Chant d'hiver

Année : 2015
Réalisateur : Otar Iosseliani
Interprètes : Rufus, Amiran Amiranashvili, Mathias Jung, Enrico Ghezzi 
Éditeur : Blaq Out
DVD : DVD-9, 117', zone 2
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/06/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Aucun
Amazon
19,99 €
Difficile d'avoir un avis tranché sur cette production franco‑géorgienne sortie en catimini en salles courant novembre et dans laquelle le réalisateur d'Adieu, plancher des vaches ! (1999) laisse le soin au spectateur d’observer l'évolution de personnages à travers différentes époques (la Révolution Française, la guerre de Géorgie, le Paris moderne).

Dès la première scène (un vicomte guillotiné, pipe aux lèvres), on comprend que le film verse dans le loufoque et sera à prendre au troisième degré. On sourit dès lors aux différentes morts des personnages incarnés par Rufus et on s'amuse de certaines scènes surréalistes (comme le décès d’un des personnages sous un rouleau‑compresseur, corps aplati que l’on remet à la famille en le faisant passer sous la porte).

In fine, cet ovni quasi muet ne peut définitivement pas laisser indifférent, même si l'enchaînement des idées farfelues du réalisateur manque de rythme et si, comme le dit l'adage, les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures.
Éric Le Ven - Publié le 07/06/16
Liste des bonus
- Interview du réalisateur  (30')
- Extraits du story-board (1')


Commentaire
Dans ce supplément, le réalisateur détaille les sujets qui l’ont marqués durant sa vie : la censure l'obligeant à filmer des séquences sous certains angles), ses cinéastes préférés, l’utilisation de la musique dans ses films ou encore sa façon de travailler (et la nécessité de travailler avec un story‑board). Il se confie ensuite sur des sujets plus sensibles, comme le manque de liberté qu’il a connu durant sa vie, mais aussi sur la confiance et l'admiration qu'il voue à Rufus. Quant aux extraits du story‑board, ils ne sont là que pour décorer (16 plans de 5 secondes chacun).
Note bonus : 3/6
Image
Aucun problème à signaler du côté de l'image, c'est du tout bon.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Rien de mémorable à se mettre sous les tympans, pas même en 5.1, même si les morceaux de piano du générique sont plutôt plaisants. Cela dit, comme pour la qualité de l’image, l'ensemble est propre et efficace.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
leila-bekhti
rotem-shamir
eva-green
ken-follett
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011