Galveston

Année : 2018
Réalisateur : Mélanie Laurent
Interprètes : Ben Foster, Elle Fanning, Lili Reinhart, Beau Bridges, Maria Valverde
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 93', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 20/03/19
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.39
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
19,99 €
Fnac
19,99 €
Fnac
19,99 €

Roy (Ben Foster), petit gangster de la Nouvelle‑Orléans, échappe de justesse à un guet‑apens. Dans sa fuite, il emmène Rocky (Elle Fanning), une jeune prostituée qui cache un lourd secret… Désormais, ils sont en cavale vers la ville de Galveston.


Pour sa première réalisation (de commande) américaine, la comédienne et réalisatrice française Mélanie Laurent (RespirePlonger) adapte le premier roman de Nic Pizzolatto, le créateur de la série True Detective. Pas vraiment aidée par un scénario bancal et un festival de personnages caricaturaux (le gangster très très gentil, la fille légère très très sensible, le mafieux très très méchant), la jeune réalisatrice ne parvient pas à transcender le genre auquel elle veut rendre hommage, ni même à surprendre, si ce n’est dans le sordide.

 

Néanmoins très efficace dans sa direction d'acteur, Mélanie Laurent obtient de ses comédiens et de Ben Foster en particulier (Comancheria) des petits moments incroyablement justes. Dommage que la réalisatrice n’assure pas la liaison entre les scènes, ses magnifiques plans ne s’inscrivant pas dans une logique de mise en scène au service de la narration. Il était peut‑être difficile de faire mieux en partant de ce roman un peu creux.

Cédric Melon - Publié le 22/03/19
Liste des bonus
- Entretien avec la réalisatrice Mélanie Laurent (30')
- Bande-annonce


Commentaire

Un entretien de 30 minutes où la comédienne réalisatrice raconte sans censure ou presque sa première expérience américaine en tant que réalisatrice. Un récit intéressant et finalement paradoxal puisque certaines informations sur ses intentions de départ, les conditions de tournage et l’approche du genre par la comédienne, permettent carrément de réévaluer le film et certaines scènes. Avant tout comédienne, Mélanie Laurent avoue accorder beaucoup à la direction d’acteur, la mise en scène passant au second plan. Un excellent bonus.

Note bonus : 3/6
Image

Le sublime le travail du chef‑opérateur Arnaud Poitier est parfaitement mis en valeur par ce master Blu‑Ray qui présente une impressionnante palette colorimétrique. Les nombreuses scènes plongées dans l’obscurité sont quant à elles dotées de contrastes parfaitement maîtrisés et d'une précision très homogène tout au long du film. On salue la présence d’un grain très cinématographique, correspondant à l’ambiance voulue pour le long métrage.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Une piste VO 5.1 qui manque de puissance et de dynamique où l’essentiel des effets, y compris pendant les scènes d’action, sont concentrés à l’avant. Les moments plus calmes sont les mieux restitués, harmonieux et immersifs. Point fort de cette bande‑son, la musique originale du film composée en cinq jours par Marc Chouarain, qui n'empiète jamais sur les dialogues. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 20/08/19 Tandem saison 1
DVD 20/08/19 Meutres à…
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
lucky-mckee
melissa-bernstein
damian-lewis
anthony-hopkins
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011