You Should Have Left

Année : 2020
Réalisateur : David Koepp
Interprètes : Kevin Bacon, Amanda Seyfried, Avery Tii Essex, Colin Blumenau
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 93', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 28/10/20
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Allemand DTS 5.1
Japonais DTS 5.1
Sous-titres
Français, anglais, allemand, néerlandais, japonais
Amazon
14,99  €
Rakuten
13,50 €
Fnac
14,99 €

En déplacement au Royaume‑Uni pour un tournage, Susanna (Amanda Seyfried), une jeune actrice, décide de louer une maison isolée au cœur du Pays de Galles afin de passer quelques jours en famille. Peu à peu, le comportement de son mari (Kevin Bacon) devient préoccupant tandis que leur petite fille Ella (Avery Essex) se sent menacée par une étrange présence.


Adaptée de la nouvelle éponyme du romancier allemand Daniel Kehlmann, la dernière production Blumhouse bénéficie du savoir‑faire de David Koepp, un proche collaborateur de Steven Spielberg (Jurassic Park, La guerre des mondes, Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal) qui a aussi scénarisé les gros titres de Brian De Palma (L’impasse réalisé en 1993 avec Al Pacino, Mission impossible, 1996) et adapté une nouvelle de Richard Matheson en 1999, Hypnose, dans laquelle Kevin Bacon entretenait déjà un rapport singulier avec l’au‑delà.

 

Après avoir été hypnotisé, son personnage est cette fois hanté par des visions terrifiantes. De nouveau, la maison et la mémoire de ses fondations s’imposent comme le foyer du Mal jusqu’au twist peu surprenant qui sonde la mauvaise conscience du protagoniste. Un film mineur et une fois de plus saturé de jump‑scares dans la liste souvent reproductible du studio Blumhouse.

Carole Lépinay - Publié le 03/11/20
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Comme ça c'est clair.

Note bonus : 0/6
Image

Excellent faiseur technique, David Koepp signe une image irréprochable, d'abord solaire puis plongeant peu à peu dans le lugubre. La définition est sublime de bout en bout, montrant des paysages angoissants à travers des espaces vitrés (presque emmurés) non moins flippants.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Les voix françaises apportent une jeunesse aux personnages qui ne colle pas avec le propos (surtout pour Kevin Bacon). D'autant que rien ne vient vraiment titiller nos enceintes hormis les désormais très traditionnels jump‑scares qui constituent l'unique piment sonore du film. Même en VO. Moui…

Top son : aucun
Note son : 4/6



1349€ 1990€
il y a 8 heures
-25% à -33%
il y a 14 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
lucas-belvaux
nic-pizzolatto
jesse-tyler-ferguson
francois-charles-bideaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011