Terminator

The Terminator
Année : 1984
Réalisateur : James Cameron
Interprètes : Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Michael Biehn, Lance Henriksen, Bill Paxton
Éditeur : MGM
BD : BD-50, 107', toutes zones
Genre : science-fiction, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/10/12
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.75
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Portugais Dolby Digital 2.0
Hindi Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, portugais, danois, finnois, islandais, espagnol, indonésien, norvégien, suédois, hindi, chinois, coréen
Amazon
,0 €
Grand Prix du Festival d'Avoriaz en 1985 et sans doute plus gros succès SF des années 80, voici le film qui lança conjointement la carrière de James Cameron (qui, à l'époque, avait déjà réalisé Piranha 2) et d’Arnold Schwarzenneger, le Monsieur Univers le plus célèbre de la planète.

Dans cette série B culte, Schwarzy incarne Terminator, un androïde invincible venu du futur pour occire le fils de Sarah Connor (Linda Hamilton), appelé à devenir à l’âge adulte le leader d’un groupe de rebelles lors d’une guerre nucléaire.

Le film fut un tel succès que Cameron mit en chantier sept ans plus tard T2, dans lequel Terminator (image oblige...) s’humanise et combat le redoutable T1000...

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 01/11/12
Liste des bonus
- Effets spéciaux et musique en VO non sous‑titrée français (13')
- Rétrospective non sous‑titrée français (20')
- Scènes coupées (10')


Commentaire
Reste aux non‑anglophones que le segment rassemblant les scènes coupées. Bien peu de choses…
Note bonus : 1/6
Image
La dernière édition DVD en date (2001 si notre mémoire est bonne) était déjà plutôt coquette avec ses couleurs torrides, sa définition au sommet, ses contrastes explosifs et sa légère granulation d'époque. Ce Blu‑Ray restauré fait‑il la différence ? Absolument.

Dès les premières images, pourtant peu amènes avec leur brouillard épais cachant plus ou moins la nudité du Terminator, on devine la fraîcheur apportée par la HD et ce nouveau master. La précision sur les gros plans vaut le détour, quant aux séquences de nuit à dominante bleutée, on en redemande ! Un saut qualitatif salvateur (tous les défauts de master ont disparu) malgré quelques fourmillements résiduels et de rares points blancs sur les portions uniformes de l'image.

Évidemment, les effets spéciaux de Stan Winston sont aujourd'hui bien visibles (les scènes de guerre du futur), mais impossible de ne pas prendre son pied à la revoyure.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Il ne faut pas compter sur les dix‑sept lignes de dialogue de Terminator pour animer la maisonnée. Mais le reste du temps, le spectacle acoustique est robuste, varié et intelligemment orchestré. Époustouflant et inédit même, pour ce film de 1985. La bande‑son de Terminator n'a jusqu'alors jamais aussi bien remplie l'espace. Le caisson est à la fête (la séquence au Tech Noir en particulier), la musique un peu moins, mais la présence et l'ampleur de la VO font plaisir à entendre, flirtant souvent avec les 5 Mbps. La VF est loin d'avoir le même impact, DTS mi‑débit oblige…
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Bryan Cranston - Breaking Bad
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
bryan-cranston
eric-rochant
liam-neeson
tom-selleck
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011