Gloria Mundi

Année : 2019
Réalisateur : Robert Guédiguian
Interprètes : Ariane Ascaride, Gérard Meylan, Jean-Pierre Darroussin, Anaïs demoustier, Robinson Stévenin, Lola Naymark
Éditeur : Diaphana
BD : BD-50, 107', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 02/06/20
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
19,99  €
Rakuten
23 €
Fnac
19,99 €

Sur le point de sortir de prison, Daniel (Gérard Meylan) apprend qu’il est grand‑père d’une petite Gloria. Même si son ex‑femme Sylvie (Ariane Ascaride) a refait sa vie, il décide de rentrer à Marseille et rencontre sa famille recomposée, confrontée à une extrême précarité.


Sur le sublime requiem de Verdi, l’ouverture de Gloria Mundi semble faire la promesse de lendemains qui chantent au nouveau‑né temporairement à l’abri de la violence du monde (au passage, Robert Guédiguian cite le court métrage Vie, réalisé en 1993 par le poète cinéaste arménien Artavazd Pelechian). Car à l’extérieur, la ville de Marseille, réduite à des tours de verre et des quartiers déprimants (bien loin du cadre pagnolien du précédent film La villa), convie les personnages à son envers de carte postale. Des berges du Vieux‑Port envahies par les toiles de tente des migrants à l’hôtel miteux où échoue Daniel (Meylan, bouleversant), chaque histoire, solitaire ou collective, relate l’épuisement d’une époque peu encline à la solidarité.

 

Mathilda (Anaïs Demoustier, Alice et le maire) et Nicolas (Robinson Stévenin), les deux jeunes parents abonnés aux galères quotidiennes, représentent cette frange de la population résignée (à l’essai dans une boutique de fringues, Mathilda sait à quel point elle est interchangeable) ou sacrifiée sur l’autel de l’ubérisation. En dénonçant les répercussions tragiques de l’ultra‑libéralisme sur la dignité humaine, Guédiguian met à l’épreuve la famille en tant que dernier bastion (ou pas) face à l’effondrement du système.


Remarquable dans son interprétation de femme de ménage sans illusions, Ariane Ascaride a reçu le prix de la Meilleure actrice lors de la dernière Mostra de Venise.

Carole Lépinay - Publié le 25/05/20
Liste des bonus
- Une manière de regarder par Isabelle Danel (40')


Commentaire

Un sublime film de tournage porté de façon épisodique par l'accent chantant de Robert Guédiguian et enfin un véritable making of qui livre des scènes brutes de tournage montrant tous les corps de métier en action. Les répétitions, les calages, la lenteur des mises en place, la concentration des comédiens, les mains de Guédigian qui s'agitent… à voir d'une traite.

Note bonus : 5/6
Image

Une image simple et réaliste capturant avec grâce un quotidien bercé par la lumière blanche immédiatement identifiable de la cité phocéenne. Beaucoup de naturel donc (autour des visages surtout) et de très belles séquences nocturnes, vernies et éclairées par les lumières de la ville. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Là encore, le naturel a été privilégié. Le rendu des dialogues est impeccable malgré la forte présence des ambiances (sans elles, Marseille ne serait pas Marseille…). On profite ainsi en 5.1 d'une belle bulle sonore, et ce dès la magnifique ouverture du film sur les notes de Verdi.

Top son : aucun
Note son : 4/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
01/11/20 Journal intime
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Priyanka Chopra - Quantico saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
priyanka-chopra
lucas-belvaux
melissa-george
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011