Big Boss

Tang Shan Da Xiong
Année : 1971
Réalisateur : Lo Wei
Interprètes : Bruce Lee, Nora Miao, James Tien
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50, 100', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics (interdit aux - de 12 ans)
Sortie : 27/10/18
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SDR 2 160p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 7.1
Mandarin DTS‑HD Master Audio 5.1
Mandarin mono
Cantonais mono
Sous-titres
Français
24,99 €
24,99 €
24,99 €

Un ouvrier chinois d'une beauté fatale (Bruce Lee) décime les uns après les autres les membres d'une milice engagée par son patron thaïlandais, chargés de couvrir un trafic de drogue. L'homme de la campagne contre l'organisation opprimante, c'est le message binaire mais efficace de ce premier grand rôle au cinéma de Bruce Lee, qui fera rayonner le kung‑fu dans le monde entier. On retiendra une économie de dialogues, l'art des bruitages exagérés, des combats à mains nues qui prendront de l'ampleur film après film et une séquence gentiment érotique au mitan du film, assez étonnante.

 

Une sortie à destination de tous les fans de Bruce Lee, maître incontesté des arts martiaux décédé prématurément et en pleine gloire à l'âge de 32 ans. En 1993, Rob Cohen (Fast & Furious) lui dédiait un film, Dragon, l'histoire de Bruce Lee, avec Jason Scott Lee.

 

Big Boss est disponible à l'unité ou en coffret avec La fureur du dragon (1972), La fureur de vaincre (1972), Le jeu de la mort (1978). 

Carina Ramon - Publié le 26/10/18
Liste des bonus
- Bruce Lee par Stephen Chow
- Bruce Lee par Tung Wai
- Bande-annonce cinéma
- Blu-Ray du film et bonus


Commentaire

N'ayant pas reçu le Blu‑Ray du film, il nous a été impossible de voir et juger les bonus. L'éditeur nous informe que ces deux documentaires sur Bruce Lee, déjà présents dans le coffret édité par Metropolitan Film & Vidéo il y a quelques années, sont cette fois proposés en HD au lieu de SD.

Note bonus : 0/6
Image

Les défauts de master des précédentes éditions ont tous disparu, le travail de restauration a clairement porté ses fruits. Une remasterisation 4K que l'on doit au laboratoire italien Ritrovata qui a œuvré à partir du négatif original. Un pas de géant étant donné le point de départ qui, s'il n'atteint pas le niveau de précision espéré, étonne par sa luminosité, la fraîcheur de ses couleurs (le bleu du ciel, le vert de la nature, le rouge du sang…), les scènes de nuit parfaitement lisibles et la jolie carnation des personnages dont les chemises parfaitement blanches laissent entrevoir tout le travail d'étalonnage. 

 

Certes, quelques flous et fourmillements demeurent, la définition n'a rien à voir avec les standards actuels, mais force est de reconnaître que nous n'avons jamais vu Big Boss comme cela (malgré le caractère seulement SDR de cette édition 4K UHD), un peu comme s'il venait tout juste de sortir de son magasin (boîtier qui renferme la bobine de pellicule sur les tournages argentiques).

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Ça se bouscule au portillon au niveau des bandes‑son, vous n'aurez que l'embarras du choix :  spatialisation ou pas, musique de l'un ou musique de l'autre, bruitages ou effets sonores plus ou moins appuyés, etc.

 

Les amateurs de VF (il en reste ?) opteront pour la piste française DTS‑HD Master Audio 7.1 sans musique ou presque, logiquement assez éloignée de l'essence même du film puisque dénuée de la sonorité d'origine, et dont les dialogues semblent lointains eux aussi.

 

Quant aux inconditionnels des VO, ils n'ont pas fini de tester toutes les options à disposition : la piste mono mandarin (la piste « originale » si l'on peut dire) avec la musique de Wang Fu Ling, dotée de quelques ambiances arrière supplémentaires en 5.1 comme des aboiements de chien ou le chant des oiseaux, et des bruitages toujours aussi exagérés mais charmants.

 

Enfin, la piste cantonaise avec la musique de Joseph Koo et ses morceaux additionnels de rock progressif made in Pink Floyd ou King Crimson, entre autres.

 

Vous l'aurez compris, tout est affaire de goût et de son rapport intime au film. Une chose est sûre, les puristes devraient être comblés.

 

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 12/12/18 The Last Movie
INTERVIEWS
Rotem Shamir - Fauda saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
rotem-shamir
jesse-tyler-ferguson
eric-rochant
michael-c-hall
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011