Disney va-t-il tuer le cinéma en France ?

22.09.2021 / 10:00
/ Par Cédric Melon

Après Canal+ et Netflix, c’est au tour de Disney+ de mettre met un gros coup de pression sur la fameuse chronologie des médias en menaçant de ne plus diffuser ses films dans les cinémas français.


La chronologie des médias est une exception culturelle française à laquelle Disney+ a de plus en plus de mal à se contraindre. Selon Variety, la firme aux grandes oreilles envisagerait très sérieusement de diffuser directement ses films sur sa plateforme sans passer par la case salles de cinéma hexagonales. Ce qui aurait un impact direct sur le cinéma français, puisque la vente de billets représente une partie importante du financement de ce dernier.

 





La France isolée ?

Une source anonyme dans Variety précise : « Aux États‑Unis, la fenêtre maximale entre les salles de cinéma et les services de SVOD est de 45 jours, et les autres pays du monde suivent la même voie parce que les films américains représentent 70% à 80% du box‑office dans la plupart des pays. Alors, comment la France peut‑elle s'isoler du reste du monde ? ».

 

Sachant qu’en France, actuellement, la chronologie des médias empêche les films qui ont bénéficié d’une exploitation au cinéma d’être mis à disposition sur les plateformes SVOD moins de 36 mois après leur sortie sur le grand écran. Une imminente réforme de cette chronologie pourrait réduire le délai de mise à disposition des films sur Netflix, Disney+ et les autres plateforme à seulement 4 mois, en échange d’un financement du cinéma français.

 

Cela suffira-t-il ?

Toujours dans Variety, Ardavan Safaee, PDG de Pathé, explique : « C’est une situation inquiétante. Si certaines grosses productions américaines sautent la sortie en salles en France, cela impactera tout le monde, y compris le secteur du cinéma indépendant, qui profite des entrées vendues pour ces blockbusters américains ».

 

En attendant, il faut garder en tête que Disney peut souvent changer de position. Il n'y a qu'à voir sa décision d'exploiter directement ses films sur sa plateforme pendant la pandémie, avant de décider finalement de passer à 45 jours en salles avant la mise à disposition sur la plateforme. Tout peut donc à nouveau changer du jour au lendemain. Disney ayant même annoncé, suite au succès de Shang Chi au box‑office mondial, que l'ensemble de ses films prévus d'ici la fin 2021 sortiront en première exclusivité au cinéma.

 

L’eau du bocal est agitée mais une chose claire en ressort : si le cinéma veut s’en sortir, il doit réinventer son modèle d’exploitation et surtout ne pas faire comme si la crise du Covid n’était pas passée par là. Ça urge !

Disney va-t-il tuer le cinéma en France ?
Amazon
29,99  €
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €
Accepter les cookies
Accepter
Refuser