Never Forever

Année : 2007
Réalisateur : Gina Kim
Interprètes : Vera Farmiga, David Lee McInnis, Joseph Y. Kim, Shirley Roeca, Steve Greenstean, Marceline Hugot
Éditeur : MK2
DVD : DVD-9, 97', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/04/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
19,99 €
Sophie Lee (excellente Vera Farmiga, In the Air) est l’épouse d’Andrew, un homme d’origine coréenne. Celui‑ci est parfaitement intégré à la haute société new‑yorkaise, et tous deux ne manquent de rien si ce n’est de satisfaire leur désir d’enfant. En dépit de multiples tentatives, ils ne parviennent toujours pas à avoir un bébé.

Un jour, Sophie décide de payer un jeune homme originaire de Corée également, et combine un plan avec lui. Elle le rémunère contre rapports sexuels jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte. Mais cette relation fondée uniquement sur l’intérêt et le sexe va peu à peu se métamorphoser.

Never forever ou le drame d’une bourgeoise new‑yorkaise convaincue qu’un enfant ferait le bonheur de son couple. Sophie et Andrew ne souffrent d’aucune frustration, mais dès le départ, on sent que l’incommunicabilité, plus que l’absence de rejeton, pourrait les consumer.

Dans un premier temps, le désir d’enfant non assouvi est un facteur d’éloignement du couple puis, après avoir appris la maternité de sa femme, Andrew se rapproche d’elle. On le voit la chérir, adopter un comportement soudainement attentionné. Enfin, on prend conscience que l’enfant tant espéré n’est peut-être qu’un remède à la solitude et à l’usure déjà bien amorcée du couple. D’ailleurs, le film débute par un enterrement, comme pour mieux signifier la disparition cruelle des sentiments que rien ni personne ne pourra réactiver.
Carole Lépinay - Publié le 30/03/11
Liste des bonus
- Bande-annonce


Commentaire
Le point de vue de la réalisatrice, la genèse du film ou un focus sur Vera Farmiga n'auraient pas été pour nous déplaire. Mais bon…
Note bonus : 0/6
Image
Ambiance plombante et bleutée, qui ne se prête pas au jeu de la brillance ou de la définition à outrance. Dès que la lumière baisse un peu, bruit et grain prononcé se manifestent immédiatement. Le film évolue plutôt sur le registre de l'intime mais délivre tout de même quelques très belles scènes.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
C'est calme, feutré, très contenu. Peu de choses à relever au niveau sonore sur cette piste Dolby Digital 2.0, hormis une belle musique et des dialogues clairs.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
26/01/22 Stillwater
26/01/22 Dune
01/02/22 Tralala
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Liam Neeson - Taken 2
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
liam-neeson
fabrice-gobert
sarah-jessica-parker
justin-theroux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser