Interview
Tom Selleck - Blue Bloods
Depuis quatre saisons, Tom Selleck, 67 ans, a troqué la chemise hawaïenne de Thomas Magnum pour l’uniforme du chef de la police de New York dans Blue Bloods. Une occasion immanquable de revenir avec lui sur sa carrière. Un être charmant, drôle, disponible et plutôt philosophe !
j’ai demandé à la production : où est-ce que vous tournez ? (rires)
[qPourquoi ? justement, Blue Bloods n’est pas seulement une série policière classique. Ses protagonistes n’ont pas constamment le nez vissé sur un microscope. Blue Bloods, c’est avant tout une série sur les membres d’une même famille, qui font tous le même travail et qui racontent au quotidien la manière dont ce travail a des conséquences sur leur vie. C’est cet aspect de la série que j’ai tout de suite aimé.
[qIl est matérialisé dans la série par des scènes de dîners familiaux assez intenses… je ne suis pas si vieux que ça (rires) et surtout je n’ai pas cette prétention. S’ils me demandent, et que je peux aider, je le fais. Par exemple, Sami Gayle, qui joue merveilleusement Nicky dans la série, me pose sans arrêt des questions sur ma manière de travailler, mes rôles, mon expérience… Mais je me vois mal aller vers un acteur en prodiguant des conseils, alors qu’il ne m’a rien demandé.
[qÊtes-vous un acteur intimidant ? la technique a changé, les gens ont changé, la manière de faire des séries a changé, mais que ce soit aujourd’hui ou il y a trente ans, on demande toujours la même chose à une série : être bonne. Magnum est, au moment où je vous parle, encore diffusé dans plus de cent pays et ce n’est pas parce que la moustache et la chemise hawaïenne sont revenues à la mode ! (rires). C’est parce que la série met en scène des personnages qui ont une résonance avec le public, qui peut s’identifier. C’est la même raison qui fait que Blue Bloods continue saison après saison.
[qOn a beaucoup évoqué une adaptation de Magnum au cinéma. Qu’en est-il vraiment ? aujourd’hui, Hollywood adore acheter des concepts de série pour les adapter au cinéma et dépenser des centaines de millions de dollars pour tout faire péter devant les caméras. C’est quelque chose qui ne fonctionnera pas avec Magnum. Ça ne veut pas dire qu’ils n’essaient pas. Pour être tout à fait honnête, ils sont en train de chercher un nouvel acteur pour le faire au cinéma et ils ne m’appellent pas pour que je les conseille (rires).
[qSeriez-vous partant ? je crois bien que le projet de suite de Trois hommes et un bébé (remake américain de Trois hommes et un couffin) va voir le jour. Ted Danson, Steven Gunttenberg et moi, nous sommes tous partants et le script est presque terminé.
[qAvez-vous entendu parler du projet d’adaptation de Friends au cinéma ? je n’ai pas refusé de faire Indiana Jones, je ne suis pas si stupide que ça ! (rires). Le problème est que lorsque j’ai passé des essais, je venais de tourner le pilote de Magnum. J’avais un contrat et CBS a refusé que je fasse Indiana Jones.
[qN’auriez-vous pas pu faire les deux ?
TS : si ! Et c’est ce qui est très énervant dans cette histoire. À l’époque, Steven Spielberg et George Lucas m’avait laissé lire le scénario. Tout était là, c’était fantastique. Et ils se sont battus pendant plus d’un mois avec CBS pour que je puisse faire le film. Il faut vraiment être philosophe pour accepter qu’un tel rôle vous passe sous le nez. Maintenant, et pour toujours, Indiana Jones, c’est Harrison Ford et je ne peux imaginer personne d’autre à sa place. Et puis j’ai été très heureux de faire Magnum, c’est la meilleure chose qui me soit arrivée.
Par Cédric Melon • Publié le 06/01/14
1498€ 2690€
il y a 3 jours
579€ 949€
il y a 3 jours
1457€ 1534€
il y a 3 jours
1590€ 1790€
il y a 3 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.