Interview
Jorge Garcia - Lost saison 2
Jorge Garcia, alias Hurley, n’en revient toujours pas du succès de la série. S’il ne maîtrise pas cette soudaine popularité, il connaît par cœur les aspects de son personnage. Nous l'avions rencontré à la fin du tournage de la saison 2.

Comment décrieriez-vous votre personnage, alias Hurley ?
JG : c’est Monsieur-tout-le-monde. Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il n’essaie pas à tout prix d’être un héros. Il ne choisit pas non plus la facilité. Je crois que ses priorités sont très simples. Jour après jour, il va simplement tenter, avec ses moyens, d’emmener le groupe jusqu’au lendemain.

Comment voyez-vous l’évolution du personnage depuis la première saison ?
JG : au départ, Hurley est comme tous les autres. Le crash l’a complètement retourné. Puis peu à peu, à la faveur des flash-back, on se rend compte qu’il se renferme sur lui-même, qu’il se sent responsable de ce qui arrive. Il se sert de Jack comme d’un guide. Pendant la saison 2, il va même encore plus s’enfermer dans sa coquille en quittant un peu l’ombre de Jack pour s’isoler. Mais au fil des événements, le sort va s’acharner sur lui. Contrairement aux apparences qui laissent supposer qu’il a enfin de la chance, Hurley va vivre des drames épouvantables.

Quelle marge de manœuvre avez-vous pour renforcer tel ou tel aspect de sa personnalité ?
JG : j’ai la chance que le personnage ait été spécialement écrit pour moi. J’essaie donc de lui apporter beaucoup de ma propre vie. Hurley réagit presque comme moi. Il m’arrive très souvent de discuter avec le réalisateur et les scénaristes pour déterminer comment Hurley en arrive à cette extrémité-là, plutôt qu’une autre. Je pense que cette manière de travailler sur mon propre vécu peut apporter de la densité à Hurley. On gagne aussi beaucoup de temps. On arrive très vite à un maximum d’efficacité dramatique.

On a l’impression qu’Hurley est le seul personnage qui tente d’être le même avant l’accident et après. Ça le rend étrange et sympathique à la fois…
JG : clairement ! Il est le même dans les flash-back que sur l’île. C’est probablement révélateur de sa principale caractéristique : l’innocence.

Dans quelle direction Hurley va-t-il évoluer au cours de la troisième saison ?
JG : là, maintenant, tout de suite, je n’en sais strictement rien. Par contre, ce que je sais, c’est qu’au moment où nous parlons ensemble, une petite dizaine de scénaristes enfermés dans un bureau à Los Angeles sont en train de formuler la réponse à votre question (il sourit)…

Mais vous avez bien une intuition ou au minimum une attente…
JG : (sourire). Je pense que ce qui se passe à la toute fin de la saison 2 sera le déclencheur de nombreux changements. Je pense que les leaders ne seront plus les mêmes. Pour Hurley, dès qu’il lui arrive quelque chose de bien, tôt ou tard, la guigne et les événements le rattrapent. Ils ternissent son horizon quand ils ne le noircissent pas complètement. Vu la situation dans laquelle on l’a laissé dans le dernier épisode de la saison 2, il va devoir prendre les choses en main et rebondir. Je pense qu’il y aura un flash-back essentiel le concernant et qui devrait être assez définitif. Un retour en arrière qui en dira long sur sa personnalité et sa façon de voir les choses. Je pense que Damon a une idée derrière la tête sur ce sujet bien précis, mais on ne sait jamais, on n’est pas à l’abri d’une surprise (rire).

Ça ne vous titille pas parfois, entre vous, sur le plateau, de savoir enfin ce qui se passe sur cette foutue île ?
JG : si vous saviez… Dès qu’on a un moment entre deux prises, je vous garantis que ça spécule sévère entre nous. Ce qui ne sert rigoureusement à rien, puisqu’aucun des comédiens ne sait le début du pourquoi du comment (c’est le moment que choisis Carlton Cruse pour passer près de nous avec son attaché de presse. Jorge Garcia le désigne du doigt en ajoutant un clin d’œil complice, NDLR). Lui, il sait ! Il connaît toute la vérité, c’est à lui qu’il faut le demander. En tout cas, s’il vous répond, n’hésitez à revenir me voir, c’est promis, je ne le répéterai à personne !
Par Cédric Melon • Publié le 30/10/09
4999€ 6990€
il y a 3 jours
212€ 279€
il y a 3 jours
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.