Pupille

Année : 2018
Réalisateur : Jeanne Herry
Interprètes : Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez, Olivia Côte, Clotilde Mollet, Jean-François Stévenin
Éditeur : Studiocanal
BD : BD-50, 109', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 10/04/19
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
19,95 €
Rakuten
13,90 €
Fnac
19,99 €

Né sous X, Théo est placé chez un assistant familial (Gilles Lellouche) en attendant de trouver un foyer aimant et approprié. S’ensuivent des mois d’enquête et de procédures accomplies par des professionnels des services sociaux investis à cent pour cent.


Le second long métrage de Jeanne Henry (Elle l’adore) suit le parcours (digne du combattant) d’un nouveau‑né vers sa famille d’adoption. Un sujet de société rarement appréhendé, lequel a suscité une investigation minutieuse auprès de travailleurs sociaux chevronnés et interprétés avec énormément de conviction (et d’empathie) par Sandrine Kiberlain, accro aux bonbons, Gilles Lellouche, Miou‑Miou et Olivia Côte. Jalonné de séquences intimistes, Pupille met en veille son orientation documentaire dès lors qu’Élodie Bouchez, aussi orpheline et touchante que son futur enfant, réinvente avec son sourire et ses grands yeux éblouis la magie du lien filial.

Carole Lépinay - Publié le 10/06/19
Liste des bonus
- Making of (25')


Commentaire

C'est sa meilleure amie, mère adoptive, qui a motivé le scénario de la réalisatrice Jeanne Herry. Cette dernière évoque aussi bien la complexité du processus d'adoption que l'énergie et l'empathie déployées en amont par des professionnels très investis, afin de donner sa chance à un enfant né sous X de trouver un foyer adapté. Un seul bonus mais de qualité.

Note bonus : 3/6
Image

Énorme définition. Le visage d'Élodie Bouchez filmé en gros plan sous toutes les coutures dès la première scène donne le ton intimiste du film, capté au plus près des personnages et de leurs émotions. Un rendu naturel parfois austère de par les lieux visités : assistance sociale, hôpitaux, bureaux impersonnels, longs couloirs, etc. Solide mais pas mémorable non plus.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Des sons du quotidien, quelques notes de piano en toile de fond, de rares effets (parfois des voix à l'arrière), beaucoup de naturel là encore. Un rendu plutôt frontal donc, loin d'être exubérant.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 18/06/19 Les estivants
DVD 18/06/19 Good
DVD 18/06/19 Désirée
BLU 18/06/19 Désirée
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
anthony-hopkins
tatiana-maslany
eva-green
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011