Rebelle

Brave
Année : 2012
Réalisateurs : Mark Andrews, Brenda Chapman
Interprètes : Kelly MacDonald, Billy Connolly, Emma Thompson (VO)
Éditeur : WDSHE
BD : 1 BD-50 + 1 BD-25, 93', toutes zones
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/12/12
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 7.1
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Néerlandais Dolby Digital 2.0
Flamand Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, néerlandais
Amazon
19,90 €
Les jeunes princesses n'ont pas toujours une douce chevelure roulée en macarons sur les oreilles ou des tenues raffinées dignes de contes de fées.

Si Merida est de haute lignée, elle n'apprécie guère les robes d'apparat et les bonnes convenances. Son truc à elle, ce sont les longues chevauchées dans les Highlands à dos d'Angus, un magnifique clydesdale noir aux balzanes blanches, et taquiner avec amour ses petits frères, des triplés aussi rouquins qu'elle. Mais le jour où ses parents lui annoncent que les prétendants se bousculent au portillon du château familial, Merida se retourne contre sa mère et lui jette un peu malgré elle un drôle de sort. L'aventure peut commencer au pays des feux follets, des sorcières rigolotes, des légendes ancestrales et de la mystérieuse lande écossaise…

Derrière Rebelle, que ce soit à la réalisation, à la production, au scénario ou à la création, il y a des femmes, et cela se ressent à chaque instant : l'histoire universelle d'une adolescente qui se rebelle contre sa mère pour vivre sa vie et non celle dictée par les conventions. Le tout saupoudré d'une zeste de magie, d'aventures épiques et de joie de vivre au cœur de clans écossais aussi bourrus que sympathiques.

Un très bon moment pour les petites princesses et une claque visuelle qui donne immédiatement envie d'emmener toute la petite famille en Écosse. Mention spéciale pour les décors et les paysages, d'un réalisme à couper de souffle (un nouveau cran vient d'être franchi, assurément).
Carina Ramon - Publié le 26/11/12
Liste des bonus
- Commentaires audio des réalisateurs, du superviseur de l'histoire et du chef monteur
- Coulisses de production (68')
- Courts métrages : La Luna et La légende de Mor'du (14')
- Prologue alternatif présenté par le réalisateur (3')
- Séquences abandonnées présentées par le réalisateur (2')
- « Poilus et pas très propres »: focus sur les personnages masculins (3')
- Doublage : c'est de l'anglais… ou presque ! (4')
- Zoom sur le cheval Angus (de race clydesdale) (3')
- La tapisserie : un élément visuel du film (4')
- Promotions et bandes-annonces étrangères (13')
- Section interactive contenant images, scripts chromatiques et développements visuels


Commentaire
De quoi réjouir toute la famille, avec d'abord deux très beaux courts métrages à ne pas louper, poétique et drôle pour l'un, noir et plus effrayant pour l'autre. Le reste est très orienté « enfants » avec une succession de modules plutôt courts sur les voix (acteurs d'origine écossaise principalement, notamment Kelly MacDonald pour la voix de Merida, interprète féminine de l'excellente série Boardwalk Empire), les techniques utilisées, les personnages, etc.

Les plus grands se replieront bien volontiers sur les commentaires audio et les coulisses de production. Une section vraiment sympathique sur les recherches de l'équipe en Écosse pour toujours plus de réalisme : voyage sur place, visites de groupe, photos du moindre talus de forêt au plus petit brin de lichen… ils ont tout mitraillé. Et ça se voit à l'écran, on s'y croirait.
Note bonus : 5/6
Image
Ce film est avant tout d'une grande beauté plastique, usant et abusant du photoréalisme (certains travellings aériens au‑dessus des vallées ou des cours d'eau donnent l'impression d'avoir été tournés en 35 millimètres !), avec juste ce qu'il faut de féérie pour savoir que l'on est bien chez Disney. Un festival de couleurs chaudes, de détail dans les pelages (le cheval Angus et les ours sont vraiment très beaux), de richesse visuelle (la lande, la forêt, la nature en général, très présente), de drôles de mimiques (ah les Vikings !) et d'éclat (la chevelure rousse et parfaite de Merida). Carton plein.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
La perfection côté son. Un festival d'ambiances, de sons et de musique celtique. C'est la fête sur les enceintes, surtout en anglais Dolby TrueHD 7.1, piste la plus énergique et la plus virevoltante au niveau des effets et de la richesse des sons. La scène sonore arrière est réellement présente, dans toute son ampleur et sa fougue : une première. Réellement. On dépasse régulièrement les 6 Mbps, ceci expliquant sans doute cela. Sans oublier le caisson en grande forme, la fantaisie des personnages et la ribambelle d'effets droite/gauche. La VF Dolby Digital Plus 7.1 sort son épingle du jeu mais reste moins dynamique et moins présente (environ 1 Mbps). En comparaison, la VF Dolby Digital 5.1 peine à retranscrire toute la passion de Mérida (doublée par Bérénice Bejo) et ses folles aventures familiales.
Top son : aucun
Note son : 6/6


PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Poppy Montgomery - Unforgettable saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
poppy-montgomery
lucas-belvaux
martin-scorsese
justin-theroux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011