La haine

25e anniversaire
Année : 1995
Réalisateur : Mathieu Kassovitz
Interprètes : Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui, Karim Belkhadra
Éditeur : Studiocanal
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50 + 1 livre, 98', toutes zones
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 25/11/20
Prix ind. : 49,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants, anglais
Amazon
45,55  €
Fnac
65,69 €
Fnac
65,69 €

Trois copains d'une banlieue ordinaire traînent leur ennui et leur jeunesse qui se perd. Ils vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d'émeutes provoquée par le passage à tabac d'Abdel Ichah par un inspecteur de police lors d'un interrogatoire.

 

En relatant vingt‑quatre heures de la vie de trois jeunes de la banlieue aux prises avec la police, La haine touche la société française là où ça fait mal. Violence, racisme, pauvreté, toxicomanie, abus policiers, autant de thèmes passés au crible par la caméra du jeune Kassowitz, qui installe le spectateur dans un malaise permanent et une urgence absolue (par rapport à son modèle Do the Right Thing de Spike Lee, le rythme est ici est bien plus intense). Avec un style qui fait mouche caméra à l'épaule ‑jamais trop esthétisant‑ et une certaine brutalité, Kassowitz ouvre les yeux des spectateurs sur une réalité qu’ils côtoient quotidiennement sans jamais y prêter attention.

Un pamphlet cru et dur sur la déliquescence des banlieues françaises et sur la haine qui les gangrène. Un thème malheureusement toujours d'actualité. Le N&B accroît l’effet de malaise et donne du relief aux décors a priori peu cinématographiques. Les acteurs, qui ne semblent plus être des comédiens, sont formidables (on ne peut s'empêcher de penser dans un autre registre au trio de la série de Frank Gastambide Validé, qui verra en saison 2 apparaître un certain Saïd Taghmaoui…). 


Reconnu à travers le monde pour la virtuosité de sa mise en scène, La haine a durablement bouleversé le cinéma contemporain. Les années défilent et le film de Mathieu Kassovitz garde tout de son audace et de son urgence. Une icône indépassable.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 09/02/21
Liste des bonus
- Trois commentaires audio de Mathieu Kassovitz : 1999, 2005 et 2020
- Les 10 ans de La haine (document de 2005)
- Blu-Ray du film
- Livre de 240 pages
- Bande-annonce


Commentaire

En bonus physique, un livre de 240 pages contenant le fac‑similé du scénario annoté par l’équipe du film, des polaroids de tournage et une préface du photographe JR.

 

Dommage qu'il faille revoir trois fois le film pour profiter à fond des trois commentaires audio (on a beau apprécier le film, l'exercice n'est pas réalisable à la suite). On se concentrera donc sur le dernier, impeccable, enregistré par Mathieu Kassovitz en 2020. Et sur le doc fêtant les 10 ans du film, déjà connu mais toujours aussi passionnant. On y suit la genèse du film, l'immersion totale de l'équipe pendant plusieurs semaines dans le quartier, le fait divers qui présida au scénario, ou encore l'expédition pour trouver une banlieue qui veuille bien accueillir un tournage (il faudra pour cela faire croire à un titre plus vendeur que « la haine » le temps du tournage)… Sans oublier les interviews de Vincent Cassel, Mathieu Kassovitz, Hubert Koundé et du producteur Christophe Rossignon. À ne pas rater.

Note bonus : 5/6
Image

Un joli bain de jouvence par le truchement d'une restauration 4K qui a bénéficié d'un nouveau scan des négatifs 35 mm d'origine sous la supervision du directeur de la photographie Pierre Aïm. Toujours en mouvement, l'image est transcendée par rapport au Blu‑Ray. Le N&B gagne encore en précision, en relief et en lumière. Il est presque solaire. Les contrastes aussi prennent du galon pour plus de nuance dans les moindres recoins du cadre, le niveau de détail des seconds plans est largement rehaussé. Grâce au HDR Dolby Vision, le N&B est moins dur qu'auparavant, plus nuancé. Sans perdre son côté brut qui colle si bien aux propos.

 

Rien d'ostentatoire (cette 4K UHD n'en fait pas des caisses), tout est juste plus subtil et plus net. Le grain argentique se montre également plus raffiné que jamais, naturel et soyeux. Superbe.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Au niveau du son, c’est toujours très probant avec une VF DTS‑HD Master Audio 5.1 qui offre quelques beaux mouvements circulaires (lorsque le DJ chauffe ses platines au cœur de la cité), des ambiances musicales grisantes et des détonations (la bavure du policier et le coup de feu final notamment) qui vous clouent au fauteuil. Ce n'est pas du grand spectacle acoustique, mais la dynamique robuste et le souci du détail comme le tic‑tac du chronomètre apportent un vrai plus à l'ambiance urbaine. À noter tout de même, quelques dialogues difficilement compréhensibles pour cause, sans doute, de prise de son libre et organique.

Top son : aucun
Note son : 5/6



1469€ 2299€
il y a 23 heures
jusqu'à ‑70% de remise
il y a 1 jour
PLANNING
10/12/21 Free Guy
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Justin Theroux - The Leftovers saison 3
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
justin-theroux
ken-follett
pascal-laugier-et-louis-thevenon
sarah-jessica-parker
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser