Paris Police 1900

Année : 2021
Créateur : Fabien Nury
Interprètes : Jérémie Laheurte, Evelyne Brochu, Thibaut Evrard
Éditeur : Studiocanal
BD : 3 BD-50, 8 x 52', zone B
Genre : historique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/03/21
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
23,99  €
Rakuten
34,62 €
Fnac
29,99 €

Ambitieuse, cette première saison de Paris Police 1900 est un voyage historique saisissant à une époque d’une violence à peine croyable. Un parti pris radical qui manque aussi d’émotion. Explications.

 

Paris. 1899. La République, prise en étau entre les ligues nationalistes antisémites et la menace anarchiste, est au bord de l’explosion. Dans ce contexte délétère, un jeune inspecteur ambitieux, incarné par Jérémie Laheurte (La vie d’Adèle), enquête sur le cadavre d’une inconnue retrouvée dans la Seine.

 

Au‑delà des codes du polar noir respectés à la lettre et de la reconstitution historique d'un réalisme bluffant du Paris de la Belle Époque, assurée par le chef déco Pierre Quéfféléan (César 2018 pour Au revoir là‑haut), la première chose qui frappe est l’effrayante violence sociale et politique qui se dégage de chaque scène. Un scénario sans concessions qui fait parfaitement ressortir la barbarie de l'époque.

 

En revanche, en s'attardant sur de trop nombreux personnages et leur aspect exclusivement historique, la série peine à faire ressortir des enjeux clairs pour chacun d'eux, et par conséquence, cultive une certaine distance avec le spectateur. Se pose alors la question cruciale ‑et défaut récurrent de bien des séries‑ : pourquoi ne pas tourner un docu‑fiction au lieu d’une fiction historique ?

 

Dans la série Rome par exemple, les auteurs avaient intégré à l’histoire des personnages de fiction qui possédaient leurs propres enjeux et fusionnaient parfaitement avec les événements et personnages historiques de la série. James Cameron utilisait le même principe dans Titanic : deux héros fictifs dans un univers purement historique dont le destin sera transcendé par l'issue fatale.

 

Une plus‑value émotionnelle et empathique qui manque cruellement à Paris Police 1900. À trop vouloir respecter le cadre et l’Histoire avec un grand H, le talentueux Fabien Nury oublie quelque peu la part fictionnelle de son récit, celle qui fait jaillir l'émotion. À noter qu’une seconde saison, dont l’action se situera six ans après l'époque de la saison 1, est déjà signée.

Cédric Melon - Publié le 26/03/21
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Une surprise quand même.

Note bonus : 0/6
Image

À l’écran, le résultat est d’autant plus percutant que cette saison 1 a bénéficié d’un budget confortable de 2 millions d’euros pour chacun des huit épisodes et d'un tournage dans la capitale intra‑muros (un véritable enfer). Les décors sont réellement splendides et le rendu à l'image proche de l'art pictural, magnifié par une lumière souvent sous‑exposée et un subtil jeu de teintes sombres parfois proches du sépia. Du style et beaucoup d'élégance. De précision aussi grâce à un très beau master HD. Seul petit reproche, un aspect parfois trop clean pour être tout à fait réaliste.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

La partie sonore n'a pas été oubliée et même très bien mixée. Musique signée Grégoire Hetzel et  dialogues se croisent et s'entrecroisent parfaitement. Les intérieurs sont riches en détails et les textures extérieures elles aussi bien travaillées. Une piste 5.1 qui donne du relief et du nerf au Paris de la Belle Époque.

Top son : aucun
Note son : 5/6



299€ 699€
il y a 4 jours
484€ 899€
il y a 5 jours
PLANNING
07/12/21 Petite maman
07/12/21 Metropolis
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
fabrice-gobert
francois-charles-bideaux
sidse-babett-knudsen
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser