U2 iNNOCENCE + eXPERIENCE

Année : 2015
Réalisateur : Hamish Hamilton
Interprètes : 30 titres dont Beautiful Day, Sunday Bloody Sunday, Until the end of the world, etc.
Éditeur : Universal Music
BD : BD-50, 151', toutes zones
Genre : concert, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 10/06/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080i (AVC)
16/9
Bande-son
DTS-HD Master Audio 5.1
PCM stéréo
Sous-titres
Français, espagnol, portugais, italien, allemand
Amazon
21,99 €
Mieux réalisé que les dernières sorties du groupe et restitué dans son intégralité (pour une fois pas un seul morceau n'a été amputé), ce live à Paris est loin d'être le concert le plus fameux de Bono et des siens.

Primo, la set list ne satisfera pas ceux qui n'ont que moyennent goûté aux titres du dernier album (Songs of Innocence). Secundo, le public semble être constamment sous morphine (Where the Streets Have no Name et d'autres sont d'une platitude déconcertante). Tertio, le mixage son laisse franchement à désirer (la voix de Bono est soit trop présente, soit trop en retrait).

In fine, hormis l'épilogue, la synchronisation du groupe avec les animations sur grand écran et la prestation de EODM, ce concert reste standard et loin des grands classiques du groupe (Slane Castle en 2001, Sydney en 1993).
Éric Le Ven - Publié le 19/07/16
Liste des bonus
- Cedarwood Road : a Gavin Friday Narration (4')
- Trois chansons live enregistrées lors d'autres concerts à Paris : Out of Control, The Electric co., Bad/People Have the Power (en duo avec Patti Smith) (26')
- The future better hurry up (1')
- i+e - Behind the scenes with the director (5')
- The Wanderer (5')
- The Troubles (5')
- Cinq clips vidéo et making of  (40')


Commentaire
Un module sur les coulisses du concert, un autre sur les animations du spectacle, un spot de pub pour la tournée, une interview du réalisateur, deux clips animés avec Johnny Cash et Lykke Li, des clips vidéo, l'ensemble n'est ni délirant ni très fouillé, mais offre un agréable complément au concert.
Note bonus : 3/6
Image
Contre toute attente, c'est moyen. En tout cas, pas au niveau où nous l'attendions. Est‑ce parce que ce Blu-Ray double couche héberge trop de vidéos (plus de 4 heures avec les suppléments) ? Toujours est‑il que l'image affiche quelques aplats, que les arrière‑plans sont loin d'être nets et que la définition (hors premiers plans et zooms sur les instruments et les visages, celui de Bono la grande majorité du temps) n'est pas démentielle. Heureusement, la captation HD est de qualité, les jeux de lumières très chouettes, les couleurs variées et généreuses, avec des contrastes au firmament. On limite donc la casse.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Les deux pistes DTS-HD Master Audio 5.1 ne sont pas exceptionnelles non plus. Si la spatialisation est efficace, la dynamique et le relief général ne sont pas au rendez‑vous, tout comme le découpage des instruments, loin d'être convaincant. La batterie semble trop en retrait, et le niveau de la voix de Bono fluctue légèrement d'un titre à l'autre. Gardez la télécommande en main, vous allez en avoir besoin !
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
lucky-mckee
lars-lundstrom
melissa-bernstein
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011