Smartphone

Oppo Find X2 Lite

Par Michel Brunet - Publié le 15/12/20
Mustav
Prix indicatif : 449 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Smartphone
Stockage : 128 Go
Caméra : 48 + 8 + 2 +2 Megapixels
Selfie caméra : 32 Megapixels
Dimensions (L x H x P) : 160,3 x 74,3 x 8 mm
Poids : 0,18 kg
L’essentiel

Oppo poursuit son développement en France avec une déclinaison de son super haut de gamme, le Find X2 Pro testé par nos soins (cliquez sur la référence du produit pour découvrir le banc d’essai complet par la rédaction d’AVCesar.com), le Find X2 Lite. L’idée est de proposer un smartphone 5G à un tarif nettement plus abordable puisque cette version a débarqué sur le marché au prix de 449 euros. Pour rappel, il fallait débourser quasiment 1 200 € pour acquérir son grand frère à sa sortie. Bien entendu, certains sacrifices ont dû être consentis pour parvenir à ce prix nettement inférieur. Les ingénieur Oppo ont‑ils dégrader fortement l’expérience utilisateur ? Voilà tout l’enjeu de notre test complet.

 

Un grand écran, mais une encoche

L’Oppo Find X2 Lite a tous les atours du smartphone moderne avec pour commencer un grand écran au format 20/9e pour une diagonale 6,4'' soit un peu plus de 16,2 centimètres. Cette dalle est protégée des agressions extérieures par une vitre en verre Corning Gorilla Glass 5 et elle occupe 84% de la façade du mobile. Un bon chiffre, mais nous avons vu mieux notamment sur le Find X2 Pro qui atteint quasiment 90%. Les bordures sont légèrement plus larges, mais le plus important se joue en haut. En effet, la caméra frontale ne prend pas place dans un poinçon, le design de référence en 2020, mais dans une petite encoche en forme de goutte d’eau. Cette solution est un peu moins élégante et semble un peu datée.

 

 

En revanche, il s’agit bien d’une dalle Amoled, la technologie d’affichage la plus performante pour les smartphones. Elle affiche une définition 1 080 x 2 400 pixels qui se traduit par une densité de 408 points par pouce. Des chiffres tout à fait classiques aujourd’hui. Comme souvent, le lecteur d’empreintes digitales s’intègre à cette dalle qui se contente d’une fréquence de rafraîchissement 60 hertz. Point de compatibilité HDR à se mettre sous la dent par ailleurs. Autre victime de la quête d’un prix plus abordable, le second haut‑parleur, mais la technologie Dolby Atmos demeure bien présente qui permet d’adapter le rendu de ce transducteur ou d’un éventuel casque au type de contenu lu. En revanche, certains ne manqueront pas de saluer le retour de la prise casque type mini‑Jack 3,5 millimètres.

 

Design classique servi par une finition au top

Le cuir synthétique et la céramique utilisés sur le Pro pour l’arrière du smartphone cèdent leur place à un matériau un peu moins classe : du verre Gorilla Glass 5. Incurvée sur ses bordures, cette plaque de verre adopte une classique couleur noire sur notre exemplaire de test. Comme souvent, les traces de doigt ne tardent pas à envahir cette surface. Dommage. Autre regret, l’abondance de marquage chromé avec le nom de la marque, ce qui est légitime, mais aussi des mentions légales dont on se serait bien passé, car cela nuit un petit peu à l’élégance de l’ensemble.

 

 

Nous trouvons par ailleurs un bloc dépassant légèrement de la coque qui accueille pas moins de quatre caméras. Ce bloc est souligné par un jonc chromé qui témoigne au passage du souci du détail de la marque chinoise. Les flancs en aluminium accueillent les différents boutons du smartphone. À gauche, il s’agit ainsi des touches de réglage du volume et à droite le bouton d’allumage/mise en veille qui se pare ici de l’emblématique vert de la marque. Également sur le côté gauche du Find X2 Lite, une trappe qui s’ouvre avec le poinçon bien évidemment fourni. À savoir, elle accueille uniquement une nano‑Sim, Oppo ayant une nouvelle fois choisi de se passer d’emplacement micro‑SD. La qualité de fabrication est digne d’un haut de gamme, dommage qu’il faille se passer de l’étanchéité, un plus qui peut venir sauver votre vie numérique si vous êtes du genre maladroit.

 

Smartphone bien armé

L’arrivée prochaine de la 5G constitue pour tous les acteurs de l’industrie du smartphone un relais de croissance particulièrement attendu. Cela signifie qu’ils escomptent que de nombreux consommateurs puissent casser leur tirelire pour pouvoir bénéficier de cette technologie prometteuse. Qualcomm est au cœur de cette « révolution » et l’entreprise américaine propose aujourd’hui deux plateformes 5G : le Snapdragon 865 que nous avons déjà rencontré à de nombreuses occasions et qui se destine aux haut de gamme et le tout nouveau Qualcomm 765 pour les smartphones de milieu de gamme. C’est ce dernier que nous retrouvons dans l’Oppo Find X2 Lite dans sa version G (Snapdragon 765G donc) qui se distingue par des fréquences de fonctionnement du processeur graphique Adreno 620 légèrement boostées pour de meilleures performances dans le domaine du jeu.

 

Cette puce bénéficie d’une gravure 7 nm, une finesse gage d’une grande efficacité énergétique et d’une chauffe maîtrisée. Elle intègre au total 8 cœurs : 1 cœur Kryo 475 Prime à 2,4 GHz, 1 cœur Kryo 475 Gold à 2,2 GHz et 6 cœurs Kryo 475 Silver cadencés cette fois à 1,8 gigahertz. Une architecture plutôt complexe donc qui entend proposer un équilibre parfait entre puissance et consommation énergétique. Le Snapdragon 765G est ici accompagné de 8 Go de mémoire vive. Il s’agit de LPDDR4 et non de LPDDR5 pour l’heure réservée au Snapdragon 865. Pour le stockage, l’Oppo Find X2 Lite dispose de 128 Go de mémoire interne. En l’absence de slot micro‑SD, il s’agit là du minimum vital pour les amateurs de multimédia.

 

 

Alors comment se comporte cette nouvelle plateforme face à nos benchmarks habituels ? Nous avons atteint un score de 343 856 points sur AnTuTu contre 610 368 points pour le Find X2 Pro. Nous avons aussi lancé Geekbench 5. L’Oppo Find X2 Lite obtient 605 points en mode Single Core et 1 750 points en Multi Core. En ce qui concerne les performances de son circuit graphique, le smartphone d’Oppo a atteint 3 227 points. Au regard de nos différentes mesures, un premier constat s’impose : le Snapdragon 865 conserve une belle longueur d’avance en matière de performances brutes avec une différence de l’ordre de 50 %. En revanche, la nouvelle puce de milieu de gamme de Qualcomm prend le pas sur le Snapdragon 855, le haut de gamme de l’année dernière. Un élément qui démontre la montée… en puissance des processeurs de l’entreprise américaine.

 

Équipement photo original

Comme tout smartphone moderne, l’Oppo Find X2 Lite se doit de multiplier le nombre de caméras même si certains concurrents font très bien avec peu, nous pensons aux Pixels de Google bien entendu.

 

 

Nous voilà donc face à quatre caméras, un quatuor composé de la manière suivante :

 

• Capteur principal 48 Mpxls ouvrant à f/1,7

• Capteur Ultra grand‑angle 8 Mpxls ouvrant à f/2,2

• Capteur noir & blanc 2 Mpxls ouvrant à f/2,4

• Capteur pour la profondeur de champ 2 Mpxls ouvrant à f/2,4

 

Vous l’aurez compris, le grand absent est le téléobjectif : le Find X2 Lite y perdra forcément un peu en polyvalence. La caméra frontale s’appuie sur un gros capteur 32 Mpxls et une optique f/2,0. Le smartphone peut filmer jusqu’en Ultra HD 4K à 30 images par seconde et en 1 080p et 720p à 30 ou 60 images par seconde. Une super stabilisation est proposée pour filmer un sujet en mouvement.

 

5G pour toutes les bourses ou presque

Comme nous vous l’annoncions en préambule, ce nouveau modèle embarque un modem qui lui apporte notamment la compatibilité avec le futur réseau 5G. Pour cela, la plateforme Snapdragon 765G va de pair avec le modem Qualcomm X52 alors que l’on retrouve un modem X55 avec le Snapdragon 865. La différence va se retrouver dans les débits maximaux supportés, car comme son grand frère il est compatible avec toutes les bandes de fréquence utilisées par cette nouvelle technologie. Ainsi, les débits maximaux théoriques sont de 3,7 Gb/s en download (téléchargement descendant) et 1,6 Gb/s en upload (téléchargement montant) contre respectivement 7 et 3 Gb/s pour le X55. Même chose pour la 4G qui voit le débit max descendant passer de 2,5 à 1,2 Gbps entre les deux composants. Rien d’alarmant : l’Oppo Find X2 Lite permet d’atteindre des vitesses de téléchargement très élevées qui suffiront largement à l’immense majorité des utilisateurs. Pour le reste en revanche, aucun sacrifice à signaler : le smartphone prend en charge le Wi‑Fi 802.11ax (autrement dit le Wi‑Fi 6) ainsi que le Bluetooth 5.

 

Recharge rapide

La jolie carrosserie du Find X2 Lite dissimule une batterie 4 025 mAh, une capacité somme toute plutôt standard aujourd’hui. Le smartphone s’appuie sur la technologie maison Vooc 4.0 pour offrir une recharge rapide qui s’appuie sur un adaptateur secteur 30 W qui est plutôt encombrant. Malheureusement la recharge sans‑fil passe une nouvelle fois à la trappe. Dommage.

 

Concurrence

Logiquement, comme toutes les innovations technologies, la 5G est venue dans un premier temps par les références haut de gamme, voire très haut de gamme. Mais alors que certaines innovations ont mis quasiment une année ou deux à se retrouver sur des smartphones de milieu de gamme, la 5G semble se démocratiser bien plus rapidement. Pour à peine plus de 400 €, Oppo nous en apporte une démonstration, mais la marque chinoise n’est pas seule. Elle trouvera face à elle l’incontournable Xiaomi avec son Mi 10 Lite 5G encore moins cher. Realme propose par ailleurs son X50 5G.

Fiche technique
Type : Smartphone
Écran : 6,4"
Résolution : 2 400 x 1 080 px
Stockage : 128 Go
Batterie : 4 025 mAh
RAM : 8 000 Mo
Processeur : Qualcomm Snapdragon 765G (ARM, 2,4 Ghz, 8 cœurs, 8 000 Mo RAM)
Ecran : OLED (tactile capacitif, 2 400 x 1 080 pixels)
Lecteur d'empreinte : oui
Réseau : 5G, Wi-Fi ax, Bluetooth 5.0 + EDR, Miracast, NFC
Caméra : capteur arrière 48 + 8 + 2 +2 Megapixels avec flash, capteur avant 32 Megapixels
 
Connectique : sortie audio, port USB Host et OTG, lecteur de carte sans
Compatibilité : MP3, WMA, AAC, Ogg, Flac, résolution maximum Ultra HD (2160 lignes), Divx, WMV, Mpeg2 (via app. tiers), Mpeg4
Fonctions : magasin d'applications universel, UPnP (via app. tiers), PAL 50 Hz, NTSC 60 Hz, désentrelacement (vidéo/film)
Finition : noir ou blanc
Dimensions (L x H x P) : 160,3 x 74,3 x 8 mm
Poids : 0,18 kg
ph image
Verdict technique

Même s’il a fallu revoir le curseur à la baisse sur plusieurs points, on pense notamment à son processeur moins impressionnant, à l’absence de second haut‑parleur ou encore à la non‑étanchéité, l’Oppo Find X2 Lite demeure plutôt cohérent et efficace. Il constitue sans nul doute un excellent ambassadeur pour la 5G auprès de consommateurs qui ne peuvent ou ne veulent dépenser plus de 1 000 € pour un smartphone.

 

Il tient dans la poche, il tient dans la main

En optant pour un format d’écran 20/9e, les équipes d’Oppo sont parvenues à obtention d’un smartphone plutôt étroit. De ce fait, sa prise en main se montre agréable, y compris pour les personnes ayant des mains de taille moyenne. Il est possible de tenir fermement le mobile et d’éviter ainsi des chutes intempestives. Les différentes touches matérielles précédemment évoquées bénéficient de placement bien pensé : elles sont facilement accessibles et identifiables.

 

Bien entendu, pour atteindre le haut de l’écran afin de dérouler le panneau de contrôle par exemple, il faut revoir un peu sa prise, mais rien de véritablement rédhibitoire à nos yeux. Le lecteur d’empreintes digitales se montre très rapide et il permet de déverrouiller le smartphone en un rien de temps. Cependant, comme souvent, sa surface biométrique est placée un peu bas à notre goût. L’Oppo Find X2 Lite affiche 180 g sur la balance : un poids raisonnable pour un modèle s’appuyant sur des matériaux premium et doté d’un écran de belle taille.

