Chernobyl

Année : 2019
Créateur : Craig Mazin
Interprètes : Jared Harris, Stellan Skarsgård, Emily Watson
Éditeur : Warner
BD : 2 BD-50, 5 x 60', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental)
Sortie : 02/10/19
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.00
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Espagnol Dolby Digital 2.0
Tchèque Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, espagnol, tchèque, irlandais, danois, finnois, tchèque, norvégien, suédois
Amazon
24,99  €
Rakuten
17,80 €
Fnac
24,99 €

En cinq épisodes, la mini‑série de Craig Mazin pour HBO détaille avec minutie les événements qui ont entraîné la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Un compte à rebours sidérant qui révèle nombre de détails méconnus des profanes.


Craig Mazin, scénariste de la série, explique : « Tchernobyl est le résultat d’une série de décisions qui ont été prises intentionnellement pour protéger un système entièrement corrompu et inhumain. Si c’est bien le comportement humain qui est responsable de ce qui est arrivé, un autre comportement humain aurait pu éviter la catastrophe ».

 

Le 26 avril 1986, le réacteur N°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, située en Ukraine, explose. Si tout le monde ou presque sait que ce jour‑là, le monde a connu la plus grave catastrophe nucléaire de l’histoire de l’humanité, peu de personnes savent véritablement comment et pourquoi le drame est survenu. C’est à ces deux questions que Chernobyl tente d’apporter un éclairage.

 

L’histoire débute quelques instants avant l’explosion et dresse l'état du monde de l’époque, sa situation géopolitique tendue et la course à l’armement nucléaire des grandes puissances. Épisode après épisode, le scénario décrypte un enchaînement de situations, de comportements et de décisions qui ont au final conduit à la catastrophe. Les comédiens Emily Watson (Breaking the Waves, Red Dragon) et Jared Harris (The Terror, Mad Men) sont excellents. La mise en scène épurée, loin de tout sensationnalisme pour cause de sujet déjà suffisamment édifiant, contribue à installer une atmosphère suffocante. On en ressort exsangue avec le sentiment que non seulement la catastrophe aurait pu être évitée, mais aussi que toutes les leçons n'ont pas été tirées. Une mini‑série austère à qui il manque sans doute un peu d'ampleur, mais nécessaire.

Cédric Melon - Publié le 07/11/19
Liste des bonus
- Coulisses sur chaque épisode (35')
- Les personnages principaux (6')
- Qu'est‑ce que Tchernobyl ? (2')
- Derrière la caméra, le réalisateur (2')
- Du scénario à l'écran (1')
- Le moment crucial, le procès (2')


Commentaire

Peu de choses à grappiller au final pour des bonus qui ne sont clairement pas au niveau de la série. Leur aspect promotionnel agace plus qu'autre chose.

Note bonus : 2/6
Image

L'authenticité et la froideur priment. Un effet recherché par l'équipe qui a privilégié des éclairages a minima lors de certaines scènes‑clés (les pompiers dans l'eau contaminée par exemple) pour une ambiance solennelle et réaliste à souhait. Là encore, à force de faire profil bas, la série manque parfois de dynamique et de mordant dans son image. Quelques plans restent tout de même en mémoire pour leur capacité à faire ressentir l'invisible, comme ces particules radioactives venant balayer le pont le jour de l'explosion (un tiers des personnes venues voir la catastrophe depuis ce point de vue imprenable finiront par mourir). Mention spéciale au stylisme et aux décors, parfaitement dans le ton de l'époque.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

La bande‑son éthérée de l'Islandaise Hildur Guðnadóttir est de circonstance au sein de cette série qui ne pouvait faire autrement que jouer la sobriété. Mission réussie même si, là encore, il nous manque un peu d'emphase pour un petit supplément d'âme. Le tournage en langue anglaise pose tout de même la question de la langue de Shakespeare pour des événements à ce point ancrés dans les pays de l'Est.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
anthony-hopkins
melissa-bernstein
liam-neeson
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011