Vidéoprojecteur

Epson EH-TW5000

Par Jacquemin Vidal - Publié le 09/04/09
Mustav
Prix indicatif : 3 299 € TTC
Note AVCesar.com
Type : tri-LCD
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
Standard : HD Ready 1 080p
Contraste : 75 000:1
Iris : dynamique
Modèle : 2/3 de salle
Lens Shift : horizontal et vertical
Dimensions (L x H x P) : 450 x 145 x 390 mm
Poids : 7,5 kg
L’essentiel
L’ Epson EH‑TW5000 est le dernier-né des vidéoprojecteurs de la firme japonaise. Il coiffe la gamme Home Cinéma et, à ce titre, intègre absolument tous les derniers développements maison. À commencer par les matrices LCD de dernières générations accompagnées d’un tout nouveau filtre polarisant et d’un nouvel iris dynamique. Au final, le contraste atteint 75 000:1.
Si l’objectif est entièrement manuel, il propose tous les réglages courants, à savoir : Lens Shift, zoom et mise au point avec de larges plages de réglages. Et pour parfaire l’installation au plafond, il ajoute un cache connectique… Côté traitement vidéo, difficile de faire mieux, puisque l’Epson EH‑TW5000 adopte un circuit HQV, parmi les meilleurs disponibles actuellement, associé à une compensation de mouvement. Enfin, sur le plan de la connectique, rien à redire : en plus des classiques entrées analogiques, on retrouve deux entrées HDMI 1.3, gérant le Deep Color, l’xvYCC et l’auto LipSync. Par contre, rien du côté du CEC : dommage, le tableau aurait été parfait…
À l’usage, le rendu de l’Epson EH‑TW5000 est excellent : le désentrelacement tout comme l’Upscaling sont irréprochables. Avec ou sans compensation de mouvement, la fluidité est remarquable, même en 1 080p/24. Enfin, les noirs sont denses et définis, la colorimétrie naturelle au possible et l’image dynamique. Du grand Epson ! Vraiment !
Concurrence
Ce vidéoprojecteur LCD se situe plutôt dans le haut de gamme de sa catégorie. Aussi, il devra batailler avec le Mitsubishi HC7000 et le Panasonic PT‑AE3000. Et si l’on regarde du côté des modèles DLP, le BenQ W20000 ou l’Infocus IN82 peuvent aussi être de sérieux adversaires…
+ Les points forts
»  
Luminosité
»  
Réactivité de l’iris
»  
Colorimétrie léchée
»  
Cache connectique fourni
»  
Excellent traitement vidéo
»  
Compensation de mouvement efficace
»  
Compatibilité xvYCC et Deep Color
- Les points faibles
»  
Pas de gestion du CEC
»  
Objectif entièrement manuel
»  
Un peu d'artefact sur les contours lorsque la compensation de mouvement est activée
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES