Liaison HDMI : mode d'emploi Accédez à la page 1 / 2 / 3

Destinée à remplacer avantageusement l'ensemble des câbles audio vidéo, tout en assurant une transmission simple et de qualité, la prise HDMI est la péritel du futur et devient la liaison indispensable pour la haute définition…
Par Jacquemin Vidal - Publié le 29/06/08


Avril 2002. Hitachi, Matsushita (Panasonic), Philips, Silicon Image, Sony, Thomson et Toshiba définissent la liaison audio-vidéo numérique du XXIe siècle, à destination des appareils électroniques grand public. Combinant les caractéristiques de la liaison vidéo numérique DVI‑D et celles de la liaison audio numérique S/PDIF, la fameuse prise HDMI (High Definition Multimédia Interface) est née.


HDMI 1.0

Décembre 2002, la première norme de la HDMI est établie. Les caractéristiques sont alors assez modestes. La liaison HDMI 1.0 permet le transport dans un seul et unique câble d’un signal vidéo haute définition numérique non compressé et d’un signal audio numérique multicanal, le tout avec le procédé HDCP, le fameux système de protection des contenus numériques. Quant au connecteur choisi, il comporte dix-neuf contacts et mesure seulement 15 mm de large, afin de satisfaire les exigences d’intégration sur un maximum d’appareils électroniques.

Le premier jeu de circuits développés par Silicon Image sur ces bases (le transmetteur SiL-9190 pour les sources HD et le récepteur SiL-9993 pour les diffuseurs HD) permet alors la mise en forme et le transport d’un signal vidéo dont la définition maximum est 1 080i et d’un signal audio dont la définition maximum est LPCM 2.0 en 96 kHz/24 bits. Les premiers appareils équipés arrivent sur le marché à la fin de l’année 2003.

L'important sur un appareil audio-vidéo est de savoir s'il s'agit de prises HDMI 1.3. Car il n'y a aucune différence au niveau des fonctionnalités entre les versions 1.3, 1.3a et 1.3b.


HDMI 1.1

Début 2004, l’interface HDMI passe à la version 1.1, avec comme principales évolutions une augmentation significative de la bande passante et une ouverture au DVD audio. Le transport des signaux vidéo 1 080p est désormais possible, tout comme celui de signaux audio numériques multicanaux non compressés (LPCM). Silicon Image propose alors le transmetteur SiL-9030 (on le retrouve sur un grand nombre de sources HD), mais surtout deux récepteurs, le SiL-9021 et le SiL-9031, permettant à la liaison HDMI de se développer massivement.

Le premier est à destination des diffuseurs (LCD, plasma, vidéoprojecteurs, etc.) et le second à destination des amplificateurs avec entrées/sortie HDMI ou des switchs HDMI. Grâce à ce trio de composants, les constructeurs adoptent massivement l’interface HDMI 1.1, car elle est alors capable d’équiper tous les types d’appareils. 2005, la liaison HDMI se retrouve sur un nombre grandissant d’appareils électroniques. Le succès est là !


HDMI 1.2a

Fin 2005, l’interface HDMI passe à la version 1.2a. Principales évolutions, l’ouverture au SACD et l’apparition du CEC. Le transport des signaux audio DSD est alors permis et surtout, il est enfin établi un protocole de dialogue entre les différents éléments reliés en HDMI. Basé sur le protocole AV-Link déjà instauré en Europe via la prise péritel, le CEC désormais présent dans la liaison HDMI 1.2a, autorise par exemple l’allumage du diffuseur et son basculement sur la bonne entrée, lorsque la touche lecture est enfoncée sur un lecteur DVD. Ce bus de donnée permet également l’envoi d’informations entre les appareils de marques différentes, afin de rendre par exemple la programmation d’un enregistrement plus simple. Il suffit alors de sélectionner l’émission désirée dans le guide électronique des programmes (EPG) du téléviseur ou du décodeur TV numérique, pour que l’enregistreur soit automatiquement programmé…



 
 
Malgré l’arrivée de nouveaux connecteurs (Type B pour l’informatique et Type C pour les appareils portables), l’interface audio-vidéo numérique la plus usitée reste la prise HDMI standard (Type A).

 

 

 

 

 

Avant l’arrivée de la liaison HDMI, il fallait un cordon pour la vidéo et un cordon pour l’audio. Période révolue… Aujourd’hui, le câble HDMI véhicule l’image et le son avec un maximum de qualité.

 

 

 

 

 

Désormais, rien de plus simple pour raccorder une source à un amplificateur ou à un diffuseur. Un cordon HDMI et le tour est joué.
Shpion - Molly's Theory of Relativity - Yuzhnye Nochi - The Secret World of Arrietty - Mortal Kombat - Motor City - Girlfriend Boyfriend - Love In The Buff - Design & Thinking - Mr. Peabody & Sherman - Warriors of the Rainbow: Seediq Bale - The Last Princess - No Tell Motel - noobz - Now You See Me - Occupation: Fighter - Oldboy - Olympus Has Fallen - Open Heart - Pain & Gain - Paranoia - Paranormal Activity 5 - Parker - Phantom - Planes - Prisoners - Red 2 - Return to the Class of Nuke 'Em High - Riddick - Runner, Runner Panasonic DMW-PSS13XEK Etui pour FS62/ FS7/ FS15/ FS25/ FT1 - Mètre à Ruban Fibre de verre 10 ml - Double Suspicion - J'aime La France : Les Pyrénées - JVC SP-X5TH - Speacker System - Les Sentinelles De L'air - Simon And Garfunkel - Bridge Over Troubled Water - Big Band Fascination - 2x25 Pieces Disney - petites poignées en cuivre - Screenguard - Film Protection Face Avant Et Arriere Iphone 4 - Cold Prey - La Trilogie - Blu-Ray - Pavillons Lointains - Juste Une Question D'amour - Les Histoires Du Père Castor N°11 - La Violon Enchanté - Dessins ... - La Legende Du Saint Buveur / The Legend Of The Holy Drinker ( La ... - Alpine V12 MRV-F307 - Amplificateur - Godsend - Moteur De Leve-Vitre Pour Chrysler, Dodge, Plymouth (Années 60-70... - Fear Of The Dark >D -
  Smartphones    |     Data test    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com