Le choc des titans

Clash of the Titans
Année : 2009
Réalisateur : Louis Leterrier
Interprètes : Sam Worthington, Liam Neeson, Ralph Fiennes, Gemma Arterton, Mads Mikkelsen
Éditeur : Warner
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 106', toutes zones
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 18/08/10
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Allemand Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, allemand pour sourds et malentendants, italien pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais, danois, finnois, islandais, norvégien, portugais, suédois
Amazon
6,21 €
On pouvait craindre le pire avec ce remake d’un film de 1981, Le choc des titans, réalisé par Desmond Davis, péplum mythologique peu subtil qui valait surtout pour les formidables effets spéciaux signés du vétéran Ray Harryhausen.

C’est donc Louis Letterier qui s’y colle, jeune cinéaste de l’écurie Besson, auteur de deux films médiocres, Le transporteur et Danny the Dog. Contre toute attente, le résultat est honorable. Certes, les monstres que lance Hadès, le Dieu des Enfers, aux trousses de Persée et de sa bande, ont perdu leur poésie d’antan, mais ont largement gagné en efficacité.

Construit comme un jeu vidéo de plateforme, Le choc des titans cale donc son pas sur celui de Persée (Sam Worthington, Avatar), fils de Zeus, mi‑homme mi‑Dieu qui, afin d’éviter la destruction de la cité d’Argos par des Dieux de l’Olympe afin de punir l’insolence des humains, part à la recherche de Kraken, le monstre ultime.

À chaque étape de ce voyage initiatique, des bestioles contre lesquels nos guerriers devront combattre : des harpies, des scorpions géants, des Djiinns, des sorcières, la Gorgone et, enfin, Kraken. Une façon ludique de réviser sa mythologie en évitant le déluge de testostérones et les tunnels de borborygmes que l’on pouvait craindre.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 31/08/10
Liste des bonus
- Mode interactivité avancée Warner Bros : making of HD en PIP évolué (106')
- Focus Points : coulisses en HD de plusieurs scènes‑clé et personnages capitaux (35')
- Sam Worthington : un héros intemporel en HD (8')
- Fin alternative HD (5')
- Scènes coupées HD
- DVD du film sans bonus en VO/VF Dolby Digital 5.1
- Option de copie digitale du film


Commentaire
Tout cela est très promotionnel, « à l'américaine », mais plutôt bien fichu et proposé de manière simple et logique (c'est appréciable). Le making of présenté dans différentes fenêtres en cours de film se laisse voir sans déplaisir. Idem pour les différents modules autour du film et le portrait de Sam Worthington, qui avoue vouloir rester dans la lignée du travail de Matt Damon (qui réalise lui‑même la plupart de ses cascades). Vous découvrirez également la fin alternative, moins optimiste que celle qui se trouve dans le film. Enfin, on apprécie la possibilité de copier le film et sa présence sur un DVD supplémentaire. Vous verrez, si la qualité d'image est réelle, elle n'a rien à voir avec celle du Blu‑Ray…
Note bonus : 4/6
Image
Louis Leterrier ne s'est pas éloigné plus que cela de l'ambiance chromatique du premier film. Bien sûr, les moyens techniques radicalement différents de ceux de Ray Harryhausen nous offrent le meilleur de la technologie pour une image impressionnante, surtout au niveau de l'intégration des effets spéciaux. Mais on retrouve cette patte et cette colorimétrie nébuleuse simulant l'Olympe, là‑haut, par‑delà les nuages. Au final, on apprécie la précision, la tenue (les scènes sombres ne faiblissent jamais), les contrastes toujours bien dosés et l'allure qui, contrairement à ce que l'on aurait pu croire, évite le petit côté toc. Pas mal du tout hormis quelques gros plans un peu lisses…
Top image : 07'08 (la chute de Zeus et l'apparition d'Hadès), 41'20 (les scorpions de l'Enfer), 74'10 (Médusa les laisse de marbre…), 83'20 (Kraken fonce sur Argos)
Note image : 5/6
Son
Tout est là ou presque pour appuyer de manière plutôt subtil ce long métrage à mi‑chemin entre mythologie et jeu vidéo. Nuancée, la musique envahit l'espace sans trop en faire. Équilibrés, les dialogues rusent pour donner l'illusion que les personnages se trouvent auprès de vous. Peu localisés mais présents, les effets boostent le tout et donnent de l'ampleur à cette aventure. Enfin, puissantes comme les tentacules de Kraken, les basses soutiennent l'action juste comme il faut. Même si nous ne trouvons pas face à la démo sonore du siècle (dans le genre épique, Le seigneur des anneaux fait mieux), avouons que tout cela fonctionne bien, en anglais s'entend. La VF, même en montant le volume, semble anémiée.
Top son : 83'20 (Kraken fonce sur Argos)
Note son : 5/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Christian Rouaud - Tous au Larzac
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
christian-rouaud
justin-theroux
maggie-q
lucky-mckee
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011