RTT

Année : 2009
Réalisateur : Frédéric Berthe
Interprètes : Kad Merad, Mélanie Doutey, Manu Payet, Francis Renaud, Pierre Laplace, Géraldine Nakache
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 87', zone B
Genre : comédie, aventure
Interdiction : tous publics
Sortie : 13/04/10
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
9,90 €
Arthur (Kad Merad) est ce que l’on pourrait appeler une mule. Dans tous les sens du terme, d’ailleurs. D’un côté, il vient de se faire plaquer, apprend que son ex va se remarier à Miami, et décide sans une once de bon sens de se rendre à la cérémonie, pour lui « ouvrir les yeux ». Une tête de mule, quoi. De l’autre, il croise à l’aéroport la route d’une voleuse d’œuvres d’art (Mélanie Doutey), elle aussi en partance pour Miami et coursée par la police, qui profite du benêt pour planquer une toile dans sa valise. Et lui, ne voit rien. Une mule, on vous dit ! Hop, l’avion décolle, et les voilà embarqués dans une aventure en Floride, pieds et poings liés. Enfin, surtout les poings, puisque la police les a unis par les liens sacrés des menottes… La cavale commence.

La mangrove des Everglades, les alligators, la moiteur de Miami et ses bâtiments art déco, les moustiques (rayer la mention inutile)… Autant dire que la Floride fournit à la fois le décor pour une idylle « caliente » et les dangers sauvages garantissant une aventure trépidante dans un environnement hostile. Bizarrement, le réalisateur Frédéric Berthe exploite à peine le potentiel naturel et urbain de son sujet, si bien que cette comédie d’aventure romantique (qui se réclame de films comme À la poursuite du diamant vert !) manque cruellement… d’aventure ! Pas l’ombre d’un saurien, même durant la poursuite en air boat dans les marécages des Everglades, seule séquence rythmée profitant un tant soit peu du paysage.

Niveau bluette, le couple Merad/Doutey ne convainc guère, la faute à des personnages mal dégrossis dont la passion soudaine manque cruellement de crédibilité (plus niais que naïf, Kad n’est jamais attachant). Quant aux menottes, elles sont bien vite enlevées, plus encombrantes que génératrices de situations comiques (en tout et pour tout, une pause pipi). Plombé par des péripéties mollassonnes et des dialogues triviaux, RTT semble avoir été écrit et dirigé en pilotage automatique, malgré quelques traits d'humour ou impros salvateurs.
Laurence Mijoin-Duroche - Publié le 01/04/10
Liste des bonus
- La rencontre : interviews en SD par Laurent Weill (19')
- Making of en SD (27')
- Bêtisier en SD (3')
- Comparatif film/story‑board (3')
- Bande-annonce HD du film (2')
- Réglages vidéo
- Réglages audio


Commentaire
Le menu est copieux, mais pas forcément digeste, notamment la rencontre entre les trois principaux acteurs (Kad Merad, Manu Payet et Mélanie Doutey) et le journaliste Laurent Weil, qui tente en vain de survendre le film. Une compilation de suppléments promotionnels, qui dispensent ça et là quelques jolies images des Everglades, ce qui est toujours bon à prendre.
Note bonus : 3/6
Image
La qualité technique de ce Blu-Ray surpasse largement celle de son contenu. Les couleurs des séquences extérieures sont lumineuses, le soleil irradiant les magnifiques paysages de Floride : eau turquoise de Miami Beach, végétation luxuriante des Everglades… Paradoxalement, les teintes manquent de chaleur, un comble pour ce paradis tropical. Les contrastes auraient gagné à être accentués, notamment pour les noirs, plus gris sombre que jais. Heureusement, la définition de l’ensemble permet de profiter pleinement des arrière-plans (principalement les paysages) et de quelques gros plans charmeurs. On reste toutefois loin de la chaleur de Dexter (série TV US tournée à Miami)…
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Le potentiel des lieux n’est peut-être pas exploité à sa juste valeur, mais les canaux arrière savent se réveiller lors des scènes d’action, soulignées par une musique trépidante (mais peu mémorable). On apprécie donc le dynamisme, l'énergie (pour ce type de comédie) et la présence multicanale, tout en regrettant que l'ensemble ne favorise pas une véritable immersion.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Mads Mikkelsen - Hannibal saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
mads-mikkelsen
tom-selleck
martin-scorsese
poppy-montgomery
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011