In the Fade

Aus dem nichts
Année : 2017
Réalisateur : Faith Akin
Interprètes : Diane Kruger, Denis Moschitto, Numan Acar, Samia Muriel Chancrin, Johannes Krisch, Ulrich Tukur
Éditeur : Pathé
BD : BD-50, 106', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 17/05/18
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Allemand DTS‑HD Master Audio 5.1
Allemand DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
14,99 €
6,50 €
15 €

Inspiré de faits réels, In the Fade appréhende le destin brisé de Katja Sekerci (Diane Kruger, prix d'interprétation féminine à Cannes cette année pour le film), jeune mère démunie face à la perte brutale de son fils et son mari d’origine turc, tués dans un attentat à la bombe. Autre phénomène inquiétant occulté par la recrudescence des attentats islamistes, le terrorisme néo‑nazi que Faith Akin (Soul Kitchen, Goodbye Berlin) aborde en trois chapitres.

 

Jusqu’à l’appel salvateur (au sens propre comme au figuré) de son avocat, Katja s’enfonce dans une spirale doloriste filmée avec une complaisance presque dérangeante. Sa descente aux enfers, faite de larmes, de tensions à l’égard de ses proches et de fumette, devait‑elle être exposée de façon si impudique ?

 

Ceci dit, la première partie à vocation lacrymale tranche avec le procès qui suit, bavard et sans grande envergure, si ce n’est qu’il finira par orienter l'héroïne frustrée vers une issue mimétique. L’injustice du verdict la conduit ensuite en Grèce où elle débusquera les criminels, s’alignant avec eux sur une réponse aussi barbare. Un revenge movie d’un goût douteux.

Carole Lépinay - Publié le 29/10/18
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Visiblement, l'éditeur a eu des doutes malgré le prix d'interprétation féminine obtenu à Cannes cette année par Diane Kruger.

Note bonus : 0/6
Image

Une image brute, crue, froide et réaliste. Une sorte d'entre‑deux blanc et impersonnel qui contraste avec les scènes de nuit, toujours bien filmées par Faith Akin quel que soit le film. Malgré tout, la définition ne fait pas défaut. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Oubliez la version française, largement moins précise et moins brutale que la VO qui appuie bien chaque bruitage et chaque ambiance. L'impact sur le film est différent, clairement amoindri en VF. La stéréo quant à elle plus plate ne rend pas hommage à « l'immersion » proposée par le réalisateur. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 12/12/18 The Last Movie
INTERVIEWS
Melissa Bernstein - Breaking Bad saison 5
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
melissa-bernstein
sarah-jessica-parker
sophie-turner
maggie-q
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011