Defiance saison 1

Année : 2013
Créateur : Rockne S. O'Bannon
Interprètes : Grant Bowler, Julie Benz, Tony Curran, Jaime Murray, Stephanie Leonidas, Mia Kirshner
Éditeur : Universal
BD : 3 BD-50 + 1 BD-25, 1 x 86' (pilote) + 12 x 44', zone B
Genre : sF, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 18/07/13
Prix ind. : 39,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Allemand DTS-HD Master Audio 5.1
Espagnol DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, anglais, Allemand, espagnol
Amazon
32,99 €
Série de SF familiale et grand public, Defiance a la particularité d'avoir été diffusée sur SyFy en parallèle de la sortie du jeu vidéo éponyme, édité en partenariat avec Trion Worlds, dont l’univers, les personnages et l’intrigue sont complémentaires avec ceux de la série.

Créé par Rockne S. O’Bannon (à qui l'on doit Farscape, déjà avec Grant Bowler), le concept série/jeu se situe dans un monde post‑apocalyptique où les humains et les créatures extraterrestres tentent de survivre et de reconstruire ensemble une planète ravagée par des décennies de conflits. Nolan (Grant Bowler), ex‑militaire désormais récupérateur d'objets non identifiés dans les badlands, va faire la rencontre avec Irisa, sa fille adoptive alien, de la séduisante Amanda Rosewater (Julie Benz, ex‑femme de Dexter), maire de Defiance, ville‑état autoproclamée reconstruite sur les ruines de Saint‑Louis. Désormais homme de loi de la ville, Nolan va tenter de lutter contre la menace mutante qui approche tout en gérant au quotidien les différentes ethnies, extraterrestres ou pas, qui cohabitent en ville.

Si Defiance ne peut certes pas rivaliser avec les cadors du genre, et ne cherche d'ailleurs pas à le faire vu ses moyens restreints (les scènes de combats sont limitées et l'équipe a souvent recours aux ellipses pour en faire l'économie), la série met en avant une certaine idée de la mixité des peuples dans une ambiance de freaks gentiment déglinguée. Pas de grands discours pseudo‑philosophiques ici, mais de l'action, des personnages charismatiques et suffisamment creusés pour s'attendre à de multiples rapprochements, alliances et guerres intestines.

Une série de SF peut‑être plus féminine qu'à l'accoutumée. Pas spécialement addictive, mais toujours plaisante.
Carina Ramon - Publié le 25/07/13
Liste des bonus
- Scènes coupées (11')
- Bêtisier (3')


Commentaire
Le strict minimum.
Note bonus : 1/6
Image
Faute de moyens, les effets spéciaux n'ont pas toujours la tenue exigée par les standards du genre (au secours le générique et son plan final en image de synthèse !). En revanche, l'accent a été mis sur les costumes, les looks des différentes ethnies cohabitant à Defiance et l'ambiance générale faite de bric et de broc et de créatures bizarroïdes. On s'y habitue très bien, mais ce côté cheap empêche clairement la série de grimper en gamme.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Malgré leurs similitudes, pistes VO et VF se distinguent par des sons plus impactants au niveau des graves et davantage de précision sur les surrounds sur la première. Pour le reste, dialogues punchy (en VO) et titres musicaux forment une bande‑son loin d'être momolle.
Top son : aucun
Note son : 4/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
lucky-mckee
leila-bekhti
melissa-bernstein
sophie-turner
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011