 

 

Un bon écran

L’écran est un composant qui ne peut être négligé aujourd’hui sur un smartphone, les derniers qui ont essayé s’en sont mordu les doigts. Le Find X2 Lite conserve une dalle Amoled, une excellente nouvelle dont nous connaissons les qualités intrinsèques : contraste infini, lisibilité en extérieur, noirs parfaits… L’écran de ce smartphone se montre en prime très lumineux. Il dispense de belles couleurs et une fois quelques réglages effectués sa colorimétrie tutoie la perfection. Un très bel écran malgré des caractéristiques somme toute des plus classiques. Bien entendu le Find X2 Lite prend en charge la norme DRM Widevine L1 qui lui ouvre les portes à tous les contenus vidéos dans leur meilleure qualité chez Netflix notamment. Son format est taillé pour le multimédia alors pourquoi s’en priver. La présence d’une encoche pour la caméra frontale ne se montre pas vraiment pénalisante au quotidien. On l’oublie même très vite.

 

 

Son, le minimum syndical

Exceptionnelle il y a encore quelques mois, la présence d’une paire de haut‑parleurs se généralise ces derniers temps. Si l’Oppo Find X2 Pro est ainsi équipé, ce n’est pas le cas de son petit frère qui doit se contenter d’un seul transducteur placé dans sa tranche inférieure. Un goût de retour en arrière donc, mais qui sera certainement vite oublié par de nombreuses personnes ravies de retrouver cette bonne vieille prise mini‑Jack 3,5 millimètres. Elles pourront ainsi utiliser leurs écouteurs préférés sans prise de tête. On branche et cela fonctionne. Le Find X2 Lite embarque aussi la technologie Dolby Atmos dont la présence se manifeste par un panneau contrôle accessible depuis les paramètres du smartphone.

 

Les options sont nombreuses. Notons au passage qu’il est impossible de désactiver le Dolby Atmos en mode haut‑parleur. Le système peut s’adapter automatiquement au contenu lu, mais il est également possible de choisir manuellement le mode plus adapté à vos goûts. Le smartphone supporte la grande majorité des formats audio, du Wav au Flac en passant par l’Ogg et l’[abc]AAC+[/abc]. Pour le Bluetooth, le profil APT‑X HD est bien présent. À vous donc les fichiers Hi‑Res Audio mais attention alors à la mémoire de stockage limitée et surtout non extensible.

 

 

Oppo Enco W31 : écouteurs True Wireless pour toutes les bourses

 

En même temps que le Find X2 Lite, Oppo nous a envoyé les écouteurs True Wireless Enco W31 dont on vous propose une rapide prise en main à travers cet encadré.

 

Les écouteurs True Wireless ont le vent en poupe et on doit cela en grande partie à Apple dont les AirPods ont poussé aux oreilles d’une population allant du cadre dynamique et branché aux collégiens, en passant bien entendu par les aficionados de la marque à la pomme. Mais le prix élevé des AirPods, 179 € pour la version classique et 279 € pour la version Pro à réduction de bruit active, a entraîné deux phénomènes : l’arrivée de copies fabriquées en Chine et le développement de produits proches dans l’espri. Tout du moins chez la plupart des marques de smartphones : Xiaomi, Samsung, Huawei, OnePlus, Realme et comme ici Oppo. Si le Find X2 Lite démocratise la 5G, les écouteurs Enco W31 font de même avec les True Wireless puisqu’ils sont proposés par la marque à 80 € soit un tarif largement divisé par deux par rapport aux AirPods. Le premier contact est plutôt positif avec des écouteurs très bien finis avec une construction en plastique blanc d’excellente facture. Sachez au passage que les Enco W31 existent aussi en noir.

 

 

Connexion individuelle des écouteurs à la source audio

Ils prennent place dans un étui circulaire rigide très compact qui fait office de station de recharge lorsqu’il est branché via USB sur un ordinateur ou un adaptateur secteur. Si vous être loin de tout cela, pas de panique, l’étui intègre une batterie capable de recharger les écouteurs plusieurs fois. Les écouteurs conformes à la norme IPX4 (ils résisteront donc à la transpiration et à une petite pluie) dissimulent de petits transducteurs 7 mm de diamètre et offrent une sensibilité de 95 dB à 1 kilohertz. La plupart des spécimens True Wireless fonctionnent de la même manière : un des deux écouteurs est relié en Bluetooth à la source et renvoie ensuite le signal au second écouteur via un protocole radio à courte portée. Oppo a opté pour une autre « stratégie » : chaque écouteur se connecte à la source via le Bluetooth 5.0. Les Enco W31 seraient ainsi capables de produire un son immersif binaural…

 

 

Réduction des bruits ambiants

C’est donc au Find X2 Lite que nous connectons ces écouteurs. L’opération est ultrarapide, car les smartphones récents de la marque bénéficient d’une interface de connexion automatique. Nous optons ensuite pour des embouts en silicone blanc à notre taille et glissons les Enco W31 dans nos oreilles. Premier constat : le confort est parfait, il est vrai que ces écouteurs sont extrêmement légers avec 4 g chacun. Ils tiennent parfaitement en place. Nous singeons une séance de sport pour vérifier tout cela : aucun doute, ils ne bougent pas. Nous lançons ensuite une playlist avant d’essayer les commandes tactiles. La zone est toute petite, mais avec l’habitude la manipulation se fait plutôt naturellement. Les écouteurs proposent deux profils, le premier est plutôt neutre et équilibré et le second renforce les basses. Notre préférence va à ce dernier, car il ne tombe pas dans la caricature pour finalement s’accommoder de la plupart des styles de musique. Ne vous attendez cependant pas à un déluge de basses, elles sont présentes, mais sans écraser le reste du spectre. En conversation téléphonique, notre voix passe plutôt bien. Les Enco W31 disposent à cet effet de deux micros et d’un système de réduction des bruits ambiants.

 

 

Produisant un son correct au regard de leur architecture ultra‑compacte et légère, ces écouteurs jouissent d’un excellent rapport qualité‑prix. Ils souffrent simplement à nos yeux d’une autonomie un peu limite : nous n’avons pu dépasser les 3 heures en usage courant. L’étui leur octroie une autonomie multipliée par quatre. 

 

Expérience fluide

Le résultat de nos différents benchmarks nous permet d’apprécier le potentiel de cette nouvelle génération de processeur Qualcomm. Si le Snapdragon 865 demeure un large ton au‑dessus en matière de puissance brute, à l’usage le Snapdragon 765G nous a proposé une expérience très agréable avec une interface qui réagit parfaitement à chacune de nos sollicitations. Les applications se lancent très rapidement et elles conservent ensuite cette même réactivité avec une belle constance. Les tâches les plus lourdes sont donc avalées sans difficulté et les différences avec le Snapdragon 865 sont à peine perceptibles par le commun des mortels. Avec 8 Go de mémoire vive, le multitâche est parfaitement géré : le mobile ne ralentit pas au fil des heures d’utilisation. L’Oppo Find X2 Lite est assez bien armé pour faire fonctionner tous les jeux du moment avec un nombre d’images par seconde affiché suffisamment élevé pour ne pas venir gâcher le plaisir du joueur. De plus, même poussé dans ses derniers retranchements, le smartphone conserve la tête froide avec une chauffe modérée concentrée sur sa partie arrière.

 

ColorOS 7, l’interface utilisateur développée par Oppo, vient se place par‑dessus Android 10. Elle se montre réussie sur le plan esthétique surtout si vous optez pour le mode Sombre bien pensé. Les possibilités de réglage et de personnalisation sont nombreuses tout en ne venant pas s’imposer aux utilisateurs néophytes ne souhaitant pas passer des heures à fouiller dans les recoins de leur smartphone.

 

 

Absence de téléobjectif forcément dommageable

C’est une nouvelle fois sous un beau soleil que nous débutons nos tests photo. La caméra principale abrite un capteur Sony IMX586 48 Mpxls qui, par défaut, met en œuvre la technologie Pixels Binning. Pour rappel, les pixels sont regroupés par groupe de quatre pour optimiser la gestion de la lumière principalement. Ce sont donc, logiquement, des clichés 12 Mpxls qui sont générés (cf. première photo ci‑dessous). Mais il est possible de basculer en un clic en 48 Mpxls (cf. seconde photo ci‑dessous) pour profiter de toute la capacité du capteur. Comme souvent la différence entre les deux réglages n’impressionne pas vraiment, nous vous conseillons donc de demeurer en 12 Mpxls surtout lorsque la lumière fait défaut.

