Outsider

The Bleeder
Année : 2016
Réalisateur : Philippe Falardeau
Interprètes : Liev Screiber, Ron Perlman, Naomie Watts, Elizabeth Moss
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 98', zone B
Genre : biopic, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/09/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, Français sourds et malentendants, audiodescription
Amazon
14,18 €
Fnac
19,99 €
Fnac
19,99 €
Fnac
19,99 €

Chuck Wepner est connu pour être le premier boxeur à avoir envoyé Mohamed Ali au tapis, il a aussi et surtout inspiré l’histoire de Rocky à Sylvester Stallone (voir notre critique et test de Creed - L'héritage de Rocky Balboa). Boxeur moyen mais endurant, il va être submergé par une soudaine gloire et devenir trafiquant de drogue.


Dans la peau de ce boxeur sans charme ni charisme que le destin va sérieusement malmener, le très bon Liev Schrieber (Ray Donovan) qui surclasse largement la réalisation moyenne de Philippe Falardeau, plombée par une voix off aussi omniprésente qu'inutile.

 

Au‑delà de la prestation remarquable du comédien, le film présente l'atout énorme de mettre en perspective le travail de Stallone autour du personnage de Chuck Wepner pour inventer celui de Rocky Balboa. Contrairement à ce que pense Wepner lui‑même, Rocky n’est pas « son histoire » mais une extrapolation brillante de ses meilleurs passages.

 

Film honnête mais plan‑plan, Outsider est davantage la réhabilitation d’un auteur, Sylvester Stallone, qui a su voir au‑delà du boxeur moyen le héros de cinéma que l'on connaît. 

Cédric Melon - Publié le 26/09/17
Liste des bonus
- Making of (3')


Commentaire

Un peu court pour un sujet aussi vaste. C’est bien dommage.

Note bonus : 1/6
Image

Années 70 obligent, l’image est singulièrement argentique et désaturée, les noirs peu profonds et excessivement granuleux, les couleurs délavées. Les amateurs d’image propre et numérique fuiront. Les autres apprécieront l'ambiance joliment travaillée et les très nombreux détails.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Les deux mixages DTS‑HD Master Audio 5.1 offrent des dialogues clairs, judicieusement mis en valeur, une bonne immersion sonore, notamment lors des scènes de combat appuyées par des basses profondes et omniprésentes. L’ensemble manque simplement d'un peu de dynamique et de punch. Un comble vu le sujet.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 28/08/19 Royal Corgi
BLU 28/08/19 Royal Corgi
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
pascal-laugier-et-louis-thevenon
gillian-anderson
matt-dillon
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011