4
TV - Écran plat

Sharp LC-46LE925

Mustav
Prix indicatif : 2 499 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 116 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (200 Hz)
Contraste : 6 000 000:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
Disque dur : 8 Go
HDMI : 4 (v 1.4, dont 4 latérales)
Dim. (L x H x P) : 1 127 x 785 x 340 mm
Poids : 45 kg
L’essentiel
Le Sharp LC‑46LE925, un des premiers téléviseurs 3D Ready de la firme japonaise, ne fait vraiment pas les choses à moitié en intégrant toutes les technologies phares du moment. On note pour commencer une dalle LCD quatre couleurs (Quattron) de 1 920 x 1 080 pixels et un système de rétroéclairage LED Edge, le tout combiné à une finition haut de gamme (sans bords afférents) et à un design du plus bel effet.

L’équipement est du même tonneau avec quatre entrées HDMI 1.4 compatibles CEC et xvYCC, dont une dotée de la fonction ARC. En revanche, comme souvent, le Deep Color et l’Auto LipSync sont oubliés... Le tuner TNT est complété d’un modèle satellite, afin de satisfaire un maximum de possibilités de réception télé, en SD comme en HD. Le port CI+ est aussi de la partie, avec à la clé la possibilité de recevoir les chaînes payantes moyennant l’ajout d’un lecteur PCMCIA pour accueillir la carte d’abonnement. Notez encore la présence de 8 Go de mémoire flash, permettant le Time Shifting et la pause du direct.

L’unique port USB Host autorise la lecture de fichiers multimédia sur support Fat32, mais pas NTFS. Dommage, il faut le partager avec le module Wi‑Fi de série qui vient se brancher dessus. Il aurait été plus usuel de l’intégrer dans la TV pour libérer le port USB… En tout cas, le port Ethernet n’est pas oublié, et ce Sharp LC‑46LE925 propose le mode passerelle multimédia UPnP (DLNA). Il autorise également l’accès à Internet, en plus de nombreux Widgets (Arte, Picasa, Météo, DailyMotion, etc.). Enfin, si la compatibilité est très limitée en audio (uniquement MP3), en vidéo la panoplie est complète, sans oublier le lecture des MKV et des Mov… Côté traitement vidéo, une compensation de mouvement 200 Hz est présente, et elle travaille avec efficacité en 2D et en 3D. À noter, une conversion 2D vers 3D est proposée.
Concurrence
Ce ne sont désormais plus les adversaires qui manquent. Après Samsung, Panasonic et Sony, tous les autres fabricants d’écrans plats proposent des modèles 3D Ready… Regardez malgré tout du côté du Samsung UE‑46C8700 ou du Panasonic TX‑P46VT20.
+ Les points forts
»  
Finition et esthétique
»  
Téléviseur 3D Ready
»  
Conversion 2D vers 3D
»  
Homogénéité de l’image
»  
Très peu d’effet fantôme en 3D
»  
Colorimétrie et qualité du traitement vidéo
»  
Time Shifting via la mémoire de 8 Go intégrée
»  
Port Ethernet, nombreux Widgets et passerelle multimédia UPnP (DLNA)
- Les points faibles
»  
Manque un peu de piqué en SD
»  
Fonction Time Shifting peu ergonomique
»  
Lecture vidéo en UPnP (DLNA) limitée au Mpeg2
»  
Pas de gestion de l'auto LipSync, ni du Deep Color
»  
Le module Wi‑Fi monopolise le seul port  USB Host
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES