Interview
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
Pour la promotion d’Orphan Black saison 2, Tatiana Maslany, la comédienne de 28 ans née au Canada a posé ses valises à Londres. Rayonnante et disponible, elle ne revient toujours pas du succès remporté par la série.
nous avons pu aborder la seconde saison avec plus de confiance et les auteurs ont pu prendre plus de risque avec les intrigues. Au final, je crois que la saison 2 d’Orphan Black est plus noire et intense que la saison 1.
[qVous incarnez de plus en plus de clones dans cette nouvelle saison. Comment faites-vous pour vous y retrouver ? cela fait quand même beaucoup de rôles, et même parfois physiques. Tout cela n’est‑il pas trop épuisant ?[/q
TM : je suis shootée à l’adrénaline quand nous tournons et je ne me pose pas de questions. Quand j’ai un moment pour m’asseoir, je m’endors quasi immédiatement. Mais je suis tellement passionnée par ce que je fais que je me stimule et je n’ai jamais l’impression que je suis en train de travailler.

Quel personnage préférez‑vous interpréter ?
TM : chaque personnage a son propre univers, c’est un peu comme si nous tournions chaque jour un film différent. Même si certains clones sont plus difficiles que d’autres à incarner, à cause d’un accent difficile à prendre par exemple, je les aime tous avec la même intensité.

À quoi faut‑il s’attendre pour la saison 3 de la série ?
TM : promis, je ne sais pas encore, mais j’ai déjà hâte d’y être !
Par Cédric Melon • Publié le 08/12/14
1498€ 2690€
il y a 3 jours
579€ 949€
il y a 3 jours
1457€ 1534€
il y a 3 jours
1590€ 1790€
il y a 3 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.