Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
Par Jacques Guiot - Publié le 10/10/12
Multimédia
Verdict
LG BP420
Panasonic DMP-BDT120
Samsung BD-E5500
Sony BDP-S490
Philips BDP3380
Toshiba BDX4350
Comme évoqué en introduction de ce comparatif, nombre d'utilisateurs attendent beaucoup des possibilités multimédia des actuelles platines Blu‑Ray. De plus en plus en fait, afin d'éviter l'achat, en parallèle, d'un lecteur multimédia dédié. Mais si ce chapitre, important pour beaucoup, montre que de réels progrès ont été réalisés, il démontre aussi que la prise en charge multimédia de ces matériels n'est pas encore optimale. Même sur le meilleur modèle du lot sur le sujet, le LG BP420.

Les progrès réalisés concernent surtout la lecture des fichiers MKV. Essentiellement via USB, moins en UPnP (DLNA), comme vous allez le découvrir plus avant dans cette section. En effet, les six références au banc d'essai gèrent ce format, mixé avec du AVC/H.264, du Mpeg2 ou du VC‑1 en vidéo et du DTS, Dolby Digital, AAC ou MP3 en audio. En revanche, et toujours avec le MKV, des limitations restent présentes au niveau de la gestion des sous‑titres, des pistes audio HD, ou encore des chapitres ou même de la lecture 24p. À noter aussi, même s'il ne s'agit pas d'une réelle surprise, aucun de ces lecteurs ne gère les fichiers Iso ou les répertoires Blu‑Ray. Pourtant, trois d'entre eux autorisent une astuce intéressante : les Philips BDP3380, Toshiba BDX4350 et Sony BDP‑S490 sont capables de lire une structure Blu‑Ray avec menu, chapitres, signal 24p et bandes‑son HD, lorsque celle‑ci est placée dans un dossier AVCHD (écrit comme tel) à la racine d'un disque dur ou d'une clé USB. Ce dossier est géré à l'instar d'un vrai Blu‑Ray, modulo le format AVC/MVC des Blu‑Ray 3D pas pris en charge.
Enfin, les formats courants comme l'AVI, le WMV, le TS et M2TS, le DivX (SD et HD), le XviD, le WMA, l'Alac (iTunes en .m4a), l'AAC ou le MP3 sont généralement reconnus par tous les lecteurs. Avec gestion des sous‑titres et possibilité de changer les pistes audio.

Dans le domaine des portails internet, deux modèles s'avèrent extrêmement limités dans ce domaine : le Toshiba et le Philips proposent seulement d'accéder à YouTube et Picasa. Sony, LG, Panasonic et Samsung offrent un accès à leur portail internet, très complet, où sont présentes de nombreuses applications à installer (via la mémoire flash d'une centaine de mégaoctets intégrée). On trouve des offres de VOD SD, HD et 3D, des services de musique à la demande ou de Catch‑Up TV, des minis jeux, des informations, la météo, etc.

Pour éviter les redites et dans un souci de clarté (le nombre des fonctionnalités des lecteurs Blu‑Ray a largement enflé depuis notre premier comparatif), nous avons décidé de formuler la suite de nos constations et appréciations selon le matériel, et non dans un texte où les spécifications de chaque platine seraient toutes regroupées.

LG BP420
Pour revenir au conteneur MKV, sûrement le plus utilisé actuellement, le LG BP420 s'illustre donc comme l'unique lecteur de notre sélection capable de gérer l'Autoframerate 24p et les flux bitstream DTS‑HD et Dolby TrueHD. Par contre, la gestion des sous‑titres .srt (pas de .pgs, ni de .ssa, ni de .smi) est absente, idem pour celle des chapitres. Sinon, sont acceptés le Flac 5.1 192 kHz, le Wav‑DTS, le LPCM 192 kHz, le WMV HD, le TS et M2TS, et même le MLP (rip de DVD audio lu comme une piste Dolby TrueHD 5.1 96 khz). La qualité de lecture multimédia est très bonne avec un dématriçage couleur correct. Tout ceci à travers le port USB Host. Via UPnP (DLNA), le Flac n'est plus reconnu, tout comme l'Alac. Par contre, il est possible de naviguer dans les dossiers tout en continuant à écouter la musique en cours de lecture. Dernière information : le LG BP420 peut convertir les CD audio au format MP3 directement sur un disque dur, ou une clé USB, connecté au port idoine.

Samsung BD-E5500
Si ce lecteur lit sans encombre tous les MKV testés, ils sont par contre affichés en 60 hertz. Il ne gère pas non plus l'Autoframerate 24p, ni les flux bitstream DTS‑HD et Dolby TrueHD, ni les sous‑titres en .pgs. Pour la musique, il faut uniquement compter sur le MP3, l'Alac et le WMA. Le Flac n'est pas reconnu, ni l'APE, ni l'Ogg ou le Wav. Les conteneurs les plus courants comme l'AVI, le WMV HD, le M2TS et TS, ou les formats habituels tels l'AVC/H.264, le VC‑1, le DivX (SD et HD) ou le Mpeg2 et le XviD sont parfaitement acceptés. La passerelle multimédia UPnP (DLNA) est par contre limitée et instable (plusieurs bugs, plantages et déconnexions) : les vidéos HD sont downsaclées en 576p (qualité DVD), le DTS est transcodé en WMA stéréo et plusieurs MKV sont lus sans piste son et, pire, avec un ratio d'image déformé. De plus, seul le Flac 44,1 kHz est géré via UPnP (DLNA). Pas de Flac 96 kHz, encore moins 5.1. Reste à espérer une mise à jour prochaine de la fonction passerelle multimédia.
Par contre, intéressant à noter, l'application Plex disponible dans le Smart Hub permet d'accéder aux vidéos stockées sur un ordinateur ou un disque dur Nas, en profitant d'un système de jaquettes très sympa et fun à utiliser. Cette application ne souffre pas des limitations multimédias via UPnP et permet de lire les MKV 1 080p, en DTS ou Dolby Digital 5.1. Autre information : le dématriçage couleur des vidéos SD n'est pas correct en lecture multimédia (espace couleur Rec.709 au lieu du Rec.601).

Panasonic DMP-BDT120
Ce lecteur se comporte un peu comme le Samsung, mais avec des capacités multimédia largement différentes (sauf pour les fichiers Flac 5.1 192 kHz parfaitement géré dans tous les cas) selon l'utilisation de la fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA) ou le port USB. La grande majorité des fichiers MKV testés ont été lus via USB : ils sont affichés en 60 Hz et 10% (environ) d'entre eux ont posés des problèmes de lecture, ou ont tout simplement été rejetés. Précision, nous avons rencontré 100% d'échec via UPnP (DLNA). Il ne gère donc pas l'Autoframerate 24p, ni la lecture du DTS‑HD ou du Dolby TrueHD en bitstream, ni les chapitres, ni les sous‑titres en .pgs. Pour la musique, outre une excellente lecture Flac, le MP3, Wav 44,1 kHz, Alac, AAC sont à la fête. Seul le WMA est aux abonnés absents… Surprenant car ce dernier est parfaitement géré via UPnP (DLNA). Les conteneurs les plus courants ‑AVI, M2TS et TS‑ et les formats habituels ‑AVC/H.264, VC‑1, DivX HD et SD, ou Mpeg2 et XviD‑ ne posent pas de problème. Là encore, étrangement, le WMV est lu à travers l'UPnP (DLNA) mais pas via USB. En résumé, la passerelle multimédia est très limitée et instable (plusieurs bugs, plantages ). Pour finir : le dématriçage couleur est correct en lecture multimédia.

Sony BDP-S490
Avec la gestion des fichiers MKV dotés de flux bitstream DTS‑HD et Dolby TrueHD et des conteneurs TS et M2TS, la prise en charge multimédia de ce lecteur aurait pu être complète. Malheureusement, encore une fois, l'Autoframerate 24p n'est pas géré. Par contre, tous les MKV testés ont été lus avec gestion des sous‑titres et des changements de bande‑son. Les conteneurs les plus courants ne posent pas de problème, AVI, WMV HD, M2TS et TS, idem pour les formats habituels comme le AVC/H.264, VC‑1, DivX (SD et HD), ou le Mpeg2 et le XviD. Étrangement, le DivX 5 n'est pas reconnu, certains AVI ne le sont donc pas non plus. Le Flac est lu seulement en 44.1 kHz, tous les autres échantillonnages sont refusés. Refus également pour les fichiers Flac 5.1. Deux astuces à connaître avec ce lecteur : la première consiste à renommer les fichiers Flac en MP3 pour arriver à tous les lire, même ceux 5.1 ou 192 kHz ; la seconde a déjà été évoquée au début de cette section du comparatif, sa capacité à s’accommoder d'une structure Blu‑Ray avec gestion des chapitres, menus, pistes son DTS‑HD et Dolby TrueHD, lorsque celle‑ci est placée dans un dossier AVCHD à la racine du disque dur ou de la clé USB. Pour finir : le dématriçage couleur est parfaitement correct en lecture multimédia.

Toshiba BDX4350
Avec ce modèle, c'est l'inverse du Sony. Les flux bitstream DTS‑HD ou Dolby TrueHD ne sont pas pris en charge mais l'Autoframerate 24p est fonctionnel avec tous les formats, dont le MKV. Ceux‑ci sont d'ailleurs gérés avec les chapitres, les sous‑titres et le changement de piste audio, avec une parfaite fluidité de l'image et de très bons décodages vidéo et dématriçages couleur. Les conteneurs les plus courants, AVI, M2TS et TS, et les formats habituels comme les AVC/H.264, VC‑1, DivX HD et SD, Mpeg2, XviD et même FLV (c'est le seul), ne posent pas non plus de souci. Par contre, le WMV n'est pas lu. Ce lecteur gère, lui aussi, une structure Blu‑Ray avec gestion des chapitres, menus, DTS‑HD et Dolby TrueHD au sein d'un dossier AVCHD à la racine d'un disque dur ou d'une clé USB. Du côté de la musique, c'est plutôt satisfaisant. Les fichiers Flac 192 kHz ou 5.1 sont parfaitement lus, de même pour le Wav 192 kHz, l'Alac, l'AAC, le WMA, ou le MP3, même si aucune pochette d'albums n'est affichée. En revanche, pas de gestion de l'Ogg au menu. Précision, la passerelle multimédia UPnP (DLNA) offre les mêmes performances que le port USB Host, excepté la lecture d'une structure Blu‑Ray.

Philips BDP3380
Avec la platine Blu‑Ray Philips, on descend d'un étage au niveau des compatibilités multimédia. Pas de prise en charge du Flac ou de l'Ogg, pas plus des flux bitstream DTS‑HD et Dolby TrueHD et pas de fonction Autoframrate 24p. Par contre, tous les fichiers MKV testés ont été lus en 1 080p 60 hertz. Les conteneurs et les formats courants sont acceptés : AVI, WMV HD, M2TS et TS avec AVC/H.264, VC‑1, DivX (SD et HD), ou Mpeg2 et XviD. Si l'utilisation musicale est restreinte à cause de l'absence de gestion du Flac, les fichiers WMA, Alac, AAC, MP3, Wav 192 kHz ou même Wav‑DTS sont parfaitement lus (par contre, aucune pochette d'albums n'est affichée). À savoir, comme pour le LG, la navigation dans les dossiers est possible pendant la lecture d'une musique. Et le Philips, à l'image du Toshiba ou du Sony, se débrouille d'une structure Blu‑Ray avec gestion des chapitres, menus, DTS‑HD et Dolby TrueHD placées dans un dossier AVCHD à la racine d'un disque dur ou d'une clé USB. Pour finir : le dématriçage couleur est tout à fait correct en lecture multimédia.
Multimédia
Marque LG Toshiba Samsung Philips Panasonic Sony
Modèle BP420 BDX4350 BD-E5500 BDP3380 DMP-BDT120 BDP-S490
Audio
via
USB
MP3 oui oui oui oui oui oui
WMA oui oui oui oui oui oui
AAC oui oui oui oui oui oui
Ogg - - - - oui -
Flac oui oui - - oui oui
Dolby
TrueHD
oui - - - - oui
DTS-HD oui - - - - oui
Vidéo
via
USB
Divx SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
WMV SD et HD - SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
Mpeg2 SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
Mpeg4 SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
MKV SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
TS SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD SD et HD
Photo Jpeg oui oui oui oui oui oui
Compatibilité FAT32/NTFS oui/oui oui/oui oui/oui oui/oui oui/oui oui/oui
Compatibilité réseau UPnP (DLNA) oui oui oui oui oui oui
iTunes (bonjour) - - - - -
Podcast oui - oui - oui oui
Webradio oui - oui - oui oui
Web TV - - oui - oui oui
Accès Web
ph image
BONNES AFFAIRES