Assaut

Assault on Predict 13
Année : 1976
Réalisateur : John Carpenter
Interprètes : Austin Stocker, Darwin Jonston, Laurie Zimer, Charles Cyphers
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
DVD : DVD-9, 87', zone 2
Genre : polar, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 10/02/12
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0 (mono doublé)
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0 (mono doublé)
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
Amazon
8,99 €
Premier film professionnel de John Carpenter (Halloween, The Thing), premier chef‑d’œuvre aussi, Assaut constitue un croisement entre le Rio Bravo d’Howard Hawks (un shérif et un hors la loi luttent côte à côte contre une bande d’agresseurs) et La nuit des morts vivants de Romero.

Après une première partie diurne au cours de laquelle Carpenter présente les différents personnages, le film se consacre au siège d’un commissariat des quartiers pauvres de Los Angeles. La masse des assaillants, invisibles et innombrables, préfigure notamment la Chose de The Thing, une entité maléfique aux contours et aux motivations indéfinis. Une leçon magistrale de mise en scène.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 01/02/12

Cinécult' John Carpenter : esprit rebelle

Y'a‑t‑il des moins de 20 ans qui connaissant le nom de John Carpenter ? Nous l'espérons… Depuis trente‑cinq ans, Carpenter évoque à lui seul le cinéma fantastique.

Lire la suite
Liste des bonus
- Commentaire audio de John Carpenter
- Sujet sur le film mêlant pages du script, extraits du story‑board et photos (23')
- Option de voir le film sans dialogues, avec uniquement la bande originale
- Master Class 2002 de Carpenter, accompagné du comédien Austin Stocker


Commentaire
Un prix riquiqui pour ce DVD, qui n'oublie pourtant pas les bonus. Notamment le très bon commentaire audio du maître, revenant sur le tournage de son deuxième film, doté d'un mini‑budget de 100 000 $ (certains acteurs étaient des élèves en cinéma). Les fans compléteront leur tour d'horizon avec la master class de 2002, décontractée et passionnante.
Note bonus : 3/6
Image
Tourné à l’origine en Cinémascope, le format 1.85 de la précédente édition DVD est oublié pour revenir aux origines du long métrage, doté ici d'une définition agréable, de couleurs assez fringantes et de contrastes généreux (sur les scènes diurnes du moins). Car sur les passages les plus sombres, l'image reste bouchée, avec un manque de précision flagrant sur les plans larges. La copie est donc propre (taux de compression assez faible), mais inégale.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
C’est en VO Dolby Digital 5.1 que la bande originale « synthétisée » composée par John Carpenter himself s’en sort le mieux. Le bas de la gamme sollicite le subwoofer et les « chorus » investissement doucement mais sûrement les canaux arrière pour une ouverture appréciable. Dialogues, effets balistiques et ambiances font le reste, sans être d'une grande précision. VO mono quant à elle bien claire mais très étriquée.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
tara-reid
pascal-laugier-et-louis-thevenon
poppy-montgomery
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011