Ego

Pahanhautoja
Année : 2022
Réalisateur : Hannah Bergholm
Interprètes : Siiri Solalinna, Sophie Heikkilä, Jani Volanen, Reino Nordin
Éditeur : Jokers Films
BD : BD-50, 90', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 22/04/22
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Finlandais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français (imposé sur la VO), français pour sourds et malentendants
Amazon
14,99  €
Fnac
14,99 €
Rakuten
14,99 €

Poussée par sa mère (Sophia Heikkilä) ultra‑perfectionniste, Tinja (Siiri Solalinna), 12 ans, s’entraîne durement pour devenir championne de gymnastique. Elle fait bientôt la découverte d’un œuf étrange et décide de le couver à l’insu de ses parents.


L’histoire du cinéma d’horreur détient son lot de mères toxiques, de la petite voix maternelle qui ronge Norman Bates dans Psychose (Hitchcock, 1960) à Margaret White (Piper Laurie), la grenouille de bénitier hystérique de Carrie (De Palma, 1976). La réalisatrice Hanna Bergholm a des références solides et les utilise d’une façon absolument remarquable dans ce conte suédois moderne où il est question d’amour maternel contrarié.


Picorant simultanément les graines de la comédie, de l'épouvante et de la satire sociale, Ego a remporté la franche adhésion du jury au dernier Festival de Gérardmer. Entre humour noir et démontage de l'obsession de la perfection typique d'un certain modèle familial finlandais, Ego, également primé par le jury « jeunes », fait du bien au cinéma de genre.

Carole Lépinay - Publié le 20/09/22
Liste des bonus
- Making of (11')
- Bande-annonce


Commentaire

C'est à l'occasion d'un speed‑meeting entre réalisateurs et scénaristes en 2014 qu'Ilja Rautsi pitche son projet de fiction : « Un gamin qui, devant l'éclosion d'un œuf, voit naître ce qui deviendra son double maléfique ». La réalisatrice, qui souligne le manque de personnages féminins dans les histoires, s'accorde alors avec lui pour changer son choix de départ. 

Note bonus : 2/6
Image

Étrangement lumineuse et acidulée, l'image joue la carte du contrepoint avec un propos bien plus noir qu'il n'y paraît aux premiers abords. Un conte aux tonalités parfois irréelles mais techniquement très beau à voir (belle précision) et parfaitement rendu ici. 

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

La partie sonore est en revanche plus dépouillée. Hormis quelques cris, rien à signaler. Préférez tout de même la VO finlandaise pour son intégration et son immersion dans cette famille a priori parfaite, accro aux réseaux sociaux. La VF opère un décalage de ton et d'ambiance, justement ce qui fait tout le sel du propos d'origine.

Top son : aucun
Note son : 3/6



899€ 1199€
il y a 2 jours
2490€ 4490€
il y a 10 jours
119€ 149€
il y a 25 jours
PLANNING
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
tom-selleck
liam-neeson
rotem-shamir
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser