La cité des enfants perdus

Année : 1993
Réalisateurs : Jean-Pierre Jeunet, Marc Caro
Interprètes : Ron Perlman, Dominique Pinon, Daniel Emilfork, Judith Vittet, Jean-Claude Dreyfus
Éditeur : Studiocanal
BD : BD-50, 112', zone B
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 08/03/16
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Incapable de rêver, le vieux Krank (Daniel Emilfork) fait enlever des enfants dans la cité portuaire voisine et les amène sur sa plateforme pour leur voler leurs rêves.

Le culte de l’image dans toute sa splendeur ! Bourré d’idées originales, d'effets spéciaux signés Pitof, de gamins craquants et de tout un tas de freaks aux gueules pas possibles, La cité des enfants perdus manque tout de même d’humanité et de véritable construction. Envoûtant néanmoins. Assurément un tournant dans la carrière de Jean‑Pierre Jeunet.
Carina Ramon - Publié le 01/02/16
Liste des bonus
- Commentaire audio de Jeunet seul
- Making of réalisé par Marc Caro  (26')
- Archives de Jean-Pierre Jeunet en Hi8 (14')
- Interview de Jean-Paul Gauthier par Isabelle Quinn (3')
- Bande-annonce et trois teasers


Commentaire
Comme pour le DVD sorti à l'époque (bonus identiques), beaucoup d'infos à glaner ici ou là : le caméo de Mathieu Kassovitz en visite sur le plateau de tournage, les regrets de Jean‑Pierre Jeunet au sujet de quelques soucis de compréhension évidents… Mais aussi beaucoup d'images des coulisses, des répétitions, des essais effets spéciaux. Et toujours sans Marc Caro, pas fan des commentaires audio, encore moins de monter sa trombine.
Note bonus : 4/6
Image
Même si l’on note quelques défauts (instabilité, léger grain, poussières…), la définition se montre cette fois solide et restitue avec force les décors, les accessoires et l’ambiance glauque et oppressante du film. Quelques défauts de compression égrènent toujours les arrière‑plans, les effets spéciaux se voient plus grâce ou à cause de la HD, toutefois, les couleurs vertes/bronze/rouges admirablement restituées font mouche.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Un mixage DTS-HD Master Audio pas aussi ample et riche qu’espéré, surtout sur la première partie du film. Les voix sont claires, la musique splendide, mais l’enveloppe sonore reste réduite et essentiellement frontale. Heureusement, le riche design sonore étoffe un peu le tout.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Rotem Shamir - Fauda saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
rotem-shamir
matt-dillon
sidse-babett-knudsen
justin-theroux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011