevé que celui du X5 Lite ! Un positionnement légèrement en retrait toutefois du modèle Pro vendu quant à lui autour des 1 200 euros. Une stratégie intéressante pour un smartphone qui ne manque évidemment pas d’atouts.

 

Oppo Find X5, design élégant

La façade du smartphone est dans l’air du temps avec son grand écran de 6,55'' (16,63 m)de diagonale incurvé sur les côtés. Cela se traduit par un excellent taux d’occupation, 89% environ, et donc une impression d’immersion très agréable. L’incurvation de la dalle affine aussi nettement les flancs en métal du smartphone. On retrouve la disposition habituelle des boutons avec à gauche les touches de réglage du volume et à droite celle de mise sous tension qui affiche le design typique des mobiles Oppo avec une forme très allongée soulignée par un filet vert.

 

 

La partie arrière est en verre mat très agréable au toucher et plutôt résistant aux traces de doigt. Le bloc photo ne bénéficie pas de la même assimilation que sur la version Pro du Find X5 où il est intégré à la plaque de verre de la coque. Ici, les trois caméras sont regroupées dans un bloc dépassant légèrement du dos du smartphone. Cette pièce noir glossy (cf. photo ci‑dessous) se distingue du blanc de notre exemplaire de test. L’Oppo Find X5 ne propose pas de prise casque analogique, ce qui ne devrait surprendre personne. Et il se passe également d’emplacement pour une éventuelle carte mémoire. On trouve en revanche une trappe pour deux nanoSIM.

 

Contrairement à la version Pro, le X5 tout court ne bénéficie pas d’une certification IP d’étanchéité. Il résiste cependant aux projections d’eau (norme IP54). Pour le reste, nous trouvons face à un terminal très bien fini, un peu lourd peut‑être avec 196 g sur la balance. Son épaisseur de 8,7 mm le situe dans la norme.

 

 

Oppo Find X5, un écran qui présente bien

L’écran 6,55’’ s’appuie sur une dalle Oled au format 20/9e, un ratio plutôt allongé donc qui semble particulièrement adapté aux usages multimédia. Cette dalle, qui est placée sous la protection d’une vitre en verre Corning Gorilla Glass Victus de dernière génération, présente une définition de 1 080 x 2 400 pixels, du Full HD+. Cela nous donne une densité de 402 points par pouce, soit un affichage fin permettant de distinguer tous les détails affichés. La technologie Amoled a été sans surprise retenue, mais nous devons nous passer du LPTO2 présent sur le X5 Pro. Pour rappel, cette technologie permet de faire varier dynamiquement la fréquence de rafraîchissement de la dalle entre 1 Hz et 120 Hz afin d’offrir le meilleur compromis entre fluidité et consommation d’énergie.

 

Ici, il faudra se contenter d’un mode 60 Hz, la fréquence standard, et d’un mode 120 hertz. Le passage entre les deux devant être effectué manuellement par l’utilisateur. La dalle retenue par Oppo est capable d’afficher 1,07 milliard de couleurs. En mode Vif, elle couvre 100% de l’espace colorimétrique DCI‑P3. Les fans de jeu vidéo apprécieront aussi une fréquence d’échantillonnage tactile poussée à 240 hetz. La caméra frontale prend place dans un poinçon placé dans un coin. Le lecteur d’empreinte digitale vient sous la dalle.

 

 

Oppo Find X5, une mécanique solide

Pour positionner un ton en dessous le X5 par rapport au X5 Pro, Oppo a choisi de s’appuyer sur une mécanique bien connue, en l’occurrence le Qualcomm Snapdragon 888. Il s’agit tout simplement de la plateforme qui équipe les modèles très haut de gamme de l’année dernière, à commencer par l’Oppo Find X3 Pro. Pour rappel, nous voilà face à un processeur gravé en 5 nm qui intègre un cœur Cortex‑X1 cadencé à 2,84 GHz, trois cœurs Cortex‑A78 à 2,42 GHz et enfin quatre Cortex‑A55 à 1,8 gigahertz. Cette plateforme qui a fait ses preuves comprend aussi un circuit graphique, l’Adreno 660, auquel aucun jeu ne résiste. Du côté mémoire, les 8 Go de Ram devraient également suffire tout comme les 256 Go de stockage interne.

