Bruegel, le moulin et la croix

The Mill and the Cross
Année : 2011
Réalisateur : Lech Majewski
Interprètes : Rutger Hauer, Michael York, Charlotte Rampling, Joanna Litwin, Dorota Lis, Bartosz Capowicz
Éditeur : Blaq out
DVD : 2 DVD-9, 92', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/06/12
Prix ind. : 22,50 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Anglais/Espagnol stéréo 2.0
Anglais/Espagnol Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
D’emblée, la démarche est aussi originale qu’ambitieuse : porter à l’écran Le portement de croix (1564) de Bruegel l’Ancien.

Le peintre (Rutger Hauer), lui‑même témoin de son temps, est convié à exprimer son parti pris, l’un des seuls dialogues du film d’ailleurs, avant que Marie (Charlotte Rampling), mère inconsolable de Jésus crucifié, n’obtienne à son tour le droit de parole, lequel associe l’art à son essence divine.

Car à travers cette étude esthétique transposée à l’écran, les questions d’ordre pictural, le point de vue du peintre, le souci de l’actualisation d’une époque et de la recomposition biblique demeurent fondamentales. Le chemin de croix du Christ, brutalement anachronique parce qu’il se déroule au XVIe siècle au milieu de paysans triviaux et de milices espagnoles, démontre l’intention pédagogue du peintre, « La démarche de Bruegel consiste à utiliser la situation politique immédiate pour faire comprendre l’histoire du Messie et non pas de prendre l’histoire du Christ pour condamner les exactions espagnoles ».

Le moulin, métaphore surplombante d’un Dieu qui broie les destinées, s’anime en 3D tandis que cinq cents personnages en chair et en mouvement se mettent à défier leur fixité originelle. Une conversion expérimentale du troisième art, audacieuse et sublime.
Carole Lépinay - Publié le 31/08/12
Liste des bonus
- Moving Walls, du film à l'exposition (entretien avec Lech Majewski) (21')
- Venise, Vienne et les symboles (entretien avec Lech Majewski) (21')
- Bruegel/Majewski, une étude comparée par Jan De Maere, historien d'art (22')
- Documentaire : Bruegel l'Ancien, peintre (27')
- Scènes coupées (2')
- Bandes-annonces (5')


Commentaire
Une interactivité fournie et didactique, à l'égal d'un cours d'histoire de l'art accessible à tous.
Note bonus : 4/6
Image
Esthétiquement, c'est très original, et sur le plan technique, c'est du solide. Joli travail sur les couleurs (toujours brunes et plutôt austères), bon rendu des contrastes et piqué agréable. Forcément, ce n'est pas d'une grande gaieté, mais ça impressionne.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La section sonore est plus terne, surtout la piste 5.1 qui n'utilise que très rarement les canaux arrière et qui n'a de toute façon que très de peu choses à offrir.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
tom-selleck
eva-green
jesse-tyler-ferguson
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser