Driver

Année : 1978
Réalisateur : Walter Hill
Interprètes : Ryan O'Neal, Isabelle Adjani, Bruce Dern
Éditeur : L'atelier d'images
BD : BD-50, 85', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/10/16
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 1.0
Anglais DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-titres
Français
Amazon
26,22 €
À la sortie d'un casino, une jeune femme (Isabelle Adjani) est témoin d'un braquage par deux gangsters qui parviennent à échapper à la police grâce à l'habileté du chauffeur de la voiture (Ryan O'Neal). Elle refuse de donner leur signalement et parvient à se lier avec le chauffeur dans l'espoir de lui rafler le magot...

Source d'inspiration de Nicolas Winding Refn pour Drive et de Luc Besson pour son Transporteur, Driver marquait les débuts américains d'Isabelle Adjani et avait d'ailleurs réussi à rallier plus d'1 million de spectateurs en salles, au cours du mois d'août 1978. Avec le très efficace Walter Hill aux commandes (Les guerriers de la nuit, 48 heures), ce western urbain, rythmé par le jeu de cache‑cache auquel se livrent Ryan O'Neal et Bruce Dern (deux personnages mutiques), vaut surtout pour ses poursuites d'anthologie filmées au cœur de Los Angeles.
Éric Le Ven - Publié le 07/03/16
Liste des bonus
- Reportage sur le tournage (10')
- Scène d'ouverture alternative (3')
- Bande-annonce


Commentaire
Les fans de Walter Hill et d'Isabelle Adjani auront droit à un petit module vintage et à une scène alternative. C'est court mais plaisant.
Note bonus : 2/6
Image
L'image a un peu vieilli et l'ensemble reste très sombre, mais le rendu est plutôt bon sur cette édition Blu-Ray qui creuse franchement l'écart avec le DVD US et permet aux scènes de nuit, aux néons des rues de Los Angeles et aux carrosseries des voitures d'être restitués avec une précision inédite. Et aux ambiances bleutées d'exploiter leur pouvoir de séduction.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
La remarquable musique de Michael Small (Marathon Man) n'a pas suffisamment de place pour s'exprimer sur ces deux pistes mono un peu sèches. Même les poursuites manquent d'amplitude et d'assise dans les basses. Heureusement, l'ensemble demeure propre, bien nuancé et plutôt efficace pour du 1.0.
Top son : aucun
Note son : 3/6



5990€ 7990€
il y a 24 minutes
1299€ 2599€
il y a 5 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Mathieu Amalric - L'agent immobilier
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
mathieu-amalric
francois-charles-bideaux
sidse-babett-knudsen
lucky-mckee
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011