 

Qualcomm fournit aussi la partie radio qui sera capable de tirer 100% des réseaux 5G et 4G actuels et futurs avec d’impressionnants débits théoriques. Nous trouvons aussi le support du Wi‑Fi 6, du Bluetooth 5.2 ainsi que du protocole NFC.

 

 

Oppo Find X5, trio de caméras

La partie photo est finalement assez proche de celle de son grand frère. La caméra principale s’appuie sur un capteur Sony IMX766 50 mégapixels. Celui‑ci est couplé à une optique grand‑angle qui équivaut à un 24 mm argentique. Son ouverture f/1,8 se distingue de l’optique du Find X5 Pro par un système de stabilisation moins sophistiqué. La seconde caméra dispose du même capteur, mais cette fois avec une optique ultra grand‑angle f/2,2 qui affiche un champ de capture de 120 degrés. Enfin, la troisième caméra est un téléobjectif correspondant à un 52 mm argentique. L’optique f/2,4 dispose d’un capteur 13 mégapixels. À l’avant, Oppo a opté pour un capteur 32 Mpxls et une optique f/2,4.

 

Et ce n’est pas tout, car le smartphone embarque une puce maison nommée MariSilicon X pour des traitements d’image ultra puissants et l’ensemble bénéficie de l’expertise des ingénieurs d’Hasselblad pour un rendu des couleurs naturelles et quelques modes créatifs. Enfin, en matière de vidéo, le Find X5 peut filmer en Ultra HD 4K à 60 images par seconde. Il peut même atteindre 240 im/s en 1 080p (jusqu'en 1 080p à 30 im/s sur la selfie caméra).

 

 

Oppo Find X5, recharge en mode TGV

L’Oppo Find X5 dispose d’une batterie 4 800 mAh (5 000 mAh pour son grand frère), une capacité confortable. Le smartphone prend en charge une nouvelle évolution de la technologie de recharge ultra rapide développée par la marque, l’incontournable SuperVooC. Le bloc secteur passe ainsi d’une puissance de 65 W à 80 watts. Oppo annonce un temps de charge de seulement 34 minutes. La recharge sans‑fil répond aussi à l’appel avec cette fois une puissance de 30 watts. La recharge inversée 10 W est aussi présente.

 

Concurrence

Le positionnement de l’Oppo Find X5 est finalement plutôt unique. En effet, autour du millier d’euros, le consommateur aura accès à du très haut de gamme avec notamment un processeur de toute dernière génération, le Snapdragon 8 Gen 1 pour ne pas le citer. Par exemple, le Xiaomi 12 est vendu 750 € environ contre 1 100 € pour le 12 Pro. Du côté de Realme, le GT 2 Pro s’affiche au prix de 850 euros.

 

Cependant, plusieurs éléments peuvent venir atténuer cet aspect légèrement déceptif. D’une part, le nouveau Snapdragon ne marque pas un réel gap par rapport au Snapdragon 888 en matière de fluidité générale et d’autonomie. D’autre part, le processeur ne fait pas tout dans l’agrément d’utilisation d’un smartphone. Un mobile est un assemblage complexe de composants dont le fonctionnement doit être optimisé par de nombreux aspects logiciels.

