Une Chinoise

She, a Chinese
Année : 2009
Réalisateur : Guo Xiaolu
Interprètes : Huang Lu, Wei Yibo, Geoffrey Hutchings
Éditeur : Les Films du Paradoxe
DVD : DVD-5, 98', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 15/03/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Chinois Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
18,91 €
Léopard d’Or (mérité) au dernier Festival de Locarno, Une Chinoise cale son pas sur Meï (Huang Lu), une jeune Chinoise qui, un jour, décide de quitter son village natal pour la ville. Mais l’expérience vire au désastre : licenciée d’une fabrique de vêtements, elle trouve un travail dans un salon de coiffure qui sert aussi de lieu de passes. Là, elle rencontre et tombe amoureuse de Spikey, un tueur à gages qui travaille pour la mafia locale. Mais celui‑ci est tué. Mei trouve alors des liasses de billets et s’envole pour Londres. Mais encore une fois, la déception est au bout du chemin.

« Mon film, explique la réalisatrice Guo Xiaolu, peut être considéré comme une étude de la société chinoise. Tous les jeunes veulent quitter la Chine d’aujourd’hui. Ils essaient de sortir du système communiste ‑dans lequel ils ne se reconnaissent pas‑ afin de trouver leur identité dans un monde capitaliste globalisé. C’est le propos de mon film, dont l’héroïne, Mei, en est la parfaite illustration ».

Version inversée de La Chinoise de Godard, l’une des références centrales du film, Une Chinoise décrit à merveille cette jeunesse en quête d’un avenir meilleur qui, magazines de mode à la main et iPod dans les oreilles, rêve partout des mêmes choses, et erre dans le monde à la recherche de son identité. Une petite merveille d’existentialisme contemporain.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 22/04/11
Liste des bonus
- Livret : entretien avec Guo Xiaolu


Commentaire
Rien hormis le petit livret accompagnant le DVD…
Note bonus : 0/6
Image
Une lumière blanche, laiteuse, qui va peu à peu prendre des couleurs, tout en respectant le côté dépouillé et réaliste du film. Une ambiance plombante, parfois un poil lisse, mais qui colle parfaitement à cette trajectoire sinueuse de Mei. Un road-movie intimiste, visuellement marqué par son atmosphère pesante.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Très minimal de ce côté‑là aussi, sauf en ce qui concerne les bruitages, vraiment très (trop ?) marqués. Une porte qui claque à l'image et c'est une véritable explosion qui rebondit sur les enceintes (on exagère à peine). L'ingénieur son a vraiment forcé sur le niveau. En même temps, cela n'est pas forcément dérangeant, et l'on s'y fait très vite.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
26/01/22 Stillwater
26/01/22 Dune
01/02/22 Tralala
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Mads Mikkelsen - Hannibal saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
mads-mikkelsen
tatiana-maslany
priyanka-chopra
francois-charles-bideaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser