Top 4 des meilleures téléréalités créatives de Netflix

25.10.2021 / 16:59
/ Par Evelle Oudard

Tous les films ne se valent pas. Les séries non plus. Idem pour les téléréalités, donc. Et Netflix regorge de pépites dans des domaines parfois improbables. 


De parfois suspendre le flot des séries il est utile. Petite pause distrayante mais non moins créative (sinon où serait l'intérêt ?) de programmes de téléréalité qui ont pour point commun la mise en valeur de personnalités hors normes, hautes en couleur, bourrées de créativité et donc potentiellement inspirantes. Ou quand votre passion inavouée peut devenir un métier et rencontrer le succès. Il suffit juste parfois d'oser… 

 





Top Motels (Motel Makeover en VO)

Au fil de ces six épisodes disponibles depuis le mois d'août, April et Sarah, deux jeunes entrepreneuses passionnées de design qui n'ont pas froid aux yeux, rachètent un hôtel miteux pour le transformer en lieu branché hautement instagrammable.

 

Certes, elles n'en sont pas à leur coup d'essai, mais la pandémie et autres avaries surprises vont mettre à rude épreuve leur rêve le plus fou jusqu'ici. Entre astuces déco à repiquer et concessions en série pour causes budgétaires, bienvenue dans le monde de la rénovation et des empires hôteliers au féminin.

 

 

 


Next in Fashion

Sur le principe immuable du concours télévisé (candidats top castés, présentateurs fantasques, pièce aux merveilles regorgeant de trésors, un thème par épisode), cette série mise en ligne début 2020 autour du stylisme et de la mode est l'exemple parfait que mainstream et créativité peuvent coexister dans un même concept TV.

 

Sous ses airs de grosse production Netflix, Next in Fashion, présentée par le styliste Tan France (Queer Eye) et la It Girl Alexa Chung, parvient à gratter sous le vernis parfois superficiel de la mode et même à révéler des talents à eux‑mêmes…

 

On est surpris par l'humilité des concurrents ‑tous à fleur de peau‑ qui ont pourtant parfois déjà travaillé avec les plus grandes stars, leur parcours souvent chaotique et l'intensité qui se dégage de leurs créations, dessinées, cousues et assemblées sous nos yeux.

 

Attention, épisode à haute tension quand les juges invités quittent le plateau et qu'un des présenteurs ne revient tout simplement pas annoncer le perdant du jour.

 

 

 

La grande bataille des fleurs

Remplacez le frigo géant du Meilleur pâtissier par des milliers de fleurs coupées, plantes en pots et branchages en tous genres, et vous obtenez La grande bataille des fleurs (The Big Flower Fight en VO), un concours tout ce qu'il y a de plus british ‑à commencer par le look improbable de certains candidats‑ où dix équipes de fleuristes, sculpteurs, designers et paysagistes créent sous vos yeux d'extravagantes installations florales.

 

Professionnels ou non, les binômes tentent de répondre aux thèmes imposés tout en exprimant leurs sentiments les plus enfouis. Un père jardinier dans un lycée et son fils en proie à de forts épisodes d'anxiété concourent par exemple aux côtés de professionnels, dont deux fleuristes de mariage venues des États‑Unis.

 

Il faut rappeler que les concours de jardins sont une véritable institution en Grande‑Bretagne. En voyant ces créations végétales rivaliser de couleurs féeriques, on comprend pourquoi.

 

 

 

Les mécanos de Rust Valley

Trouvaille formidable de Mayhem Entertainment pour la chaîne canadienne History, le mécano Mike Hall crève l'écran. Un ancien artificier aux mains d'or qui ressemblerait comme deux gouttes d'eau à un Dustin Hoffman avec des dreadlocks platine et la voix de Sylvester Stallone.

 

Un gaillard au grand cœur entouré de son fils (qui se crame le bras au chalumeau dès le premier épisode), de son meilleur pote Avery Shoaf (qui apparaît défiguré dès le premier épisode par une piqûre d'araignée et dont on peut largement admirer ‑ou pas !‑ le postérieur dans l'épisode suivant). Un ami un peu encombrant, brut de décoffrage et qui fonce quoi qu'il arrive avant toute réflexion préalable, mais qui de toute évidence est un as de la mécanique.

 

Il y a enfin Cassidy, jeune apprentie de 17 ans qui vient de louper trois fois son permis (un comble) mais que Mike Hall va prendre sous son aile avec affection et patience. Sans oublier Lincoln, le chien abandonné qui trouve lui aussi refuge chez Rust Bros, la casse aux 400 voitures rares dont on va suivre les restaurations en plein cœur de la Colombie‑Britannique, dans le sud‑ouest canadien.

 

 

 

Top 4 des meilleures téléréalités créatives de Netflix
1290€ 1990€
il y a 14 heures
160€ 350€
il y a 14 heures
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €
Accepter les cookies
Accepter
Refuser