Fiche technique
Type : Smartphone
Écran : 6,55"
Résolution : 2 400 x 1 080 px
Stockage : 256 Go
Batterie : 4 800 mAh
RAM : 8 000 Mo
Processeur : Qualcomm Snapdragon 888 (ARM, 2,84 Ghz, 8 cœurs, 8 000 Mo RAM)
Ecran : OLED (tactile capacitif, 2 400 x 1 080 pixels)
Lecteur d'empreinte : oui
Réseau : 5G, Wi-Fi ax, Bluetooth 5.2 + EDR, Miracast, NFC
Caméra : capteur arrière 50 + 50 + 13 Megapixels avec flash, capteur avant 32 Megapixels
 
Connectique : , port USB OTG, lecteur de carte sans
Compatibilité : MP3, WMA (via app. tiers), AAC (via app. tiers), Ogg (via app. tiers), Flac, résolution maximum Ultra HD (2160 lignes), Divx, WMV, Mpeg2 (via app. tiers), Mpeg4
Fonctions : magasin d'applications universel, UPnP (via app. tiers), standard vidéo automatique, PAL 50 Hz, NTSC 60 Hz, désentrelacement (vidéo/film)
Finition : noire ou blanche
Dimensions (L x H x P) : 160,3 x 72,6 x 8,7 mm
Poids : 0,196 kg
ph image
Verdict technique

Derrière sa très jolie carrosserie, ce smartphone dissimule une mécanique de l’année dernière. Mais cette dernière conserve sa superbe en lui octroyant une réactivité sans faille. L’Oppo Find X5 se montre convaincant en photo et en vidéo tandis que son superbe écran vous permettra d’apprécier vos réalisations dans les meilleures conditions qui soient. Sa batterie imposante permet cependant difficilement de dépasser une grosse journée d’autonomie.

 

 

Oppo Find X5, l’ergonomie

La prise en main de ce smartphone est confortable avec un format relativement étroit (il affiche une largeur de seulement 72,6 millimètres). Attention cependant : l’écran incurvé impose une tenue plutôt ferme sous peine de voir le Find X5 glisser dans la paume. Les différentes commandes physiques tombent facilement sous les doigts, en tout cas pour le droitier que nous sommes. La hauteur de l’écran pourra rendre difficile l’accès de sa partie supérieure aux mains les plus petites. Notons que, pour une fois, la surface biométrique du lecteur d’empreinte digitale n’est pas trop basse. Le pouce vient tout naturellement se poser dessus.

 

Oppo Find X5, l’écran

Oppo annonce une luminosité maximale de 800 nits et même 1 000 nits en pic. Des performances impressionnantes que l’on retrouve en pratique. L’écran demeure exploitable dans toutes les circonstances, y compris sous un beau soleil estival. Comme souvent, le réglage par défaut se traduit par des couleurs peu naturelles, mais flattant la rétine. Elles sont vives, trop certainement pour les amateurs de rendus plus naturels. Heureusement, il est possible d’améliorer sensiblement les choses en optant justement pour le mode Couleurs naturelles (cf. photo ci‑dessous). L’écran est donc intrinsèquement excellent, à vous de plonger dans les réglages pour le rendre parfait à vos yeux. Pour le reste, nous retrouvons les noirs d’une profondeur impressionnante induits par la technologie Amoled.

 

 

La marque chinoise propose aussi quelques technologies maison telles que le moteur 01 Ultra Vision capable de transformer des sources SDR en HDR avec une efficacité disons… relative à l’usage. À l’instar du True Tone d’Apple, le Find X5 peut automatiquement adapter le rendu des couleurs à l’environnement lumineux dans lequel il évolue. En activant le 120 Hz, tout devient plus fluide, notamment la navigation dans l’interface qui profite totalement de ce mode de fonctionnement. Des jeux peuvent aussi l’exploiter.

 

 

Oppo Find X5, le son

L’Oppo Find X5 embarque deux haut‑parleurs en usant d’un subterfuge désormais largement répandu. En effet, nous trouvons en haut le transducteur utilisé pour les communications téléphoniques et en bas dans la tranche du smartphone un véritable haut‑parleur. Le fait qu’il s’agisse de deux composants différents peut entrainer une légère différence de rendu, mais celle‑ci n’apparaîtra qu’aux oreilles les plus fines. Pour le reste, cet ensemble propose une belle musicalité et nous n’avons pas ressenti de réelle saturation à haut volume. Le spectre est complet avec quelques basses surprenantes. Le Dolby Atmos est bien présent avec des fonctions désormais classiques. En revanche, toujours pas de miracles en vue en matière de spatialisation 3D.

 

Oppo Find X5, la fluidité

Le processeur Qualcomm Snapdragon 888 qui équipait les haut de gamme du précédent millésime n’a vraiment pas pris une ride en matière de performances. Nous avons obtenu 709 887 points à l’incontournable benchmark AnTuTu. Le score sous GeekBench est tout aussi convaincant avec respectivement 3 334 points en Multi Core et 1 114 points en Single Core.

 

À l’usage, rien à redire. L’expérience utilisateur est toujours fluide et tous les jeux que nous avons testés fonctionnent avec un nombre d’images par seconde élevé. Sachez que nous avons ainsi quasiment atteint les 6 000 points sous 3DMark Wild Life. Autre excellente nouvelle, le smartphone conserve la tête froide lorsqu’il est poussé dans ses derniers retranchements. Il faut dire qu’Oppo n’a pas lésiné sur la sophistication du système de refroidissement de son nouveau bébé avec notamment une chambre à vapeur de grande taille et l’utilisation de graphène.

 

 

Côté logiciel, nous avons face à nous un duo formé d’Android 12 et de la surcouche ColorOS 12.1. L’ergonomie générale est excellente avec comme toujours chez Oppo un bel équilibre entre facilité de prise en main et richesse fonctionnelle. Les utilisateurs les plus avancés pourront ainsi trouver leur bonheur avec la possibilité de paramétrer très finement le comportement de leur smartphone (cf. photo ci‑dessus). Les transitions sont fluides et nous n’avons pas rencontré d’instabilité ou d’erreur de traduction. Certains pourront toutefois regretter l’installation par défaut de nombreuses applications, les fameux bloatwares, mais il est, heureusement, toujours possible de les désinstaller en quelques clics.

 

Oppo Find X5, la photo

Comme la plupart des smartphones actuels, à l’exception des iPhone et des Sony Xperia, la technologie pixel‑binning est activée par défaut. Les pixels du capteur sont réunis par groupe de quatre ce qui aboutit dans le cas présent à des photos de 12,5 mégapixels. C’est valable pour le grand‑angle et pour l’ultra grand‑angle. En journée, le Find X5 se montre particulièrement convaincant (cf. photo ci‑dessous). Les photos offrent un excellent piqué avec une belle dynamique et des couleurs naturelles. Le contraste est excellent.

 

 

L’ultra grand‑angle offre des résultats très proches de ceux de la caméra principale dans un environnement lumineux (cf. photo ci‑dessous). La mise au point est précise et rapide ce qui permet d’éviter la plupart des flous, y compris face à un sujet en mouvement.

 

 

Les amateurs de couleurs un peu plus saturées pourront activer le mode IA qui se montre moins fantaisiste que chez certains concurrents. En journée, lorsque la lumière ne manque pas, on peut être tenté de basculer en mode 50 Mpxls pour tirer 100% du capteur. Dans les faits, le gain en détail notamment n’est pas impressionnant et on perd un peu en dynamique avec en prime des fichiers qui pèsent très lourd. 

En basse luminosité, le pixel‑binning permet d’obtenir des photos intéressantes avec un niveau de détails convaincants (cf. photo ci‑dessous), un bruit numérique sous contrôle et une balance des blancs précise. On peut apercevoir un peu de flou notamment en périphérie de la scène, mais cela n’apparaîtra qu’une fois le cliché observé de très près sur un grand écran. Dans les mêmes conditions, l’ultra grand‑angle armé du même capteur s’en sort lui aussi très bien. Bien entendu l’optique moins lumineuse est un peu en retrait, mais dans la plupart des situations nous aboutirons à une photo exploitable.

 

 

Le téléobjectif avec son zoom optique x2 (cf. photo ci‑dessous) est un peu moins à son avantage même s’il est possible d’obtenir de belles photos. Le niveau de détails n’impressionne pas vraiment et le rendu des couleurs ne s’aligne pas sur celui des autres modules : elles apparaissent plus froides, voire un brin délavées. De plus, cette caméra affiche une légère tendance à la sous‑exposition.

 

 

De nuit, ce téléobjectif peine rapidement à restituer les détails des scènes avec un résultat manquant de consistance (cf. photo ci‑dessous). En fait, en fonction des conditions, le smartphone va utiliser la caméra principale pour venir ensuite « croper » dedans et ainsi aboutir à un cliché de meilleure qualité. Enfin, le mode Portrait est correct sans plus, tout comme la caméra frontale.

 

 

Oppo Find X5, la vidéo

L’Oppo Find X5 est plutôt doué en vidéo avec des scènes regorgeant de détails et des couleurs éclatantes. En filmant en Ultra HD 4K à 60 fps, le smartphone obtient des résultats très séduisants, y compris face à une scène mouvementée. La dynamique est au rendez‑vous et les fonctions créatives sont bien là. Nous retrouvons ainsi le mode Ultra Sombre pour un max de détails sans allumer la lumière ou encore l’Ultra HDR qui parvient à venir chercher un maximum de détail dans les arrière‑plans un peu sombres et qui aide le smartphone à gérer les contre‑jours. Grâce à la puce MariSilicon X, ces traitements n’entravent en rien la fluidité du smartphone et la puissance en matière d’intelligence artificielle les rend plutôt efficaces.

 

L’autonomie et la charge

En usage courant, nous avons pu nous passer de recharge une grosse journée : un temps correct, mais nous espérions un peu mieux avec une batterie offrant une belle capacité. Pour la recharge, le passage de 65 W à 80 W a finalement un impact relativement réduit sur la durée totale de l’opération puisque les derniers pourcentages de batterie sont nettement plus lents à gagner. En effet, il faut seulement une douzaine de minutes pour retrouver 50% de charge et 25 minutes pour passer à 80%. La pleine charge réclamera quant à elle 40 minutes environ.

 

 

Pour ceux qui mettraient en doute la fiabilité de la batterie face à une telle puissance de charge, Oppo répond par la présence de nombreuses sécurités évitant notamment une surchauffe. La marque affirme par ailleurs que la batterie du Find X5 conserverait des performances optimales après 1 600 cycles de charge contre 800 cycles généralement annoncés par la concurrence.

 

Conclusion

Une fois encore, Oppo nous démontre tout son savoir‑faire. Le Find X5 n’a pas grand‑chose à envier à son grand frère, le Find X5 Pro, la vitrine technologie de la marque facturée plusieurs centaines d’euros de plus. Certes il peut sembler un peu cher avec son processeur de l’année dernière et nous aurions apprécié une autonomie plus solide ainsi qu’une véritable étanchéité, ce qui explique qu'il ne décroche par la note maximale. Mais nous avons affaire à un smartphone équilibré auquel il est difficile de trouver des défauts réellement lourds et handicapants. Il se montre doué en photo, son écran approche la perfection et son interface toujours fluide se montre convaincante.

+ Les points forts
»  
Très beau smartphone
»  
Écran superbe
»  
Très doué en photo
»  
Recharge rapide
»  
Réactivité
- Les points faibles
»  
Autonomie correcte sans plus
»  
Pas de prise casque ni de micro‑SD
»  
Pas étanche
»  
Un peu cher
2299€ 3999€
il y a 3 jours
1099€ 2499€
il y a 3 jours
200€ 500€
il y a 3 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser