par Cédric Melon
15 janvier 2020 - 16h47

Billions saison 3

année
2018
Réalisateurs
InterprètesDamian Lewis, Paul Giamatti, Maggie Siff, Malin Åkerman, David Costabile
éditeur
genre
notes
critique
8
10
label
A

La bataille d’ego entre le procureur fédéral de New York Chuck Rhoades (Paul Giamatti), un homme retors mais incorruptible, et le golden boy milliardaire Bobby « Axe » Axelrod (Damian Lewis), un surdoué de la finance arrogant et soucieux de son image (voir Billions saisons 1 et 2), prend dans cette saison 3 une nouvelle dimension.


Les scénaristes rajoutent du sel sur les plaies et font entrer dans l’arène de nouveaux ennemis qui vont bientôt se confronter à nos deux protagonistes préférés. Mais ce sont surtout les personnages secondaires des précédentes saisons qui prennent ici davantage d’importance, un changement en douceur mais salvateur qui apporte un nouveau souffle à cette saison, toujours portée par ses joutes verbales dantesques.

 

Véritable marque de fabrique de la série, les dialogues sont en effet aussi ciselés que les situations à haute tension traversées par Chuck Rhoades, Bobby Axelrod et leurs proches. En sous‑texte, les auteurs poussent très loin la réflexion sur la quête du pouvoir et l’avidité, jusqu’à un épilogue qui se termine en apothéose, promesse d’une suite tout aussi palpitante.

 

À noter que si la saison reste complexe, elle est moins technique que les deux précédentes, une simplification qui l'ouvre à un public plus vaste, qui ne sera pas déçu de découvrir Paul Giamatti et Damian Lewis à l'œuvre, accompagnés des excellents Maggie Stiff (Wendy Rhoades), Lara Toby Leonard Moore (Bryan Connerty), Condola Rashad (Kate Sacker) et Aisia Kate Dilon (Taylor Mason). Une saison 3 remarquable.

sur les réseaux
proposer une vidéo
test
dvd
cover
- de 12 ans
Prix : 24,99 €
disponibilité
06/11/2019
image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Allemand Dolby Digital 5.1
sous-titres
Français pour sourds et malentendants, allemand
7
10
image

Remettre un simple DVD dans le lecteur paraît aujourd'hui totalement anachronique. La série mérite toutefois ce petit effort, d'autant que le master très propre ne plombe pas trop nos douces rétines habituées sinon à la 4K, au moins au Blu‑Ray. À part le manque de définition inhérent au support, ça passe. La photographie de la série, brillante et clinquante, fait le show.

7
10
son

Un Dolby Digital 5.1 propre qui fait la part belle aux dialogues et aux ambiances. Avec une bonne dose d'énergie en toutes circonstances. La BO électro de Eskmo ajoute du nerf et de l'atmosphérique à l'ensemble. Bien vu. 

2
10
bonus
- Billions décodé (5')
- Tour du Penthouse de Axe (3')

Quelques anecdotes sur des scènes clés de la série en surimpression (en VO) et un tour façon agence imobilière de luxe du splendide penthouse de Bobby et ses 450 m2 de terrasse… Et vous ne verrez plus votre appart comme avant.

en plus
soutenir
Recevez l’actualité tech et culture sur la Newsletter cesar
Inscrivez-vous
OK
Non merci, je suis déjà inscrit !