Battleship

Année : 2012
Réalisateur : Peter Berg
Interprètes : Taylor Kitsch, Rihanna, Liam Neeson, Alexander Skarsgard, Tadanobu Asano, Jesse Plemons, Brooklyn Decker
Éditeur : Universal
BD : 1 UHD BD-66 + 1 BD-50, 131', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/06/17
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Français DTS:X headphone
Anglais DTS:X
Anglais DTS‑HD Master Audio 7.1
Tchèque DTS 5.1
Polonais DTS 5.1
thaï DTS 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois, tchèque, polonais, grec, thaï
24,99 €
22 €
29,99 €

Retour à Pearl Harbor, archipel de Hawaï. Michael Bay et ses séquences aériennes mémorables ne sont plus là. Cette fois, les kamikazes se trouvent du côté des forces US. Flashback.

Un héros qui s'ignore (Taylor Kitsch) traîne de rade en rade à la recherche d'une bonne bière et de jolies donzelles, au grand dam de son frère (Alexander Skarsgard, True Blood), capitaine de vaisseau de guerre émérite qui va finir par enrôler le cadet dans la marine. Le miracle opère. Devenu officier, le bougre navigue aujourd'hui sur un destroyer en charge de l'armement. La vie se déroule paisiblement entre exercices militaires en mer (des simulations de combats donc) et matchs de foot débridés (encore un simulacre guerrier). Mais au cours d'une manœuvre d'entraînement aux côtés de bateaux japonais, l'US Navy tombe sur un os. Une forme gigantesque non identifiée qui ne va pas tarder à répondre coup pour coup aux attaques. La bataille navale peut commencer.

Entre cartoon et immense partie de jeu vidéo dont il reprend les codes, à commencer par l'analyse en temps réel des ressources ennemies, Battleship ne trompe à aucun moment sur la marchandise et assume tout avec un savoir‑faire certain (Peter Berg, ce n'est pas rien, Hancock, Friday Night Lights). On remarquera que les missiles du film s'enfoncent dans les carlingues en deux temps, exactement comme les pions du « vrai » jeu. Quant au tracé des balises météo marines, il vous rappellera forcément le plateau millimétré de votre enfance sur lequel deux camps s'affrontaient sans raison. Ludique et fun en 2012. Depuis, il y a eu Pacific Rim… 

Carina Ramon - Publié le 07/03/18
Liste des bonus
- Fin alternative présentée par Peter Berg en HD (7')
- Visite VIP de l'USS Missouri en compagnie de Peter Berg en HD (20')
- Préparation de la bataille en HD (11')
- Distribution en HD (12')
- Tournage en mer en HD (7')
- Gros plans sur Peter Berg en HD (6')
- Effets spéciaux en HD (6')
- Bande-annonce du jeu en HD
- Blu-Ray et bonus du film


Commentaire

Voici des compléments (sur le disque Blu‑Ray du film) qui, sans être tout à fait indispensables, valent néanmoins le détour. Si vous faites partie des amateurs de navires, ne loupez pas la visite VIP de l'USS Missouri en compagnie de Peter Berg. Désormais à la retraite et destiné aux visites touristiques, le cuirassé a servi pendant la Deuxième guerre mondiale, en Corée et dans le Golfe. C'est d'ailleurs sur l'un de ses ponts qu'a été signée la capitulation du Japon.

Les modules sur la préparation de la bataille et les effets spéciaux dévoilent quant à eux un peu des coulisses techniques de cette superproduction assez incroyable sur le plan visuel. Aussi fort sur ce point que Transformers, Battleship restera sans doute comme une référence en matière de film aquatique. Ce qui devrait faire plaisir à Peter Berg, dont le père était historien de la Marine. Une claque visuelle que l'on doit aussi en grande partie à ILM, qui a carrément revu de A à Z ses logiciels de 3D pour satisfaire les exigences du réalisateur. L'eau, la mer et les vagues gigantesques créées par ordinateur étaient un défi immense à relever. Le résultat dépasse sans doute toutes leurs espérances.

Note bonus : 4/6
Image

Une pure démo visuelle déjà excellente en Blu‑Ray, juste tripante en 4K UHD. Tournage en mer, authentique pellicule cinéma, Peter Berg n'a pas lésiné sur ses efforts et cela se voit du début à la fin de ce grand show maritime où le bleu et les teintes métalliques dominent, rehaussées ici de couleurs hautement éclatantes et d'une clarté inédite. Les loupiotes vertes des vaisseaux extraterrestres, les écrans de contrôle des navires, toutes les données affichées en temps réel, les éclairages artificiels, le soleil couchant rougeoyant… On en prend plein les yeux, le rendu est quasiment fluo. Même chose pour les yeux des comédiens, plus brillants et vivants que jamais. Sublime travail au niveau du HDR (Digital Intermediate 2K).


Les batailles ne sont pas en reste tandis que les scènes sur l'île prennent une tournure encore plus paradisiaque. Sans doute faut‑il remercier la photographie du film, dosée à la perfection et donnant somme toute très peu dans le bling‑bling. Quelques plans parfois en dessous, mais d'une manière générale, tout a plus de chair et d'attrait qu'en simple Blu‑Ray.  

Top image : 32'50 (les vaisseaux extraterrestres débarquent à Hong Kong), 40'57 (le dôme alien sort de l'eau et encapusle Hawaï), 42'44 (première bataille avec les extraterrestres), 53'25 (destruction de la base militaire), 104'10 (bataille finale avec le cuirassé)
Note image : 6/6
Son

Pas de surprise, la bande‑son est toujours aussi dévastatrice, prête à en découdre, juste énorme. Les basses rebondissent non‑stop jusqu'à nous faire ressentir chaque secousse, chaque lame de fond, tandis que le score heavy nous entraîne dans le sillage des destroyers. On a carrément l'impression de naviguer sur la houle et de ricocher sur les vagues. Effet garanti.

Une sensation et une dynamique que l'on doit en grande partie à la VO DTS:X (au lieu de DTS‑HD Master Audio 5.1 pour le Blu‑Ray) qui prend le temps et le soin de placer chaque son au bon endroit et au bon moment. L'action, aussi énorme soit‑elle, répond toujours à la mécanique du film et nous immerge encore davantage dans l'action. Encore une fois, un modèle du genre pour peu de prendre le film pour ce qu'il est : un rêve de gosse taille XXL. 

Top son : 40'57 (le dôme alien sort de l'eau et encapsule Hawaï), 42'44 (première bataille avec les extraterrestres), 53'25 (destruction de la base militaire), 92'17 (destruction du JP Jones), 104'10 (bataille finale avec le cuirassé)
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 26/06/18 The Cured
BLU 26/06/18 The Cured
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
stefano-sollima
tatiana-maslany
victor-matsuda
lucky-mckee
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Radiola N 2228 magnétophone cassette audio 80 - Electrophone Philips NG 2432 QOX à lampes 1950 - Platine tourne-disque JVC L-A10 - LNB Monobloc Twin 0,1 DB Golden Media FULL HD 3D READY - Skytec SPL400 Ampli DJ PA HiFi Stereo Home Cinema 1200W - CABLE PHILIPS SWIVEL HDMI + ETHERNET AVEC TETE AMOVIBLE - CGV Etimo 1T-2 - Auna TT-1200 Platine vinyle lecteur CD USB SD radio AUX -noire - Sony RDR-HXD790 Lecteur / Enregistreur DVD multi-formats avec dis... - HaiWay H3000 Portable WiFi Projecteur DLP 854 x 480 Pixels Androi... - Amplificateur 100 NAD 2400 - Real Cable NANO-LP1 - Pré-amplificateur phono - Décodeur TNT 8115 PLUS HD DVB-T2 H.264 HDMI + Prise péritel - Thomson DTH8043 - Enregistreur DVD avec tuner TV - LECTEUR CD PORTABLE PHILIPS AZ 6810 - Auna RTT 1922 chaîne stéréo rétro MP3 CD USB FM AUX fonction enre... - auna TT-931 Platine vinyle tourne disque 2 vitesses avec couvercl... - Adaptateur Câble Thunderbolt Mini DisplayPort vers VGA Femelle po... - Lecteur DVD Bluray Samsung BD-P1580 - Carte TNTSAT Version 5 -