American Nightmare 4, les origines

The First Purge
Année : 2018
Réalisateur : Gerard McMurray
Interprètes : Y'lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade, Marisa Tomei
Éditeur : Universal
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50, 97', toutes zones
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 14/11/18
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS:X
Anglais DTS‑HD Master Audio 7.1
Polonais DTS 5.1
Sous-titres
Français, anglais, polonais, roumain, grec, néerlandais, danois, finnois, norvégien, tchèque, chinois, coréen
24,99 €
20,99 €
24,99 €

Exit le bon père de famille en proie aux assauts extérieurs reclus dans sa villa (American Nightmare premier du nom), exit le héros solitaire plutôt bien incarné par l'ex‑champion de MMA Frank Gillo (American Nightmare 2 : AnarchyAmerican Nightmare 3 : Élections), place au dealer balèze de Staten Island en quête de rédemption alors que son ancienne petite amie, militante convaincue des droits de l'homme, se retrouve en fâcheuse posture en pleine purge…

 

Quelle idée précéda au fameux amendement des Nouveaux Pères fondateurs de l’Amérique autorisant chaque citoyen à laisser libre cours à sa violence une fois par an ? Réponse : une psy aux idées nauséeuses qui finira broyée par son propre système, dépassée par un gouvernement suprémaciste blanc (on ne pense à personne…) trop pressé d'en finir avec sa criminalité débordante.

 

Meilleur score en salles de la saga, American Nightmare 4 n'en reste pas moins le moins subversif, surfant allégrement sur la lutte des classes pour remplir toutes les cases du film horrifique tendance sociale (mélange qui avait le succès du très bon Get Out, lui aussi produit par Blumhouse). Rempli de clichés, véritable fourre‑tout idéologique (milice gouvernementale en costume SS ou SM, on ne sait plus très bien…), ce retour aux racines du Mal permet à peine de passer le temps.

 

Seule bonne idée du film (malheureusement pas assez exploitée), les party « the purge » qui fleurissent en pleine rue le temps d'une nuit dans les quartiers populaires : faire la fête ensemble plutôt que de dégommer ses voisins. 

Carina Ramon - Publié le 31/10/18
Liste des bonus
- Une scène coupée (1')
- Une expérience radicale (5')
- Le chaos s'installe (1')
- Les masques d'American Nightmare 4 : les origines (1')
- Blu-Ray du film


Commentaire

La scène coupée a le mérite de revenir sur une ellipse un peu ardue du film, nous montrant l'arrivée pas très logique de Skeleton dans l'appartement en proie aux assauts de la milice. Le reste n'est que superficialité et promo. 

Note bonus : 2/6
Image

Une image mitigée en partie due aux choix artistiques. Parfois floue, assez moche de nuit (la majeure partie du film, dommage), légèrement voilée et sale pour bien appuyer le propos, elle ne correspond pas aux attributs habituels du format Ultra HD 4K : profondeur, brillance, couleurs boostées… Celles et ceux qui pourraient commencer leur aventure 4K par ce film pourraient être légèrement désappointés.

 

Tourné avec des caméras Arri Alexa Mini pourtant calibrées pour les tournages 4K avec des drones ou des steadycam, on ne sera pas non plus surpris par l'image sans cesse tremblotante qui n'aide pas à y voir très clair. Reste qu'avec toutes ces conditions réunies et pas forcément optimales, le film affiche une image supérieure à celle du Blu‑Ray, plus terne et brouillon. 

Top image : aucun
Note image : 3/6
Son

Ça défouraille sec avec des coups et des dégâts bien appuyés au niveau sonore, des sirènes hurlantes et une économie de dialogues qui laisse tout le champ libre à l'ambiance et aux bruitages, qui profitent à fond de leur liberté et jouent volontiers l'agressivité. 

 

Un impact de chaque instant qui n'empêche pas la juste directivité des sons avec des aller‑retour avant‑arrière‑latéraux très expressifs. L'immersion s'en retrouve décuplée.

 

À ce jeu‑là, la VF se montre extrêmement plate, perdant toute crédibilité en tension narrative et en interprétation. 

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 12/12/18 The Last Movie
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
stefano-sollima
anthony-hopkins
christian-rouaud
fabrice-gobert
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011