Par un beau matin d'été

Année : 1965
Réalisateur : Jacques Deray
Interprètes : Jean-Paul Belmondo, Sophie Daumier, Géraldine Chaplin, Gabriele Ferzetti, Georges Géret, Akim Tamiroff
Éditeur : Pathé
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 109', zone B
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 21/10/20
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants

Francis (Jean‑Paul Belmondo) et Monique (Sophie Daumier) forment un binôme d’escrocs de seconde zone. Le frère et la sœur espèrent changer de vie lorsque Frank Kramer (Akim Tamiroff), un bandit notoire, leur propose de kidnapper la fille d’un milliardaire américain en Espagne.


Si Jacques Deray démarre sa carrière avec une comédie sentimentale (Le Gigolo, 1960), par la suite, le cinéaste fera ses armes avec un genre qui alimentera pratiquement toute sa filmographie : le polar. Du prometteur Symphonie pour un massacre avec un tout jeune Jean Rochefort (1963) à La piscine, intrigant thriller de 1969 qui célébrait les retrouvailles d’un (ex) couple de stars, Alain Delon et Romy Schneider, son orientation cinéphilique reste claire.


Réalisé en 1965, Par un beau matin d’été (adapté du roman de James Hadley Chase) trouve sa place parmi les chefs‑d’œuvre du maître du polar, Géraldine Chaplin y fait d’ailleurs ses premiers pas (après avoir tourné, enfant, dans Les feux de la rampe) tandis que Belmondo excelle dans son rôle de petite frappe agitée et volubile. Servi par les dialogues décapants de Michel Audiard, le drame à huis clos peut surprendre avec son lâcher de répliques goguenardes. À découvrir.

Carole Lépinay - Publié le 09/11/20
Liste des bonus
- Entretiens autour du film (27')
- DVD du film


Commentaire

Le producteur Pierre Gaffié, l'historien du cinéma Gérard Camy et le critique François Guérif apportent des éclairages pertinents sur le quatrième film de Jacques Deray. Adepte d'un cinéma sobre et sans fioritures, Jacques Deray, qui « préfère l'attente à l'effet » (propos de Gaffié), parvient à trouver un équilibre avec les dialogues de Michel Audiard. Un tandem improbable pour une adaptation d'un roman si dur à porter à l'écran qu'elle aura sollicité sept scénaristes. Mais le résultat, soit un polar de très bonne facture, fait l'unanimité.

Note bonus : 3/6
Image

Restauré en 2019, ce N&B est aujourd'hui très beau. Pas un défaut de master à l'horizon, des contrastes équilibrés, un plaisir du début à la fin. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

La musique et les percussions de Michel Magne marquent le film dès les premières minutes pour imposer une ambiance décalée et nerveuse. Les dialogues sont quant à eux très clairs, jamais agressifs ni acides. Du tout bon pour une piste mono doublée à droite et à gauche qui fait le job.

Top son : aucun
Note son : 4/6



1349€ 1990€
il y a 9 heures
-25% à -33%
il y a 15 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Sidse Babett Knudsen - Borgen saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
sidse-babett-knudsen
victor-matsuda
michael-c-hall
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011