 

 

Immédiatement le Find X2 Pro se distingue par la qualité de sa caméra principale grand angle (cf. photo ci‑dessous). La mise au point est précise et véloce. Les photos offrent un niveau de détails très satisfaisant et présentent des couleurs très agréables offrant un bon compromis entre un rendu naturel et une légère accentuation. Les traitements numériques sont maîtrisés avec un piqué conservé. Ce smartphone de milieu de gamme donne ainsi du fil à retordre à certains concurrents plus onéreux.

 

 

Lorsque la lumière manque, les résultats sont globalement tout aussi probants et le mode Nuit suffisamment efficace pour des photos destinées aux réseaux sociaux. N’envisagez donc pas un tirage papier des clichés ainsi réalisés. L’Oppo Find X2 Lite ne propose pas de module téléobjectif : il faudra donc faire avec un zoom numérique. Si vous vous contentez du x2, le résultat final est très correct malgré un lissage qui veut parfois trop en faire. Au‑delà, le rendu est très aléatoire.

 

L’ultra grand‑angle n’impressionne pas sur le papier… ni dans la réalité (cf. photo ci‑dessous). Son petit capteur 8 Mpxls ne peut rivaliser avec les ténors du marché : le niveau de détails est moyen et nous avons repéré quelques zones de flou difficilement explicables. La déformation optique demeure plutôt maîtrisée en revanche. Notons aussi que les couleurs diffèrent de manière plutôt sensible de celles obtenues avec la caméra principale.

 

 

Les portraits profitent plutôt bien des informations apportées par le module dévolu aux mesures de profondeur de champ. La qualité du détourage est appréciable malgré quelques errements autour de quelques mèches rebelles, mais rien de véritablement catastrophique. Le flou apporté à l’arrière-plan conserve un certain naturel. À l’avant, la caméra qui s’appuie sur un impressionnant capteur 32 Mpxls Samsung S5KGD1 produit de très beaux Selfies. Le fameux lissage de la peau excessif des smartphones asiatiques agit ici avec plus de parcimonie.

 

Pour la vidéo, notre smartphone s’en sort avec les honneurs lorsqu’il s’agit de filmer une scène demeurant relativement figée. En effet, si le sujet que vous souhaitez immortaliser est du genre remuant, l’absence de stabilisation optique pourra mettre le Find X2 Lite à l’amende. Sinon, les changements de plan sont bien gérés et la dynamique se montre très satisfaisante.

 

 

Autonomie moyenne

Comme le laisser augurer la capacité de sa batterie plutôt moyenne denos jours, 4 025 mAh pour rappel, l’Oppo Find X2 Lite ne brille guère par son autonomie. Rien de catastrophique, il est possible de se passer de recharger durant une grosse journée sans frayeur, mais nous croisons régulièrement des smartphones qui font mieux. En jouant avec le mode économiseur de batterie, il est possible moyennant quelques sacrifices de rajouter une demi‑journée d’utilisation. Mais la recharge sera rapide, voilà qui permet de compenser en partie cette autonomie simplement moyenne. En effet, en 25 mn environ, le Find X2 Lite retrouve la moitié de la charge de sa batterie ! Pour passer de 1% à 100% de batterie, environ 75 minutes sont nécessaires. Certes son grand frère fait mieux, mais c’est déjà très bien dans un cadre d’utilisation classique.

 

Conclusion

S’il fallait trouver un mot pour résumer nos impressions face à l’Oppo Find X2 Lite, cela serait sans doute homogénéité. Ce très beau smartphone n’a pas vraiment de gros points faibles et constitue de toute évidence un très bon choix pour les personnes qui souhaitent investir sans se ruiner dans un mobile qui ne sera pas rapidement obsolète. Avec sa mécanique dernier cri et le support de la 5G et du Wi‑Fi 6, ce modèle saura vous accompagner pendant longtemps. Sa partie photo est convaincante et il jouit en prime d’un très bel écran. Le tout pour un prix encore raisonnable. Une belle réussite. Une de plus à mettre au crédit du constructeur Oppo.

+ Les points forts
»  
Fin et pas trop lourd
»  
Excellente qualité de fabrication
»  
Écran de qualité
»  
Caméra principale convaincante
»  
Assez puissant pour la majorité des utilisateurs
- Les points faibles
»  
Autonomie un peu décevante
»  
Pas d’étanchéité ni de recharge sans‑fil
»  
128 Go non extensible, un peu juste pour certains
949€ 1299€
il y a 13 heures
799€ 1199€
il y a 13 heures
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser