Nobody

Année : 2021
Réalisateur : Ilya Naishuller
Interprètes : Bob Odenkirk, Connie Nielsen, Christopher Lloyd, Michael Ironside, Alksey Serebryakov, Gage Munroe
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 91', zone B
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 13/10/21
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 7.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Italien Dolby Digital Plus 7.1
Espagnol Dolby Digital Plus 7.1
Portugais Dolby Digital Plus 7.1
Sous-titres
Français, anglais, italien, espagnol, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois, portugais
Amazon
14,99  €
Fnac
15 €
Rakuten
9 €

Entre un job ennuyeux et une famille qui ne le prend pas au sérieux, Hutch Mansell (Bob Odenkirk, Breaking Bad) n’a rien d’un homme épanoui. La nuit où sa maison est cambriolée, il ne parvient pas à intervenir et perd totalement la considération de son fils. Suite à cet épisode peu glorieux, il n’hésitera pas à libérer une jeune femme de ses agresseurs dans un bus. La confrontation est violente et Mansell fait subitement preuve d’une dextérité digne d’un héros d’espionnage…


C’est l’histoire d’un homme (pas tout à fait) ordinaire embarqué (malgré lui) dans une croisade dingue contre un gang de mafieux russes. Sur la base d’un scénario ultra‑light, Nobody déroule un programme badass drôlement efficace. Face à des ennemis toujours plus énervés, Mansell dégaine les bonnes vieilles méthodes héritées de sa backstory pour tout dévaster sur son passage. Mention spéciale à Mansell père (formidable Christopher Lloyd) que la maison de retraite n’empêche pas de s’inviter au gunfight final avec toute la malice d’un sale gosse. Un bon moment.

Carole Lépinay - Publié le 01/03/22
Liste des bonus
- Commentaires audio de l'acteur/producteur Bob Odenkirk et du réalisateur Ilya Naishuller
- Commentaire audio du réalisateur Ilya Naishuller
- Scènes coupées  (5')
- Hutch frappe fort  (4')
- Décomposer l'action (19')
- Juste un moins-que-rien (13')


Commentaire

Anecdotes de tournage à l'appui, Bob Odenkirk et le jeune réalisateur Ilya Naishuller (dont c'est le second film) commentent Nobody. Scénarisé par Derek Kolstad (la saga John Wick), le film s'est parfois autorisé quelques moments d'improvisation, tout en restant très exigeant en ce qui concerne la caractérisation de son protagoniste.

 

Plutôt effacé derrière l'acteur principal lors du premier commentaire audio, le réalisateur donne davantage de détails sur la mise en scène ainsi que son expérience de tournage dans le commentaire suivant. 

 

Les scènes coupées tournent quant à elles autour de la découverte de la véritable identité de Hutch Mansell, une entreprise qui contient bien des risques… On retrouve ensuite l'acteur principal en pleine séance d'entraînement entouré de coachs et de cascadeurs chevronnés : un défi pour Odenkik, ancien scénariste de comédie catapulté homme d'action plutôt coriace dans le genre. 

 

Structuré en quatre parties, le bonus suivant concentre enfin les épisodes explosifs du film (combat dans le bus/intrusion au domicile/course‑poursuite/des outils pour tuer). 

Note bonus : 3/6
Image

Véritable film de genre, Nobody assume ses partis pris avec une image virile, sombre, dense et fortement contrastée. Une ambiance noire traversée par des gunfight de folie et une lumière suffisamment ciselée pour ne rien louper des mimiques de Bob Odenkirk. La précision est également de la partie, le tournage 100% numérique 6K à l'aide de caméras Red n'y étant sans doute pas pour rien. Le film n'est toutefois pas lisse pour autant, une couche de grain « pellicule » a été ajouté pour texturer l'ensemble.  

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Ça pétarade dans tous les sens quand il le faut avec un beau renfort des basses et des canaux tous mis à contribution. Mais Ilya Naishuller sait aussi ambiancer son film avec des séquences plus ludiques très réussies montées uniquement sur de la musique (ouverture du film notamment). Des respirations stylisées qui sortent le film de son statut de pur film d'action, pour notre plus grand plaisir. Un film percutant, à tous les niveaux.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
18/05/22 Scream
18/05/22 Le proviseur
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Martin Scorsese - Boardwalk Empire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
martin-scorsese
tom-selleck
ken-follett
gillian-anderson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser