Au moins un abonnement streaming pour 80% des Américains

03.07.2020 / 15:15
/ Par Luka Lemorentin

Le confinement a provoqué une attraction vers les services de streaming, mais va‑t‑elle durer ?


Le cabinet Deloitte a mené aux USA un sondage sur les abonnements streaming au sein des foyers, en décembre 2019 et un autre en mai 2020, soit au sortir du confinement consécutif à l’épidémie de Covid‑19.

 





80% des Amaricains abonnés à un service streaming

Il apparait en comparant ces deux études que 80% des interrogés sont aujourd’hui abonnés à une plate‑forme de streaming vidéo, contre 73% avant l’épidémie. En moyenne, les foyers américains sont aujourd'hui abonnés à quatre services payants, contre trois auparavant.

 

Hausse des abonnements pendant la pandémie

Pré-épidémie, 27% des consommateurs américains avaient prévus d’ajouter un nouveau service payant à leur portefeuille. Post‑épidémie, ils sont 32% à avoir sauté le pas. Pour près d’un quart des interrogés, une offre gratuite ou à prix réduit a été un facteur important pour s’engager.

 

Recherche de contenus classiques ou inédits

Pour le choix du service en lui-même, les abonnés sont attirés à 51% par des services proposant une large sélection de séries et de films, et pour 45% par du contenu qu’ils ne peuvent obtenir ailleurs, comme des programmes originaux ou des classiques.

Au moins un abonnement streaming pour 80% des Américains
Amazon
159,99  €
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €