par Éric Le Ven
05 mai 2014 - 11h12

Beth Hart & Joe Bonamassa : Live in Amsterdam

année
2013
Réalisateur
Inclus22 titres dont Them there Eyes, Can't Let Go, Baddest Blues, Well, Well, See Saw, Miss Lady, etc.
éditeur
genre
notes
critique
7
10
label
A

Il y a du Shirley Bassey et du Etta Jones dans la voix et l'interprétation de Beth Hart, révélée en 1999 avec une chanson extraite de la série Beverly Hills 90210.

En 2011, la voilà qui participe à l'enregistrement de l'album Dust Bowl de Joe Bonamassa et appose sa voix sur No Love on the Street. De cette expérience visiblement très positive, suivra l'album Don't Explain, comprenant des reprises de rock et de blues. C'est d'ailleurs cet album qui sert de base et de liant à ce concert enregistré au Koninklijk Theater Carré d'Amsterdam.

Un concert très rock où, bien entendu, la guitare du grand Joe et la voix puissante et épaisse de Beth Hart forment un duo détonant.

sur les réseaux
proposer une vidéo
test
blu-ray
cover
Tous publics
Prix : 19,99 €
disponibilité
24/03/2014
image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
bande-son
DTS-HD Master Audio 5.1
Dolby Digital 5.1
PCM 2.0
sous-titres
Aucun
10
10
image
Somptueuse, cette image à la définition acérée prend le temps de s'alanguir sur le manche de la guitare de Joe Bonamassa et sur le visage et les grands yeux verts de Beth Hart. Les couleurs sont d'enfer, les contrastes maîtrisés et les lumières donnent tour à tour à ce concert des allures de saloon et de piano‑bar.
8
10
son
Le mixage fait également un sans‑faute et n'hésite d'ailleurs pas à placer à l'arrière certains instruments et quelques éléments d'orchestration très ciblés. Le résultat est volumineux, généreux et bénéficie d'une précision inédite sur la piste DTS-HD Master Audio 5.1.
7
10
bonus
- Up, down, all around : un documentaire sur la tournée (56')
- Making of du concert à Amsterdam (43')
Alors, tout cela, c'est très bien, varié et documenté, mais avec des sous‑titres français sur les interviews, cela aurait été encore mieux.
en plus
soutenir
Recevez l’actualité tech et culture sur la Newsletter cesar
Inscrivez-vous
OK
Non merci, je suis déjà inscrit !