PlayStation 5, lecteur 4K Ultra HD Blu‑Ray embarqué et Ray‑Tracing via GPU

08.10.2019 / 17:35
/ Par Vincent Morette

Outre le blog officiel japonais PlayStation, des informations sur la prochaine console de jeu de salon Sony PlayStation 5 ont été distillées via le site du magazine américain Wired.


Le magazine n'en est pas à son coup d'essai, c'est en effet déjà Wired qui avait publié une interview de Mark Cerny, l'architecte en chef de PS5 (et aussi de la PS4) au mois d'avril dernier (cf. notre actualité PlayStation 5 : 8K, Ray Tracing, puce AMD Octa Core Zen 2, rétrocompatibilité, disque dur SSD… confirmés par Sony Interactive Entertainment). Aujourd'hui, ce sont Mark Cerny et Jim Ryan (président Sony Interactive Entertainment) qui se prêtent au jeu des questions‑réponses.

 





Lecteur 4K Ultra HD Blu‑Ray embarqué

De cette entrevue rapportée par le journaliste Peter Rubin de Wired, il ressort d'abord que la prochaine console de Sony portera bien le patronyme PlayStation 5 (cette info était déjà disponible sur le blog PlayStation). Mais il est une précision très intéressante découverte dans l'article de Wired, la PS5 embarquera une platine 4K Ultra HD Blu‑Ray, un élément absent de la génération précédente du constructeur nippon.

 

 

 

S'il était finalement logique de ne pas en bénéficier dans la PS4 première du nom, l'Ultra HD/4K étant encore balbutiante au lancement de la console, il est apparu très étonnant de ne pas voir un tel lecteur dans la PS4 Pro. Au moment de sa disponibilité, en novembre 2016, les disques 4K Ultra HD Blu‑Ray étaient déjà dans les bacs depuis huit mois avec une liste de plusieurs centaines de titres à venir, dont ceux de la division SPHE (Sony Pictures Home Entertainment). Autre précision, en plus des disques vidéo 100 Go, la PlayStation pourra aussi lire des disques jeu vidéo 100 gigaoctets.

 

Ray-Tracing géré par le GPU, processeur graphique

Mark Cerny a également clarifié la situation concernant les capacités Ray‑Tracing de la future PlayStation 5. Cette dernière disposera de celles‑ci directement dans le GPU, le processeur graphique de la machine, et non via software. Voilà qui rassurera de nombreux joueurs, une implantation matérielle du Ray‑Tracing étant bien sûr préférable en performances à une gestion logicielle. Pour rappel, le Ray‑Tracing offre des graphismes encore plus saisissants grâce à une simulation réaliste du cheminement de la lumière au sein d'un décor (cf. notre actualité GTA V ressemblera‑t‑il à ça sur PlayStation 5 (vidéo) ?), un élément essentiel pour la qualité du rendu HDR à l'écran.

 

Installation des jeux à la carte

Concernant l'installation des jeux sur le disque SSD de la PS5, Mark Cerny a donné une précision intéressante. Le joueur pourra, selon ses désirs, installer tout ou partie d'un jeu, par exemple seulement la campagne solo d'un titre, ou alors seulement la section multijoueur d'un jeu. Cette possibilité dans l'optique d'accélérer les chargements bien sûr mais aussi pour préserver de la place sur le disque SSD.

 

Manettes de jeu améliorées

Enfin, les manettes de jeu ont été abordées en quelques mots. Outre les infos déjà publiées dans nos colonnes (cf. notre actualité PlayStation 5 : fin 2020 confirmée officiellement par Sony), on apprend que celles‑ci disposeront d'un haut‑parleur à la qualité améliorée, d'une batterie à la capacité plus grande et d'un port USB‑C pour leur recharge.

PlayStation 5, lecteur 4K Ultra HD Blu‑Ray embarqué et Ray‑Tracing via GPU
Amazon
389  €
BONNES AFFAIRES
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €