Vidéoprojecteur

JVC DLA‑HD750

Par Jacquemin Vidal - Publié le 31/08/09
Mustav
Prix indicatif : 5 990 € TTC
Note AVCesar.com
Type : D-ILA
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
Standard : HD Ready 1 080p
Contraste : 50 000:1
Iris : statique
Modèle : 2/3 de salle
Lens Shift : horizontal et vertical
Dimensions (L x H x P) : 365 x 167 x 478 mm
Poids : 11 kg
L’essentiel
Évolution du JVC DLA‑HD350, le JVC DLA‑HD750 dispose exactement de la même base technique mais propose des améliorations notables sur certains détails afin de gagner en performances et notamment d’être certifié THX.
Ce vidéoprojecteur HD Ready 1 080p fait donc toujours appel à la technologie maison D‑ILA, avec des matrices de résolution native Full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels. Le contraste atteint le joli chiffre de 50 000:1, sans l’aide d’un quelconque iris dynamique. Comprenez par là qu’il s’agit d’une valeur obtenue sans artifice : un gage de profondeur des noirs et surtout de dynamique d’image. De son côté la luminosité est légèrement en-deçà de celle du JVC DLA‑HD350, pour afficher malgré tout un honorable 900 lumens. Côté bruit de fonctionnement, il reste tout aussi silencieux, 19 décibels. Quant à l’optique, comme chez le petit frère, elle est entièrement motorisée. Le zoom, la mise au point et le Lens Shift se font donc à l’aide de la télécommande. Il s’agit toujours d’un modèle 2/3 de salle, sans décalage de parallaxe, disposant d’une très forte amplitude de réglage, dont l’objectif est protégé par un volet motorisé.
Par rapport au JVC DLA‑HD350, la connectique du JVC DLA‑HD750 gagne une entrée Sub‑D15, et conserve par conséquent les deux entrées HDMI 1.3 compatibles Deep Color, CEC et SafeLock. Ces dernières restent toutefois muettes au xvYCC et à l’Auto LipSync, mais digèrent parfaitement le 1 080p en 24, 50 ou 60 hertz. Sinon, l’OSD est toujours aussi agréable et la télécommande entièrement rétroéclairée. Quant à l’image, elle profite de nombreux et, surtout, efficaces réglages, accompagnés d’un traitement vidéo digne de ce nom, à savoir le HQV Reon‑VX, quasiment impossible à mettre en défaut. Un sacré cocktail…
Concurrence
La catégorie des vidéoprojecteurs haut de gamme n’est pas aussi concurrentielle que celle des modèles d’entrée et milieu de gamme. Malgré tout, le JVC DLA‑HD750 devra jouer des coudes face au Marantz VP15‑S1 ou au Sim2 HT380, deux modèles DLP, voire face au Sony VPL‑VW80, basé sur la technologie SXRD
Fiche technique
Type : D-ILA
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
Standard : HD Ready 1 080p
Luminosité : 900 lumens
Contraste : 50 000:1
Iris : statique
Lampe : UHP, 200 W, 2 000 h
Modèle : 2/3 de salle
Lens Shift : horizontal (piloté) et vertical (piloté)
Zoom : 2x (piloté)
Mise au point : pilotée
Connectique : 2 entrées HDMI (v 1.3), 1 entrée YUV (RCA), 1 entrée Data (Sub-D15), 1 entrée S-vidéo, 1 entrée Composite, 1 port RS-232, 1 sortie Trigger, compatibilité RVB vidéo via YUV + Composite
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24), Data (SXGA)
Usage : CEC, Deep Color, 4/3, 16/9, zoom Letterbox, Overscan, télécommande rétroéclairée
Réglage : température de couleur (paramétrable en RVB), balance des blancs (CMJRVB), réglage de gamma (préréglable), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR, Mpeg NR, Mosquito NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en SD 480i/576i, en ED 480p/576p, en HD 720p/1 080i, en Full HD 1 080p/24/50/60, en Ultra HD (2 160p/24)
Compensation de mouvements : en Ultra HD (2 160p/24
Consommation : 280 W (1 W en veille)
Bruit : 19 dB
Dim. (L x H x P) : 365 x 167 x 478 mm
Poids : 11 kg
ph image
Verdict technique
Grand frère du JVC DLA‑HD350, le JVC DLA‑HD750 permet d’atteindre véritablement des sommets en termes d’image. De prime abord, la dissemblance entre les deux appareils est imperceptible. Il faut préciser qu’ils sortent du même moule. Outre l’entrée Sub‑D15, les plus grosses différences se trouvent à l’intérieur. Pour commencer le pilotage des matrices est plus pointu et performant sur le JVC DLA‑HD750 pour atteindre un niveau de contraste plus important (50 000:1 contre 30 000:1), avec pour seule conséquence la perte de 100 lumens. Ensuite, il profite d’un Firmware plus abouti pour des fonctionnalités avancées, telles un réglage de la colorimétrie en RVBCMJ plus poussé. De quoi obtenir la certification THX Display.

Sur le terrain, tout cela se traduit par une image qui frise véritablement la perfection. Jusqu’alors, jamais un vidéoprojecteur ne nous avait offert un spectacle aussi proche de la réalité. C’est un peu comme si on regardait un plasma Pioneer de dernière génération, la taille en plus… Les noirs sont d’une densité impressionnante, avec de la dynamique à revendre et, après un petit tour dans le réglage de gamma pour déboucher l’ensemble, du détail dans les basses lumières. Fait marquant, jamais l’image ne semble manquer de luminosité ou souffrir d'effet de pompage (merci l’absence d’iris dynamique). La colorimétrie est parfaitement chaleureuse et idéalement étalonnée. Le désentrelacement est efficace, tout comme l’Upscaling et une nouvelle fois, sans le moindre artifice électronique, la fluidité est remarquable. Tout juste pourrait-on lui reprocher, vu son prix, l’absence de compensation de mouvement pour améliorer, encore, le rendu des sources à 24 images par seconde. Quoi qu’il en soit, avec son optique pilotée à large plage de réglages, ce vidéoprojecteur s’installe facilement et il s’avère extrêmement silencieux à l’usage. Une valeur sûre qui pouvait prétendre à la note maximale six étoiles mais qui en perd une, à cause de quelques oublis techniques (xvYCC et Auto LipSync).
+ Les points forts
»  
Agrément THX
»  
Traitement vidéo
»  
Réglages complets
»  
Silence de fonctionnement
»  
Optique entièrement pilotée
»  
Qualité et profondeurs des noirs
»  
Colorimétrie et dynamique de l’image
»  
OSD agréable et ergonomique
- Les points faibles
»  
Noirs à déboucher
»  
Zooms vidéo limités
»  
Pas de compensation de mouvement
»  
Pas de gestion du xvYCC ni de l'Auto LipSync
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES