Animal Kingdom saison 1

Année : 2018
Créateur : Jonathan Lisco
Interprètes : Finn Cole, Ellen Barkin, Scott Speedman, Shawn Hatosy, Ben Robson, Jake Weary
Éditeur : Warner
BD : 2 BD-50, 10 x 52', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental souhaitable)
Sortie : 06/06/18
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Allemand Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Espagnol Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais/allemand/italien pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais

Cette adaptation du film australien éponyme de David Michôd, récompensé à Sundance en 2010, est un modèle de thriller familial.

 

Direction cette fois la côte californienne où, après la mort de sa mère par overdose, Joshua, un ado de 17 ans, est confié à une grand‑mère qu'il connaît à peine. Sous ses airs healthy (Californie oblige) et protecteurs, la matriarche aussi longiligne que peroxydée ne tarde pas à montrer son vrai visage, davantage experte en braquages qu'en gâteaux maison, quoique…

 

On retrouve l'atmosphère tendue et poisseuse du film original, la même petite bande white trash qui a fait de son quotidien une succession d'actes criminels et d'expériences limites. Véritables psychopathes en puissance, les uns et les autres vaquent à leurs occupations borderline (mais toujours sous le même toit) tandis que la mère, excellente Ellen Barkin (Sea of Love), de plus en plus dominatrice et autoritaire, se montre tantôt terrifiante, tantôt étrangement aimante. Le jeune Joshua se rapproche d'un de ses jeunes oncles, tandis que d'autres testent ses capacités futures à faire prospérer la petite entreprise familiale. 

 

Un polar sombre et tragique, formellement attirant et moralement déstabilisant. 

Cédric Melon - Publié le 18/06/18
Liste des bonus
- Scènes coupées (26')
- Les dessous d'Animal Kingdom (2')
- Les cascades (2')
- Les Cody (2')
- Mise en scène (2')
- La famille d'abord (14')


Commentaire

Un peu trop superficiel pour réellement apporter une plus‑value. On grappille plus une ambiance qu'autre chose. On apprend toutefois que la maison a été spécialement construite pour la série, à la fois protectrice, ouverte vers l'espace extérieur (jardin), sans réelles cloisons (tout le monde peut s'épier…) et bourée de jouets : quads, 4x4, piscine XXL et autres planches de surf. Le décor est planté.

Note bonus : 2/6
Image

Un discours noir servi par une image baignée de lumière, travaillée et cadrée avec talent. C'est le chaud et le froid, le feu et la glace. Excellent rendu et piqué au taquet malgré une caméra toujours en mouvement et un parti pris un plutôt « brut ».

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Pas de doute, la VO DTS‑HD Master Audio 5.1 en fait largement plus que sa consœur VF Dolby Digital 2.0. On profite non seulement du phrasé et du tempo d'origine, mais aussi d'une nervosité et d'un naturel qui collent bien mieux aux propos. À noter, le titre du générique signé Atticus Ross et Trent Reznor (Welcome to the Jungle).

 

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
anthony-hopkins
victor-matsuda
jesse-tyler-ferguson
michael-c-hall
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011