par Carina Ramon
19 juillet 2013 - 15h52

LCD Soundsystem : Shut up and Play the Hits

année
2012
Réalisateurs
Inclus24 titres dont Losing my Edge, All my Friends, Yeah, Movement, Daft Punk is Playing at my House…
éditeur
genre
notes
critique
8
10
label
A

Démarrée il y a une dizaine d'années sous l'impulsion du DJ et producteur américain James Murphy, l'aventure LCD Soundsystem s'est achevée le 2 avril 2011 au Madison Square Garden de New York.

C'est cet ultime concert de plus de trois heures qui est proposé sur deux des trois disques DVD de ce coffret édité en exclusivité par la Fnac. « Un enterrement joyeux et grandiose », comme le qualifie lui‑même James Murphy, qui a décidé, en proie à de grands questionnements sur le statut de rock star et la création musicale, de saborder son groupe alors en pleine gloire critique et publique.

Une situation rarissime captée par le duo de réalisateurs Dylan Southern et Will Lovelace lors du concert (c'est à eux que l'on doit le Blur : Live at Hyde Park), mais aussi via un film retraçant l'avant, le pendant et l'après concert de LCD au Madison Square Garden (le troisième DVD du coffret). Un portrait intime dans lequel James Murphy se met en scène, disserte sur les conséquences d'un tel acte sur sa vie professionnelle et privée, parle à son chien, mentalise le dernier concert qu'il s'apprête à donner avec toute sa troupe (ils sont plus d'une dizaine sur scène, sans parler des chœurs), rencontre la presse, retrouve son ami et fidèle producteur anglais, se concentre et se déconcentre, se réveille dans le smoking du concert de la veille… Soit les coulisses de 48 heures sous haute tension, mélange de sentiments ambivalents, entre mélancolie, excitation et joie intense.

De quoi, si vous ne connaissez pas encore la musique pointue et dansante de LCD Soundsystem, entrer dans un univers qui a fait et fera encore pour longtemps référence. Le style musical de LCD ? Quelque chose entre la dance music, l'électro, le post‑punk, le disco et le funk. Quelque chose qui donne en tout cas furieusement envie de bouger son popotin et qui a conquis la planète hype. Une boîte de nuit qui tient dans la poche à posséder absolument.

sur les réseaux
proposer une vidéo
test
dvd
cover
Tous publics
Prix : 19,99 €
disponibilité
17/06/2013
image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
bande-son
Dolby Digital 5.1
Dolby Digital 2.0
sous-titres
Français, anglais et espagnol (documentaire), français (concert)
8
10
image
Les deux réalisateurs parviennent à capter toute l'essence de ce concert qui se déroule sous nos yeux dans un joyeux bazar. Tout se met peu à peu en place pour un spectacle qui sent bon le home made et la spontanéité. Un régal loin des shows calibrés, tankés sur des rails. Le documentaire est dans la même veine, esthétisant, sans plus. Un petit côté très désordonné mais vivifiant, sublimé par une utilisation adéquate du splitscreen et de jolies lumières.
8
10
son
On regrette vraiment que ce concert ne soit pas disponible en HD tant ce DVD propose déjà de sérieux atouts sur le plan musical. Les basses notamment, vibrantes à souhait et s'enroulant jusque sous nos pieds. De quoi être emporté par la musique progressive et hypnotique de LCD, pousser le canapé et gigoter en cadence de Murphy et sa bande. La foule danse, certains fans pleurent, mais ça pulse un max en 5.1. Tous les instruments se détachent plutôt bien (peut‑être un petit manque de clarté parfois…) et la dynamique de l'ensemble est plus que palpable. Un rayon de soleil musical.
7
10
bonus
- Entretien version longue du documentaire avec James Murphy et l’écrivain Chuck Klosterman
- Répétition des choristes (18')
- James Murphy retrouve son producteur Keith Wood (The Smashing Pumpkins, Fatboy Slim) fraîchement retraité un an après (5')
- Quatre cartes postales aux couleurs du groupe (10')
- Compilation de tous les « fuck » entendus pendant 48 heures par l'équipe de tournage (1')
Du petit‑lait pour les adorateurs du groupe. La section la plus intéressante étant celle où Murphy retrouve son producteur, désormais retiré à la campagne. Des retrouvailles incongrues, planantes, sincères, drôles. Du Murphy tout craché.
en plus
soutenir
Recevez l’actualité tech et culture sur la Newsletter cesar
Inscrivez-vous
OK
Non merci, je suis déjà inscrit !